Découvrez les 7 techniques de négociation pour obtenir tout ce que vous voulez

techniques de négociation

Les techniques de négociation sont un art unique, qui mêlent à la fois bienveillance, analyse de la situation et rapport de force cordial.

Trouver l’équilibre entre ces différentes notions, souvent opposées, implique une bonne préparation et beaucoup de pratique. 

Mais rassurez-vous, dans cet article, je vais vous confier 7 techniques de négociation pour vous améliorer dès maintenant ! 

Pourquoi apprendre les techniques de négociations et comment négocier ?

Dans le monde occidental, la négociation est perçue comme un rapport de force violent, où il faut nécessairement un gagnant et un perdant.

Inversement, dans le monde oriental, et plus particulièrement dans les pays d’asie de l’est (Chine, Corée, Japon), la négociation est un art où l’on cherche à faire en sorte que les deux parties sortent gagnantes de la négociation.

Si cette différence paraît minime, elle est en réalité très importante :

  1. 1
    En effet, si après une négociation vous avez l’impression de vous être fait avoir, allez-vous négocier à nouveau avec la même personne ? 
  2. 2
    Et si vous êtes obligé de négocier avec elle, allez vous essayer de trouver le meilleur compromis possible ? 

La réponse à ces deux questions est bien évidemment non.

Astuce : Avec la stratégie orientale de la négociation, où les deux parties sont gagnantes, même si une l’est plus que l’autre, de nouvelles négociations pourront se tenir par la suite !

La négociation est l’art du compromis. 

Voici quelques conseils de base à retenir :

  • Avoir une vision long terme vous donnera un avantage certain ! 
  • N’hésitez pas à lâcher du lest à un moment donné pour pouvoir satisfaire votre interlocuteur.
  • Lors de la prochaine négociation, vous pourrez reprendre ce que vous avez donné, tout en passant pour un gentleman !

Ces trois étapes sont la clef du fonctionnement et de la réussite de la négociation à l’asiatique.

Je suis convaincu que cette façon de fonctionner est beaucoup plus saine et puissante sur la durée. 

Je vous propose donc de vous présenter des techniques qui vous permettront de savoir comment négocier, prendre le dessus sur votre adversaire, sur le long terme et de manière durable, sans pour autant passer pour quelqu'un qui écrase les autres ! 

techniques de négociation

7 techniques de négociation

1# Commencez la négociation en sachant ce que vous voulez, et demandez plus 

Savoir avant même de commencer une négociation ce que vous voulez obtenir vous donne un avantage énorme sur votre adversaire.

Quand vous savez ce que vous venez chercher, il est assez facile de l’obtenir. Voici la base pour savoir comment négocier !

Pour ce faire il est absolument nécessaire de respecter ces trois points précis :

  1. 1
    Masquez vos intentions en demandant plus que ce que vous voulez. 
  2. 2
    Demandez des clauses spécifiques qui ne vous intéressent pas. Vous pourrez ainsi donner l'impression de faire des concessions en les supprimant progressivement, alors que vous aviez prévu depuis le début de ne pas les obtenir.
  3. 3
     Ne laissez pas vos émotions vous dominer.

Astuce :

Vous avez tout intérêt à demander plus que ce que vous êtes venu chercher!

En effet, lors d’une négociation, il est nécessaire de faire des concessions pour donner l'impression à son interlocuteur d’avoir fait un pas vers lui.

Si vous venez en disant dès le début ce que vous voulez sans négociation possible, il est probable que vous quittiez cette négociation, soit avec rien, soit avec un ennemi !

2# Soyez à l'écoute

Écoutez votre interlocuteur, comprenez ses besoins et appuyez là où ça fait mal .

Il existe différentes catégories de personnes, avec qui certaines façons de faire fonctionnent mieux que d’autres.

Ces astuces s'apprennent par l’expérience et la pratique, et vous serez capable de savoir quel levier activer à quel moment en fonction de chaque individu lorsque vous aurez pris du galon dans l’art de la négociation.

Afin de vous aider à y voir plus clair dans le cadre d'un projet, je vous propose de savoir plus sur la gestion des parties prenantes.

Cet article explique le fonctionnement de 4 types différents de personnes dans la gestion de projet.

Certains cherchent le pouvoir, d’autres à en faire le moins possible.

Définissez le profil que vous avez en face de vous et adaptez les arguments en fonction de ce qui parle à votre interlocuteur !

3# Faites des concessions en échange de contreparties 

Montrez vous prompt à aider votre interlocuteur en accédant à ses demandes, en échange de contreparties

Montrez votre bonne volontée en acceptant les demandes de concessions qui viennent de votre interlocuteur.

Attendez que cette demande vienne de lui. Vous savez alors ce qu’il est venu chercher dans cette négociation.

En sachant cela, vous êtes en position de force !

N’acceptez pas tout d’un bloc et n’acceptez que ce qui n’est pas important pour vous. L’idéal est de faire croire que quelque chose est important alors qu’il ne l’est pas. On appelle cela “utiliser un leurre”. 

Lorsque vous lâchez sur quelque chose qui n’est pas important pour vous alors que votre interlocuteur le croit important, il à l’impression d’avoir gagné, alors qu’en réalité, vous êtes en position de force.

Lorsque vous acceptez, n’oubliez pas de dire :

  1. 1
    Que vous comprenez pourquoi cela est important pour lui; 
  2. 2
    Que vous êtes prêt à accéder à sa demande pour avancer dans la négociation;
  3. 3
    Mais également que vous demandez en contrepartie, à ce que votre interlocuteur accepte une demande de valeur équivalente. 

Astuce : C’est le moment de négocier un point crucial que vous avez masqué jusqu’alors.

 N’hésitez pas à demander plus que ce que vous espérez (voir technique 1).

Il y a alors deux possibilités : 

  1. 1
    Soit il accepte et vous avez obtenu plus que prévu;
  2. 2
    Soit il refuse, mais vous avez à la fois un moyen de pression (ce qu’il veut obtenir) et une contrepartie que vous êtes prêt à négocier à la baisse.

4# Gardez le contrôle de vos émotions 

Nous l’avons brièvement évoqué précédemment dans cet article sur comment négocier.

En réalité, ce conseil est très précieux !

Beaucoup de décisions calamiteuses à travers l’histoire ont été prises sous le coup de l’émotion.

Exemple : la campagne de Russie de Napoléon, le traité de Versailles à la suite de la 1ère Guerre mondiale. L'Histoire est remplie de grands Hommes tombés à cause de leurs émotions.

N’oubliez pas ce que vous êtes venu chercher dans cette négociation. Gardez votre calme et la tête froide.

Cela vous permettra à la fois d'analyser votre adversaire et de prendre la meilleure décision.

Si vous devez absolument garder le contrôle de vos émotions, sous peine de craquer et d’accepter une offre à votre désavantage, je vous encourage inversement à jouer avec les émotions de votre interlocuteur ! Si votre adversaire perd le contrôle de ses émotions, il est probable qu’il vous donne des informations très précieuses sur ce qu’il veut.

Vous pourrez alors tranquillement négocier en allant dans sa direction et en obtenant un accord à votre avantage !

5# Montrez l'intérêt d'accépter votre offre

Lorsque vous proposez un compromis, montrez à votre interlocuteur l’intérêt pour lui de l'accepter

Beaucoup pensent que la meilleure technique de négociation pour convaincre quelqu’un, c’est de l’avoir par les sentiments. C’est une grave erreur !

Des arguments comme :

  • Nous sommes amis;
  • Tu me dois quelque chose;
  • Il en va de la solidarité de l’Union.

sont les pires arguments possibles à utiliser !

Pourquoi ?

Tout simplement car vous rappelez à votre interlocuteur qu’il a une dette morale envers vous. 

Or, personne n’aime avoir des dettes !

Pour convaincre votre interlocuteur, mieux vaut se baser sur du concret. Montrez-lui clairement ce qu’il va gagner avec votre proposition.

Astuce : Chiffrez le gain, montrez-le de manière précise et factuelle. Vous pouvez inversement montrer ce que votre interlocuteur va perdre s’il n’accepte pas votre proposition. 

 Soyez le plus clair, le plus concis et le plus explicite possible dans votre argumentation.

L’avantage de travailler avec vous ne doit pas faire l’ombre d’un doute !

6# Créez une relation de confiance

Explicitez le fait que vous êtes venu pour collaborer et créer une relation de confiance.

Il est important de mettre en confiance votre interlocuteur.

Pour cela, rien de mieux que de montrer qu’on est venu négocier d’égal à égal dans le but de créer un climat de confiance mutuel. 

Si pour vous cela est logique, le dire est toujours mieux et permet souvent d’attendrir les coeurs. 

Vous pouvez également demander de manière explicite ce que votre interlocuteur souhaite comme preuve de votre bonne volonté de votre collaboration.

Astuce : Offrir un cadeau avant une négociation est un bon exemple de preuve que vous venez en paix.

 Plutôt que de chercher le rapport de force, chercher à créer un sentiment amical et positif à votre égard.

Vous obtiendrez ainsi beaucoup plus de marges de manoeuvres dans votre négociation.

7# Abandonnez une partie de vos ambitions à court terme 

Une des techniques de négociation les plus importante est d'abandonnez une partie de vos ambitions à court terme pour sauvegarder l’essentiel et gagnez sur le long terme

Ce dernier conseil est sans doute le plus précieux de tous.

Il est nécessaire parfois de laisser de côté une partie de ce que vous êtes venu chercher dans cette négociation, pour l’obtenir une prochaine fois.

Il vaut mieux une défaite qui vous rapproche de votre objectif qu’une victoire qui vous en éloigne. 

Ayez une vision de long terme et sachez où vous voulez arriver. Chaque négociation positive, même partielle, vous rapproche de ce but. 

Encore une fois, apprenez à gérer vos émotions, gardez votre calme et apprenez à être patient.

Comme le dit le proverbe : “C’est à la fin du bal que l’on paie les musiciens”. 

En conclusion 

Savoir comment négocier est difficile à première vue, car c’est un art complexe, qui demande beaucoup de pratique et de maîtrise de soi.

Ces techniques de négociations vous permettront d’améliorer vos compétences théoriques sur le sujet.

Mais il est fondamental de passer à la pratique pour vous améliorer. 

De nombreux ouvrages ont été écrits sur le sujet qui vous apporteront d’autres conseils tout aussi pertinents. 

Sachez cependant que si vous appliquez ces 7 techniques de négociation au quotidien, vous améliorerez déjà grandement vos chances d’obtenir tout ce que vous voulez !

Et vous, avez vous déjà vécu des négociations difficiles dont vous voudriez nous faire part en commentaires?

techniques de négociation

Stefano

A propos de l'auteur

Je m'appelle Stefano WOLFF, je rédige des articles pour des journaux ou des blogs depuis quelques années, en plus d'être entrepreneur dans le secteur financier. Je souhaite partager avec vous expériences et connaissances, pour vous aider à améliorer votre quotidien au travail et dans la gestion de projet.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je veux recevoir le Guide
>