Soft Skills

Les soft skills sont devenues des compétences de plus en plus recherchées.

Que vous soyez salarié ou travailleur indépendant, avoir et développer ces compétences comportementales est un atout considérable.

Les chefs de projet n’échappent pas à cette réalité.

Dans cet article, vous aurez une explication claire du concept de soft skill, une présentation des 7 soft skills en entreprises les plus importants pour un chef de projet et quelques méthodes pour acquérir et développer ces compétences transversales. 

Les soft skills, c'est quoi ?

Un soft skill peut être traduit par compétence comportementale, compétence transversale ou encore compétence interpersonnelle. Des termes qui donnent déjà des indices sur les compétences concernées. 

Les entreprises mettent désormais les utilisateurs au centre de leur vision et de leur stratégie.

Cela se traduit par une course à la productivité et la modernisation des processus.

Les algorithmes et les robots remplacent de plus en plus les compétences techniques humaines. 

Toutefois, certaines compétences n’ont pas encore pu être remplacées et gagnent même en valeur. Ce sont les soft skills. 

Une étude du Céreq a même démontré que les diplômés qui détiennent ces compétences interpersonnelles sont mieux rémunérés que les autres en entreprise. 

Votre capacité à interagir et travailler avec les autres fait donc partie des qualités professionnelles déterminantes dans votre succès. 

Bien sûr, dépendamment de votre secteur d’activité, de votre poste actuel et de vos ambitions les compétences comportementales à développer seront différentes.

Dans cet article, nous prendrons le cas des soft skills en gestion de projet. 

7 soft skills essentiels pour un chef de projet 

soft skills chef de projet

1) Le leadership 

On ne vous appelle pas chef de projet pour rien. En tant que chef, vous devez être capable de choisir, gérer et motiver vos collaborateurs

La soft skill de leadership est donc indispensable pour être efficace en tant que chef de projet.

Découvrez ici 7 clés pour développer votre leadership.

2) L’organisation 

Un projet, c’est énormément de choses à gérer simultanément : le temps, le budget, les ressources projets et les résultats. 

L'organisation est une compétence de base. Sans une bonne organisation, le chef de projet et son équipe risquent de se couler parmi tous ces éléments et de ne pas arriver à bon port. 

3) La communication 

Pour qu’un projet se déroule sans encombre, la juste information doit être disponible au bon moment à la bonne personne. Ni plus ni moins. 

D’une part, le chef de projet construit et maintient la confiance du commanditaire en communiquant efficacement.

D’autre part, il construit des processus de communication fluides et adaptés aux réalités de votre équipe. 

4) La prise de décision  

Vous êtes le chef de projet et vous serez à coup sûr sollicité de toute part. 

Savoir prendre rapidement les bonnes décisions est une compétence comportementale qui vous sera d’une grande utilité. 

5) La négociation 

En amont et en aval de sa conduite, le chef de projet doit continuellement négocier avec les différentes parties prenantes du projet : commanditaires, fournisseurs, consultants et les collaborateurs. 

6) L’adaptabilité 

La probabilité que votre projet se déroule à 100% comme prévu est faible.

Vous devez accepter ce fait et vous y préparer en conséquence. 

De plus, les outils du métier et les exigences du marché évoluent très rapidement. 

Le chef de projet doit donc être à l’affût et capable de s’adapter à ces différents changements.

Découvrez ici comment gérer le changement efficacement.

7) La gestion des conflits 

Lorsque les hommes sont réunis autour d’un objectif commun, les divergences d’opinions et de méthodes et de caractères sont monnaies courantes. 

Même si la diversité est une richesse, elle peut entraîner des conflits lorsqu’elle n’est pas bien canalisée. 

Le chef de projet étant responsable de la cohésion et de la bonne entente de l’équipe, doit avoir la soft skill de gestion des conflits. 

Comment reconnaître ses soft skills ? 

Il existe plusieurs moyens d’identifier ses soft skills.

Certaines plus efficaces que d’autres. 

  • Primo, avec une bonne introspection, vous pouvez apprendre à mieux vous connaître et relever certaines compétences
  • Secundo, vous pouvez demander l’avis de vos proches et de vos collaborateurs et questionner les personnes les plus objectives possibles
  • Tertio, vous pouvez passer les nombreux tests disponibles pour avoir des résultats plus pertinents. 

5 idées pour développer ses soft skills

développer softs skills

Bien que pour certaines personnes, certaines soft skills soient innées, il est possible de développer n’importe quelle compétence interpersonnelle avec de la volonté et de la discipline. 

Découvrez quelques méthodes efficaces pour acquérir et développer les soft skills qui vous intéressent.

1) La lecture 

Les livres sont de véritables mines d’or quand on sait choisir les bons et les étudier.

Vous pouvez opter pour des livres papiers, numériques ou des livres audios.

Le principal est de pouvoir bien assimiler les connaissances transmises. 

2) Les séminaires et formations 

De nombreuses formations et séminaires sont proposés en ligne et en présentiel, avec des programmes et des résultats très intéressants. 

À vous de trouver le programme qui répond à vos attentes. 

3) La vie associative 

Oui, être un membre actif d’une association vous permettra de développer vos compétences transversales. 

Vous serez amené à travailler en équipe et à prendre des responsabilités. 

4) Les sports de groupe

Concentration, détermination, discipline, collaboration… de nombreuses soft skills peuvent être travaillées en pratiquant régulièrement des sports de groupe. 

Cela peut être l'objet d'un team building d'entreprise ou d'une activité externe à votre compte.

En plus, c’est un très bon remède contre le stress négatif.

Découvrez ici comment vaincre votre stress en 3 points.

4) Passer à l’action et développer une routine

C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Vous devez donc forger vos compétences comportementales par la pratique continue. 

Jetez-vous à l’eau, donnez-vous le droit de faire des erreurs et apprenez de ces erreurs. 

Conclusion 

Vous pouvez retenir que les soft skills sont des compétences non techniques qui vous permettent d’être plus efficace en équipe.

Elles sont de plus en plus importantes et sollicitées en entreprise avec la modernisation et l’approche customer centric ou orientée client. 

Pour un chef de projet, les plus importantes sont : le leadership, l’organisation, la communication, la prise de décision, la négociation, l’adaptabilité et la gestion des conflits. 

Parfois, certaines compétences comportementales sont innées chez certaines personnes, mais vous pouvez les développer en vous formant, en participants à des activités de groupe et pratiquant régulièrement. 

Les derniers articles sur les Soft Skills

Résolution de problème : étapes clés et boite à outils indispensable pour la réussir
5 conseils pour rédiger un compte rendu de réunion (avec exemple et modèle)
L’intelligence émotionnelle : comprendre son fonctionnement et 4 techniques pour la booster !
Découvrez les 7 techniques de négociation pour obtenir tout ce que vous voulez

Mohammed

A propos de l'auteur

Fondateur et CEO de Brainit Consulting Ltd, cabinet spécialisé en Management de Projet, et éditeur du site Blog Gestion de Projet. A travers ce site, je partage mes connaissances et expériences dans le domaine de la Gestion de Projet.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Le guide pratique du Chef de Projet Performant