Méthodes de Gestion de Projet

Une méthode de gestion de projet est un ensemble de directives, de modèles, de techniques qui guident les chefs de projets à gérer leurs projets de la meilleure façon possible tout en leur garantissant une performance optimale. 

Il existe une panoplie de méthodes de gestion de projets avec des outils adaptés, mais bien souvent, nous mélangeons les méthodes et les guides de bonnes pratiques. 

Dans cet article, nous vous aidons à choisir la méthodologie qui convient le mieux à la gestion de votre prochain projet.

Qu'est-ce qu'une méthode de gestions de projet ?

D'après le PMI®, une méthodologie est « un système de pratiques, de techniques, de procédures et de règles utilisé par ceux qui travaillent dans une discipline ».

Une méthode de gestion de projet est donc la pratique qui découle de la méthodologie. Elle met l’accent sur : ce qu'il faut faire, quand le faire, comment le faire et pourquoi le faire.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Qu'est-ce qui n'est pas une méthode de gestion de projet ?

Maintenant que vous savez ce qu'une méthode de gestion de projet, faisons la lumière sur ce qui n'en est pas une.

1) Le PMBOK 

Le PMBOK (Project Management Body of Knowledge) n’est pas une méthodologie de gestion de projet. 

C'est un guide qui fournit un ensemble d’instructions claires, de terminologies, de directives et de meilleures pratiques, pour la gestion de projet dans son ensemble. 

Utiliser les bonnes pratiques de gestion de projet énoncées dans le PMBOK dans différentes méthodes de gestion de projets vous permettra de gérer efficacement vos projets.

2) Le DevOps

Dans ce même ordre d’idée, le DevOps n'est pas une méthode de gestion de projet, mais une démarche collaborative dont l’objectif est de rendre plus flexible et plus communicante, l'entreprise dans son ensemble.

Quelles sont les méthodes de gestion de projet ?

Nous vous présentons ici les deux grandes catégories de méthodes de gestion de projet, et nous détaillons les plus connues.

1) Les méthodes agiles

Les méthodes agiles offrent une meilleure façon de développer les logiciels.

Elles s’appuient sur plusieurs Frameworks disponibles tels que Scrum, Kanban, Srumban, Lean, XP, etc. pour fournir une structure claire et mesurable. 

Les méthodes de gestion agiles

Cette structure favorise le développement itératif, la collaboration entre les équipes et la prise en compte rapide de l’évolution des besoins tout au long du processus de développement.

En effet, les demandes et les solutions évoluent grâce à la collaboration d'équipes auto-organisées et inter-fonctionnelles, mais aussi grâce à l’implication des clients.

La satisfaction de ces derniers est assurée grâce à des livraisons précoces et continues des parties logicielles. Il est ainsi plus facile de soutenir et de motiver vos équipes.

Les méthodes agiles permettent de détecter et de corriger rapidement les problèmes inattendus et d’introduire des changements à n'importe quel stade du projet. 

En utilisant ces méthodes dans la gestion de votre projet, vous prônez :

  • Les individus et les interactions plutôt que les processus et les outils
  • Les logiciels de travail plutôt qu'une documentation complète
  • La collaboration avec les clients plutôt que la négociation d'un contrat
  • La réaction au changement plutôt que le suivi d’un plan

Si vous avez un projet complexe avec des niveaux d’incertitude qui nécessitent de la flexibilité, alors optez pour les méthodes agiles.

En savoir plus sur la cutlture agile.

Dans la suite, nous détaillons les méthodes agiles les plus utilisées aujourd’hui.

1.1) Scrum

Scrum est un Framework issu de la méthodologie de gestion de projet agile. Son utilisation permet de développer, de livrer et de maintenir des produits complexes. Scrum se base sur la collaboration, la responsabilité et le progrès itératif. La spécificité de Scrum se trouve dans la façon dont elle fonctionne en utilisant :

  • des rôles : Product Owner, Scrum master, Scrum team,
  • des événements : les Sprints à durée bien définie, les Daly Scrum de 15 min par jour, le Sprint Planning meeting, le Sprint review et le Sprint retrospective
  • des artefacts : Product backlog, sprint backlog, livrables
le framework scrum

Avec Scrum, le travail est organisé en cycle court de généralement, 1 à 2 semaines, appelée « sprints ».

À chaque Sprint, l’équipe choisi l’item du backlog qui sera traité dans le sprint ; et à la fin de chaque sprint, l'équipe de projet publie un produit amélioré, validé et potentiellement livrable.

Scrum permet ainsi une livraison plus rapide et une meilleure fréquence de sortie des parties logiciels.

En savoir plus sur  la méthodologie Scrum.

1.2) Kanban

Kanban est une approche agile qui permet d’identifier très rapidement les goulots d'étranglement et d’examiner l’étape concernée.

L’utilisation d’un tableau kanban vous permet de :

  • Visualiser un aperçu immédiat de l'état d'avancement de chaque projet à un moment donné
  • Limiter les travaux en cours
  • Et d'optimiser ainsi la productivité et l’efficacité de vos équipes
Tableau Kanban

Avec la méthode Kanban, le travail est extrait progressivement du backlog, en fonction de la capacité de l'équipe, et déplacé dans les colonnes du tableau en fonction de l’état d’avancement. Chaque colonne représente une étape du processus. 

À la différence du Scrum, l'approche Kanban ne prescrit pas de délais, ni ne fixe d'autres échéances.

Si votre projet est tel que vous recevez de nombreuses demandes dont la priorité et la taille varient, alors la méthodologie de gestion de projet Kanban est la plus adaptée.

1.3) Scrumban

Vous l’aurez compris, Srumban est un mixte de Scrum et de Kanban.

La différence essentielle entre Scrumban et la méthodologie Scrum classique réside dans le choix des items du backlog pour chaque Sprint

Au lieu de décider sur quelle tâche du backlog travailler dans chaque sprint, comme dans un Scrum, avec scrumban vos choix d’items de backlog se feront en fonction de la capacité à produire de vos équipes, comme dans un kanban.

L’utilisation de cette méthode de gestion de projet vous permet de profiter des avantages du Kanban dans une gestion de projet basée sur la méthodologie Scrum.

La méthode de gestion Lean

La méthode Lean, aujourd’hui considérée comme partie intégrante de la méthodologie agile, permet d’améliorer l'efficacité, de maximiser la valeur et d’éliminer le gaspillage.

Elle s'efforce comme toute méthode agile, de réduire toutes les tâches et activités qui n'apportent pas de valeur réelle et d’augmenter l’efficacité des parties prenantes.

L’utilisation du Lean permet d’appliquer le principe des 3M (Muda, Mura et Muri) dans le processus de gestion de projet, pour éviter toute sorte de gaspillage :

  • Muda (gaspillage) : lorsque vous utilisez des ressources sans que ces dernières n’apportent de valeur ajoutée au client
  • Mura (irrégularité) : lorsque l’avancement plus prononcé d’une partie déséquilibre toutes les autres parties. Cela conduit à une inefficacité des processus et de l’équipe (gaspillage !).
  • Muri (surcharge) : lorsqu'il y a trop de pression sur les ressources. Cela conduit à des inefficacités - tant au niveau des machines que des personnes.

2) Les méthodes classiques

Les méthodes classiques se caractérisent par leur approche séquentielle des phases de gestion d'un projet.

Voyons ci-après quelques méthodes phares :

2.1) Le modèle Waterfall (en cascade)

La méthodologie de gestion waterfall (cascade) est telle une chute d’eau, où les besoins sont entièrement définis au sommet de la cascade, et les différentes phases se succèdent de façon séquentielle : 

méthode waterfall

Il n’y a pas de chevauchement entre les phases, car le résultat d’une phase sert d’entrée à la phase suivante. 

C’est-à-dire qu’une fois que les parties prenantes et les clients se sont mis d'accord sur les exigences du projet et les ont documentées, le projet est exécuté étape par étape jusqu'à ce qu'il soit terminé. 

Ensuite, le client examine le projet pour s'assurer qu'il réponde bien aux exigences.

Si ce n’est pas le cas, le client le signale, et parfois demande de nouvelles fonctionnalités auxquelles il n’avait pas pensé. 

La prise en compte de ces nouvelles fonctionnalités ou la modification de certaines de ces fonctionnalités coûtent cher.

C’est en cela qu’on dit que la méthode de gestion de projet Waterfall manque de flexibilité.

Si votre projet n’est pas complexe et vous arrivez à obtenir des exigences bien définies, bien complètes, validées, partagées, claires, et qu’il nécessite une structure de travail stricte pour assurer le succès du projet, alors optez pour la méthode waterfall.

Kit Management de Projet
Le Kit Management de Projet

2.2) Le cycle en V

Le cycle en V est une méthode de gestion de projet réputé pour son organisation des activités en deux flux parallèles :

  • Un flux descendant : qui détaille le produit depuis le cadrage jusqu’à son implémentation en passant par le recueil des expressions et les spécifications
  • Et un flux ascendant : qui vérifie la qualité du produit à chacune des phases du projet en partant de l’implémentation pour remonter jusqu’au cadrage
modèle cahier de recette

Modèle de cahier de recette

Exemple d'un cahier de recette informatique avec étude de cas

Sa similarité avec le modèle Waterfall est dans son approche de gestion séquentielle linéaire.

L’avantage de cette méthode est son caractère anticipatif des problèmes qui peuvent avoir lieu à chacune des phases linéaires de gestion de projet. Et ce, en mettant en œuvre un ensemble de tests en face de chaque phase.

Ci-après le schéma du modèle en infographie :

méthode du cycle en v

2.3) La méthode Prince 2

La méthode de gestion de projet Prince2® dont l’acronyme signifie PRojects IN Controlled Environments, est organisée par processus autour de 7 thèmes :

Et 4 grandes étapes, à savoir :

  • Pré-projet
  • Initialisation
  • Séquences de livraison successives
  • Dernière séquence de livraison 

Chaque étape possède ses propres plans et processus à suivre.

L’objectif de cette méthode est de donner aux équipes un meilleur contrôle des ressources et la capacité, d’atténuer efficacement les risques, tout en mettant l’accent sur une bonne analyse de rentabilité et la gestion du changement.

Si vous avez des projets informatiques complexes et disposez des éléments nécessaires pour une bonne analyse claire des exigences afin de vérifier la valeur ajoutée du projet pour client, alors Prince2 est fait pour vous.

Quels outils choisir pour gérer son projet ?

Les outils de gestion de projet vous permettent d’avoir un bien meilleur contrôle sur votre projet, car ils facilitent le suivi de l'avancement de chaque tâche, étape, processus.

Chaque outil de gestion de projet est conçu pour résoudre un problème différent ou dans un objectif donné.

Lors du choix de votre outil de gestion de projet, je vous conseille de faire une matrice de pondération avec les critères basés sur vos besoins.

Le type de méthode de gestion de projet choisi (agile ou waterfall par exemple) pèse énormément sur l’outil à utiliser, si ce n’est le critère le plus important.

Par exemple, tous les outils n’intègrent pas la gestion de projet agile. Par conséquent, si vous prévoyez de gérer vos projets de façon agile, il vaut mieux faire un focus uniquement sur les outils qui le permettent.

Pour vous aider à choisir, nous vous proposons dans cet article, une catégorisation des différents outils de gestion de projet :

logiciels de gestion de projet selon l'ampleur

Conclusion

Pour conclure, gérer un projet n’est pas chose facile.

Cependant, bien choisir la méthode adaptée et utiliser les outils qui s’y prêtent permettent de faciliter la mise en œuvre efficace de vos projets.

D’autre part, le choix de la méthode de gestion de projet dépend fortement du type de projet que vous allez gérer.

Par exemple, si votre projet est un projet standard ou similaire à un autre projet déjà réalisé dans votre entreprise et que vos besoins peuvent être confirmés, alors la méthode waterfall peut être adaptée. 

En revanche, si les besoins du client doivent évoluer, alors l’une des méthodes agiles serait plus adaptée.   

Les derniers articles sur les outils et méthodes de gestion de projet

Comment identifier le chemin critique d’un projet en 4 étapes, avec exemple et modèles
Outils de gestion de projet : 9 outils performants approuvés
Modèle en cascade, avantages et inconvénients
Découvrir et appréhender le cycle en V dans la gestion de projet
Appliquer le principe de Pareto à votre projet : Avec Exemple et modèle
Comment les outils collaboratifs peuvent aider à la gestion de projet ?

 

Olga Rodier

A propos de l'auteur

Certifiée PMP, PSPO et PSM, Olga est chef de projets/programme dans le domaine des IT lequel est pour elle, une véritable passion. Aujourd'hui, elle s'est donnée pour mission d'accompagner les chefs de projet dans la gestion efficace de leurs projets avec des outils adaptés leur permettant d'avoir une meilleure assurance de la réussite de leurs projets.
En savoir plus sur Olga et ses publications

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Le guide pratique du Chef de Projet Performant

>