L’Agilité à l’échelle

L’agilité à l’échelle est un cadre et une méthodologie de travail qui permet à plusieurs équipes agiles de travailler ensemble fluidement sur un ou plusieurs produits.

Cela fait plus de 10 ans que les plus grandes entreprises dans le monde ont entamé la transformation agile de leurs organisations. La raison derrière cet engouement est la conviction ultime que cette méthodologie aura le même impact sur la performance des entreprises qu’ont eues les méthodes agiles sur la performance individuelle des équipes.

Il s’agit là d’un raccourci qui mérite d’être exploré afin de mieux comprendre pourquoi cette méthodologie pourrait devenir l’actif organisationnel par excellence dans une entreprise. C'est ce que je vous propose de voir dans cet article.

L’agilité à l’échelle, qu’est-ce que c’est ?

Le “Scaling Agile Manifesto”, initié en 2019, définit l’agilité à l’échelle comme “la capacité de plusieurs équipes à atteindre efficacement un objectif commun dans des environnements hautement dynamiques”. 

Depuis, plusieurs autres définitions ont émergé. Nous retiendrons la définition suivante :

C'est une transformation agile du mindset, des habitudes, des rôles et du mode de fonctionnement d’une partie ou de la totalité de l’entreprise.

Pour ce faire, deux modèles ont émergé :

  • L’agilité à l’échelle dans une entreprise : Ce modèle décrit les entreprises qui constituent plusieurs équipes agiles dans différents départements (IT, RH, marketing…) et qui permettent de faire cohabiter deux systèmes (par exemple “bureaucratie” et innovation”)
  • L’Entreprise Agile : Ce modèle décrit une entreprise qui applique l’agilité dans la façon de concevoir sa culture, son business et son organisation. Il ne s’agit plus de faire cohabiter deux systèmes différents, mais plutôt de concevoir un nouveau modèle aligné sur les principes de l’agilité.
définition agilité à l'échelle

N’oublions pas que la méthodologie agile n’est qu’un moyen pour une entreprise de concrétiser une vision business et répondre à des contraintes dictées par son écosystème. 

Donc le choix du modèle de scaled agile devrait s’adapter au contexte de chaque entreprise. 

L’agilité à l’échelle, c’est d’abord une histoire de transformation

D’après le “State of Digital Transformation” de 2019(1), 90% des dirigeants affirment que leurs entreprises ont démarré un chantier de transformation digitale.

Ces chantiers ont pour principale mission de renforcer la capacité des entreprises à se positionner sur un marché de plus en plus concurrentiel.

Avec des clients de plus en plus avertis et exigeants, les entreprises se doivent de livrer de plus en plus de valeur, à des prix plus compétitifs et avec une cadence plus élevée.

Il devient alors vital pour certaines entreprises de revoir leurs organisations “traditionnelles” pour un modèle plus flexible et plus performant.

Et quoi de mieux que l’agilité qui a fait ses preuves depuis plus de 20 ans en améliorant considérablement la performance des équipes IT.

Dans le “15th state of Agile 2021”, une étude montre que 94% des entreprises interrogées confirment pratiquer l’agile.

(1) Enquête menée par TEKSYSTEMS en ligne de novembre à décembre 2019 auprès de 510 décideurs technologiques et commerciaux. Les répondants comprenaient des dirigeants d'entreprise, des vice-présidents, des directeurs et des managers qui pilotent des initiatives de transformation dans différentes industries.

expérience des entreprises dans l'adoption de l'agilité

Étude conduite en ligne entre Février et Avril 2022 par Regina Corso Consulting auprès de plus de 4000 participants dans 100 pays

Plusieurs entreprises ont également étendu l’application de la méthodologie agile à des domaines tels que le marketing, les ressources humaines ou encore les achats.  

Toujours d’après ce rapport, les principales raisons derrière l’adoption de l'agilité en entreprise sont l’amélioration de la capacité à gérer les changements de priorités et l’accélération de la livraison des solutions et produits.

De plus, les entreprises ayant effectué une transformation agile de plusieurs entités ont développé une forte adaptation au changement et ont amélioré l’alignement du business et de l’IT.

Toutefois, les chantiers d’agilité à l’échelle en entreprise continuent à rencontrer quelques challenges notamment en termes d'homogénéité des pratiques agiles entre les équipes, de culture d’entreprise et de résistance au changement.

Guide conduite changement

Y-a-t-il un mode d’emploi pour l’agilité à l’échelle ?

Comme pour tout concept en management et organisation, il n’y a pas de recette magique pour déployer cette transformation au sein d'une entreprise.

Plusieurs frameworks d'agilité à l’échelle sont apparus ces dix dernières années.

Ces frameworks définissent des modèles organisationnels agiles plus ou moins complets.

Avant de s’attarder sur ces frameworks, il est judicieux de rappeler quelques bonnes pratiques pour réussir sa transformation agile :

facteurs clés de succès agilité échelle

1) Réussir l’agilité à l’échelle de l’équipe 

Il est nécessaire d’avoir un modèle d’agilité complètement opérationnel au niveau des équipes avant de penser à l’étendre à un périmètre plus large, et encore plus s'il concerne toute l’entreprise !  

Il faut donc s’assurer que la compréhension et l’application des pratiques agiles est réussie, au moins pour une équipe.

2) Fédérer les collaborateurs autour d’un objectif business clair

Tout le monde doit comprendre pourquoi l’entreprise se transforme et quels bénéfices seront récoltés de cette transformation.

Pour cela, une communication efficace est la clé pour renforcer le sentiment d’appartenance des collaborateurs et s’assurer de leur engagement dans le chantier d’agilité à l’échelle.

3) Mettre en action les pratiques d'agilité pour conduire sa transformation agile 

Conduire le déploiement de l’agilité à l’échelle de l’entreprise en mode agile :

  • Instaurer une démarche itérative et incrémentale
  • Considérer les employés comme des clients
  • Tenir un backlog de transformation agile
  • Décrire les actions en User Story
  • Définir des OKR pour piloter la transformation

4) Définir et optimiser les chaînes de valeur business 

Quel que soit le modèle d’agilité à l’échelle adopté, c’est impératif qu’il s’articule autour de la création de la valeur.

Les pratiques du Lean telles que la « Value Stream mapping » ou la « Voice Of Customer » combinées à la « Critical-to-Quality » permettent de maîtriser l’expérience client de bout-en-bout et identifier avec précision la valeur attendue par le client. 

5) Anticiper la résistance aux changements

La résistance au changement est inévitable, les tactiques pour éviter cela sont de :

  • Prévoir un plan de conduite de changement orienté vers l’humain 
  • Instaurer un climat de sécurité psychologique 
  • Accompagner les collaborateurs dans la gestion de leurs émotions  
  • Communiquer de manière transparente permet de mieux réussir les changements
Guide du chef de projet efficace DB
Guide du chef de projet efficace Mobile

Les frameworks d’agilité à l’échelle

Un framework agile est un schéma d'organisation et de processus pour déployer la méthode agile à grande échelle.

Un sondage sur ces frameworks publié en 2021 dans le “14th State or agile" positionne SAFe (Scaled Agile Framework) en tête des frameworks utilisés par les entreprises.

adoption des frameworks d’agilité à l’échelle

Étude conduite sur plus de 40 000 dirigeants, praticiens et consultants Agiles sur les 5 continents opérants dans différents secteurs d’activités.

Toutefois, plusieurs frameworks sont également adoptés tels que le [email protected], le DAD (Disciplined Agile Delivery), LeSS (Large Scale Scrum) ou Entreprise Scrum.

D'ailleurs, le modèle de Spotify, le service de streaming musical, est répandu comme modèle d’agilité à l’échelle. 

Cependant, il est à préciser qu’il ne s’agit nullement d’un framework, mais simplement d’un modèle qui répond aux spécificités organisationnelles de Spotify.

Voici 6 frameworks d'agilité à l'échelle :

  • Scaled Agile Framework (SAFe)
  • Le modèle Spotify
  • [email protected]
  • Enterprise Scrum
  • Large Scale Scrum (Less)

1) Scaled Agile Framework (SAFe)

Le SAFe est une base de connaissances, de principes, de pratiques et de conseils éprouvés et intégrés qui allient la puissance du Lean Management, de l’Agile et du DevOps. 

Il est destiné aux entreprises qui doivent fournir des systèmes et des solutions compétitifs à leurs clients dans les délais les plus courts possibles.

SAFE propose 4 configurations : « Essentiel », « Large solution », « Portfolio » et « Full » qui permettent de déployer l’agilité à l’échelle selon la taille de l’organisation requise.

2) Le modèle Spotify

Un modèle qui a été développé au sein de la plateforme de streaming pour s’adapter à l’expansion fulgurante de la demande et de la taille des équipes.

Il s’articule autour d'équipes Tribes, Squad, Chapters et Guilds pour structurer l'équipe de développement à grande échelle.

Un cadre organisationnel léger, dans lequel un ensemble d'équipes opérant de manière cohérente avec le guide Scrum, peuvent aborder des problèmes adaptatifs complexes.

Tout en fournissant de manière créative des produits de la plus haute valeur possible.

Ces "produits" peuvent être physiques, numériques, des systèmes intégrés complexes, des processus, des services, etc.

4) Enterprise Scrum

C'est un cadre d’agilité à l’échelle configurable, centré sur le client, qui permet d'atteindre une véritable agilité business.

Puisqu'il donne la capacité organisationnelle à s'adapter rapidement et efficacement à toutes les formes de changement, afin de fournir la valeur maximale et la plus grande satisfaction, pour les clients et toutes les parties prenantes.

5) Large Scale Scrum (Less)

Le Less fournit deux cadres Scrum d'agilité à l’échelle.

La plupart des éléments de mise à l'échelle de LeSS sont axés sur l'orientation de l'attention de toutes les équipes sur l'ensemble du produit plutôt que sur "le périmètre” de chacune. 

Les deux cadres Less sont :

  • LeSS : applicable jusqu'à huit équipes
  • LeSSHuge : applicable jusqu’à des milliers de personnes sur un produit.

Il faut noter qu’il est contre-indiqué d’adopter un seul framework dans sa totalité.

Il est toutefois intéressant de s’inspirer des concepts et pratiques proposés par ces frameworks afin de concevoir le modèle qui s'adapte au mieux aux enjeux et contexte de chaque entreprise.

5 points clés à retenir

L’agilité à l’échelle est un moyen efficace pour l’entreprise lui permettant de transformer, soutenir et développer son business.

Voici quelques conseils pour réussir cette transformation et s’assurer d’en tirer les meilleurs bénéfices : 

  • Il y a autant de modèles de scaled agile que d’entreprise. Il est primordial de concevoir un modèle répondant aux spécificités de chacune ;
  • La transformation agile est un parcours itératif et incrémental. Il est nécessaire d’instaurer une démarche d’amélioration continue basée sur l’expérimentation et le feedback ;
  • Le facteur humain est crucial dans la transformation agile, il est nécessaire de l’adresser avec un plan de conduite de changement holistique ;
  • “Keep it simple”, pensez à simplifier au maximum le modèle de transformation agile afin d’éviter les usines à gaz !
  • La création de valeur 360° (au client, à l’entreprise et aux collaborateurs) est le meilleur moteur pour une transformation agile.

Conclusion

Pour conclure, l'agilité à l'échelle est un actif organisationnel considérable qui ne peut que créer de la valeur en interne et auprès de vos clients. 

Pour cela, il faut sélectionner le modèle organisationnel le plus adapté aux spécificités de votre organisation, aussi appelé framework.

Cependant, pour réussir cette transformation agile, il faut garder en tête les meilleures pratiques et conseils pour réussir au mieux cette transformation agile.

Boutaina Boudhaim

A propos de l'auteur

Ingénieur IT de formation. Boutaina opère, depuis 2009, dans le management, le coaching et la formation d’équipes IT et métiers. Spécialiste de l’agilité et de la gestion de changement, elle a accompagné plusieurs grands comptes dans le secteur de la banque et de l’assurance pour la mise en place de l’agilité et le déploiement de produits digitaux. Elle est certifiée SAFE, Agile PM, PSM, DevOps, Lean IT, ITIL et PMP.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Le guide pratique du Chef de Projet Performant

>