Design Thinking, c’est quoi au juste ?

Introduction Design thinking

Avez-vous déjà entendu parlé du Design Thinking ou Pensée Design ?

Dans cet article nous allons aborder ce sujet qui a fait couler beaucoup d’encre et à qui on attribue le mérite de la réalisation de plusieurs projets avant-gardistes !

C’est quoi le Design Thinking ?

Comment est-il né?

Quels sont ses principes de base et ses étapes ?

C’est ce que vous allez découvrir en lisant cette introduction au Design Thinking jusque bout 🙂

De nos jours, toute personne, société ou organisation doit faire preuve de créativité et d’innovation. En effet ceci n’est pas nécessaire uniquement pour grandir et se démarquer mais cela devient incontournable pour subsister.

Et si on n’est pas une personne créative de nature ? Si notre organisation n’a pas du tout un esprit innovateur ?

Est-ce que cela veut dire que la bataille est perdue d’avance ?

 Et bien, la bonne nouvelle est non.

La mauvaise nouvelle est que cela requiert beaucoup de développement, de persistance et surtout d’entrainement.

Il existe aujourd’hui plusieurs approches afin d’arriver à un résultat créatif et innovateur, et le Design Thinking est une d’entre elles.

 En effet, on parle ces dernières années du Design Thinking comme étant une démarche qui a fait ses preuves et qui a un nombre exponentiellement croissant d’adeptes, surtout après son adoption par des sociétés de grand ampleur comme Google, Microsoft et d’autres.

Dans cette série d’articles, nous vous proposons d’aborder ce sujet en profondeur, d’en comprendre les enjeux et les mécanismes et de vous initier à cette approche qui produit, dit-on des miracles !

Commençons alors sans tarder par une introduction au Design Thinking.

Définition du Design Thinking

La définition du Design Thinking a beaucoup évolué dans le temps.

Et pour la simplifier, il s’agit d’une approche de conception centrée sur l’humain qui vise à retrouver à la fin un produit, ou un service innovant, qui répond à un besoin ou une problématique de base et qui est techniquement faisable.

 Ce concept peut aussi être utilisé pour la résolution de problèmes complexes.

Ce qui caractérise cette approche, c’est le fait qu’elle est axée sur l’utilisateur final qui doit obligatoirement faire partie du processus.

La co-creativité, l’agilité et l’apprentissage de l’échec sont aussi des piliers fondamentaux de cette démarche.

En français, le concept se traduit par « Esprit Design » ou « Pensée Design ».

Introduction au Design Thinking

Un peu d’histoire

Le Design Thinking n’est pas aussi nouveau qu’il en a l’air !

Ce concept a été élaboré en 1980 à l’université de Stanford aux Etats-Unis par Rolf Faste, qui était à l’époque professeur de génie mécanique et directeur du Stanford Joint Program in Design.

Le terme Design Thinking a été utilisé pour la première fois en 1987 par Peter G. Rowe, professeur à Harvard dans son livre intitulé « Design Thinking ».

Depuis, le concept a évolué jusqu’en 1991, où David Kelley, Bill Moggridge, et Mike Nuttall ont créé la société IDEO, qui est considérée comme la fondatrice du concept tel qu’on le connait aujourd’hui.

IDEO a réalisé la conception de la première souris apple et continue aujourd’hui à travailler sur la conception de produits innovants dans différents secteurs.

Actuellement, la Pensée Design est au cœur des programmes des universités prestigieuses dans le monde entier et un nombre de formations et de certifications lui sont dédiées.

Les fondements du Design Thinking

La Pensée Design se base sur un certain nombre de principes que nous détaillerons ici:

L’humain est au centre

Le Design Thinking est une approche centrée sur l’humain ou l’utilisateur.

Ceci dit, il est primordial que ce dernier prend part à cet exercice de conception via des techniques que nous détaillerons dans les étapes de cette approche.

En effet, tout au long de l’exercice, l’utilisateur, son besoin et son acceptation de la solution proposée sont pris en compte pour éviter des scénarios, ou on produit au final un service ou un produit qui est super innovent mais qui ne répond pas au besoin de l’utilisateur ou qui est non fonctionnel pour une quelquonque raison.

Néanmoins, la philosophie de la conception orientée utilisateur dite UX (User eXpérience ),  n’est pas propre à la Pensée Design.

C’est une démarche à part entière qui était utilisée au départ dans des projets de développement informatique afin de s’assurer d’avoir une interface adaptée à l’utilisateur final pour se généraliser ensuite afin de couvrir différents secteurs que ce soit d’industrie, de service ou de développement humain.

Une équipe interdisciplinaire

Il est essentiel de travailler en équipe afin d’obtenir de meilleures résultats.

En effet, ensemble l’équipe est plus intelligente que le plus intelligent de ses membres.

Le travail en équipe stimule la créativité selon le principe 1+1=3 (ou plus).

Ceci est dans la mesure où chaque membre de l’équipe vient avec une idée différente qu’on essayera de combiner afin de donner naissance à une nouvelle idée plus complète, plus convenante, et plus créative.

Le fait que l’équipe soit interdisciplinaire n’est pas trivial car il faut regrouper toutes les perspectives afin d’être sûr de cerner tous les aspects du problème ou du besoin.

Échouer rapidement pour réussir plus vite

Prototypage, tests, agilité, itérations… toutes ces mesures nous permettent d’avoir rapidement un produit viable, et testable qu’on va vite évaluer (répond-il au besoin ? Est-il réalisable ?), pour l’améliorer ensuite.

En effet, échouer rapidement va permettre de rectifier rapidement le tir et ne pas attendre que le produit soit entièrement fini pour découvrir enfin qu’il ne convient pas aux attentes.

 Les étapes de la Pensée Design

Le nombre des étapes de la Pensée Design peut varier selon les écoles ou les entreprises qu’elles l’ont adopté.

Ceci dit, une fois le concept maitrisé vous prouver décider par vous-même le nombre d’étapes et leurs durées qui convient le mieux à votre contexte.

Ci-après nous vous présentons les plus connues :

Process en 7 étapes selon Rolf Faste

Le fondateur du concept a conçu ce process en 7 étapes résumées dans ce schéma :

Design Thinking, c’est quoi au juste ? 1
Le Design Thinking pensé par Rolf Faste
  • Définir: Identification du problème
  • Rechercher: Scoping & Définition de la problématique
  • Produire les idées: Récolte des idées et discussions
  • Prototyper: Création des nouveaux prototypes
  • Sélectionner: Se concerter sur la meilleure idée
  • Implémenter: Mise en place du projet
  • Apprendre: Recueillir le feedback et améliorer le produit

Process en 6 étapes selon d.school

d.school est une faculté à l’université de Stanford spécialisée dans le design. Elle pense ce process en 6 étapes :

La pensee Design selon dschool
La pensee Design selon d.school
  • L’empathie : Qui consiste à cerner l’utilisateur en appliquant des techniques comme l’observation, l’interview, se mettre à leur place.
  • La définition : La traduction des résultats de la phase d’empathie en besoin et définir la problématique
  • L’idéation : La génération d’idées en mode divergence et en état brut en se concentrant sur le nombre et en écartant le jugement.
  • Les prototypes : Concrétiser les idées en utilisant des moyens simples
  • Les tests : Mode itératif où vous testez vos prototypes, collecter les feedbacks, comprendre davantage vos utilisateurs et améliorer votre produit.

Design Thinking selon IDEO

La société IDEO pense ce concept en 3 étapes majeures mais qui reprend au final les mêmes sous-étapes illustrées ci-dessus :

L’inspiration, l’idéation puis l’implémentation.

La pensée Design selon IDEO
La pensée Design selon IDEO

Design Thinking selon Google

Google quant a lui, s’est inspiré du concept de la Pensée Design pour penser ce qu’ils ont baptisé le Design Sprint en 5 étapes qui durent 5 jours :

Le Sprint Design par Google
Le Sprint Design par Google

Dans les articles suivants nous allons détailler chacune de ces étapes et présenter les outils correspondants.

Si vous êtes un adepte des vidéos, voici une vidéo qui récapitule ce que le Design Thinling:

Conclusion

In fine, l’approche Design Thinking a fait ses preuves jusqu’ici dans de nombreuses organisations et elle a encore beaucoup de potentiel.

Cela dit, elle nécessite beaucoup de pratique afin de tirer le meilleur de ce concept et débloquer votre créativité et celle de vos équipes.

Bien évidemment, la réussite de ce concept nécessite aussi une ouverture d’esprit et des changements culturels et organisationnels à instaurer, ce que plusieurs organisations dites conformistes peinent encore à réaliser.

Mais ce sujet est digne d’être l’objet d’un article séparé !

Dans le prochain article, je vais ainsi vous parler de l’empathie, première étape du design thinking.

Merci pour la lecture

Cet article vous a plu? Vous pouvez le partager:

Comments (7)

  1. Nathalie 16 avril 2020
  2. Fred Armand 7 avril 2020
    • Jalila Manal 12 avril 2020
  3. Valexy 19 mars 2020
    • Jalila 25 mars 2020
  4. Sam 17 mars 2020
    • Jalila Manal 9 avril 2020

Laisser un commentaire