Les 5 avantages et inconvénients de la méthode Agile

avantages et inconvénients de la méthode Agile

Actuellement, les méthodes agiles sont sous les projecteurs.

Mais avant de se lancer dans une transformation organisationnelle de gestion de projet, il est nécessaire de bien comprendre les avantages et inconvénients de la méthode Agile.

En effet, pour certaines entreprises, l’application de l’Agile dans ses processus va générer plus de problématiques qu’elle ne va apporter de bénéfices. Vous comprendrez pourquoi en lisant cet article. 

Alors, quels sont les forces et les limites de la méthode agile ? 

Les 5 avantages de la méthode agile

Voici les 5 principaux bénéfices apportés par la bonne application du Manifeste Agile.

En savoir plus sur le Manifeste Agile.

1) Gagner plus de contrôle sur le produit final

Le fait de travailler de manière incrémentale augmente la valeur du produit final. 

Les développements sont divisés en plusieurs parties et sont effectués en cycles itératifs rapides.

Le produit peut être modifié à tous moments.

Les besoins des utilisateurs peuvent évoluer en une nuit sans causer la perte du produit. 

Les itérations permettent de rebondir rapidement et de trouver des solutions. 

2) Augmenter l’efficacité

Etant donné que les équipes Agiles sont auto-organisées et indépendantes, elles travaillent au sein d’une culture collaborative

La forte responsabilisation des membres et leur engagement génèrent un effet de cercle vertueux augmentant la performance de l’équipe au global. 

Aussi, lorsque chaque membre a conscience de son rôle dans l’équipe et peut se concentrer sur les tâches les plus importantes, toute l’équipe travaille collectivement et avance à l’unisson.

Les équipes fonctionnent avec des cycles réguliers de livraison de fonctionnalités. 

3) Assurer des livraisons de hautes qualités

Dans un développement Agile, les tests des fonctionnalités sont effectuées pendant les itérations de développement.

À chaque fin d’itération, les fonctionnalités livrées, ont été testées et sont prêtes à être utilisées

Les tests réguliers et intrinsèques aux cycles permettent d’effectuer les modifications nécessaires pour s’assurer de la qualité du produit en tout temps.

Enfin, il est important dans la méthode Agile de, régulièrement, analyser le chemin parcouru et définir des plans pour se perfectionner. 

4) Accroître la satisfaction des utilisateurs  

La collaboration étroite entre les équipes et les parties prenantes est une des bases de la culture Agile. 

Les équipes se doivent de montrer régulièrement les fonctionnalités développées au client.

Par le biais de ces échanges, le client est capable de modifier ses attentes et ses désirs tout au long du processus. 

De même, les tests réguliers permettent d’aller à la rencontre des utilisateurs cibles.

La récolte de leurs feedbacks permet d’ajuster le produit au marché. 

5) Générer un retour sur investissement plus élevé

De part sa nature itérative et incrémentale, appliquer la philosophie agile revient à créer un produit final rapidement prêt à être commercialisé

La méthode agile est très recommandée dans les secteurs à forte concurrence car elle permet de devancer les potentiels adversaires

Aussi, la méthode agile aide à réduire les risques d’erreurs et donc certains coûts.

avantages et inconvénients de la méthode Agile

Malgré la multitude de bénéfices qu’elle peut apporter la méthode Agile a ses limites.

Les 5 limites de la méthode agile 

La grande problématique de la méthode Agile est sa complexité d’installation. 

En effet, cette philosophie n’est pas réservée aux équipes. 

Il ne suffit pas d’organiser une équipe avec les bons rôles, les bons outils et les bons rituels.

Découvrir plus d’information sur les rituels du cadre Scrum.

Même si celle-ci respecte à la lettre le Guide Scrum, elle va se heurter à des problématiques organisationnelles.

 L’entreprise va devoir modifier complètement sa culture dans sa globalité.

Avant de vous plonger dans une transformation aussi importante, soyez conscient des challenges qu’apporte la mise en place de l’agilité.

1) L’incompréhension ou mauvaise compréhension de l’agilité

La plupart des personnes ne comprennent pas ce que signifie être Agile. 

Beaucoup d’entreprises souhaitent être Agiles, mais n’investissent pas dans le temps, l’argent ou les efforts nécessaires pour réellement informer la direction ou les employés.

Trop souvent, la méthode Agile est adoptée comme une solution… ou pire encore, comme une «bulle» d’équipe de développement parmi toute une organisation afin de “tester” la méthode

Pour tout changement culturel, organisationnel ou de processus, le manque d’investissement pour comprendre le changement et ses effets entraînent inévitablement un échec. 

2) La minimisation de la documentation dans un développement Agile

Étant donné que les développements débutent rapidement, les exigences du produits sont clarifiées juste à temps pour le développement.

La documentation d’un produit agile est, généralement, moins travaillée et détaillée

Lorsque de nouveaux membres rejoignent l’équipe, ils ne connaissent pas les détails de certaines fonctionnalités ni la manière dont elles doivent fonctionner.

Cela peut occasionner des difficultés et une adaptation plus longue

3) La complexité de l’adoption de la culture Agile

Toutes les cultures d’entreprise ne sont pas « prêtes » pour des changements aussi drastiques que requiert la culture Agile. 

La confiance, la flexibilité, les incertitudes sont des variables qui peuvent être incompatibles avec les valeurs d’une entreprise.

Et pourtant ce sont ces éléments qui font le succès des approches Agiles. 

Au fil des années, voici quelques exemples de transformation qui sont souvent problématiques : 

  • Les parties prenantes (client ou utilisateurs) doivent être disponibles pour les tests et les démonstrations des fonctionnalités développées.
  • Le marketing et les commerciaux doivent se contenter de travailler avec des prévisions à court terme. En agile, ils devront se suffire du backlog produit et du backlog de l’itération.
  • La direction et les dirigeants doivent comprendre que l’Agile est un modèle « pull ». Le développement d’un produit Agile est axé sur la priorisation des besoins des clients et non sur des opinions ou le budget (modèle “ push ”).
  • L’application des méthodes agiles réduit la possibilité pour une entreprise de faire régulièrement des promesses aux clients ou de s’appuyer sur l’approbation d’un budget avant le démarrage des développements. 

4) Le manque de prévisibilité de l’approche Agile

Comme rapidement énoncé, la philosophie agile ne permet pas à une entreprise de se reposer sur des feuilles de route de 12 ou 24 mois.

La culture Agile est basée sur l’idée que les équipes ne sauront pas à quoi ressemblera leur résultat final. 

Il est donc difficile de prévoir le coût, le temps et les ressources nécessaires au démarrage d’un projet.

Cette problématique s’accentue à mesure que les projets deviennent plus grands et plus complexes.

5) La difficulté de mise en place de l’agilité pour des projets complexes et des entreprises à grande échelle

Les méthodologies Agiles fonctionnent mieux dans des petites ou moyennes entreprises. 

La taille idéale d’une équipe Scrum est le plus souvent positionnée entre 5 et 9 personnes.

Plus d’information sur les rôle et responsabilités de Scrum.

Si votre équipe de développement se compose de 500 développeurs, il faut appliquer des méthodologies spécifiques (SAFe, LeSS, ..) pour gérer les relations entre ces petites équipes tout en conservant une approche Agile cohérente.

Vous connaissez maintenant les avantages et inconvénients de la méthode Agile, mais qui peut donc vraiment espérer en tirer profit ?

Pour qui l’application de la philosophie Agile peut-elle fonctionner ? 

Voici des exemples concrets pour lesquels l’application de la culture Agile peut amener au succès: 

  • Si vous ne pouvez pas estimer précisément le temps dont vous aurez besoin pour finaliser le produit et si vous ne connaissez pas l’étendue des besoins utilisateurs.
  • Si vous ne savez pas s’il existe un réel besoin sur le marché pour votre produit ou si vous voulez prouver et vérifier ce besoin.
  • Si vous avez un accès illimité à votre client ou utilisateur qui est prêt à être impliqué régulièrement tout au long du développement du produit.
  • Si vous jugez que votre investissement et vos ressources financières sont limitées et ne peuvent couvrir les risques d’erreurs.
  • Si votre produit peut être découpé en plusieurs itérations sans avoir besoin d’être complètement finalisé pour son utilisation.
  • Si ni vous ni votre client ne disposez d’une hiérarchie complexe qui retarde la prise de décision.
  • Si votre marché est très concurrentiel et vous pousse à le conquérir très rapidement. 

La philosophie Agile est donc plus adaptée aux petites et moyennes entreprises où il est plus facile de prendre rapidement des décisions et de réagir au changement. 

Elle a été créée pour le développement incrémental d’un produit.

Ce qui signifie qu’les produits Agiles n’ont pas de fin et s’améliorent en continu.

En savoir plus sur le produit minimum viable.

Une agence de marketing, par exemple, peut difficilement implémenter Agile, car les clients payent pour un produit fini: une campagne de marketing. 

La méthode est également idéale pour les startups, où «échouer rapidement» est le mantra dominant.

En conclusion 

Bien qu’elle soit sur toutes les lèvres, la philosophie Agile n’est pas non plus la bonne approche pour chaque projet.

Avant d’apporter des modifications importantes à votre culture d’entreprise, examinez de prêt les avantages et inconvénients de la méthode Agile.

Il faut être conscient des réalités de son produit et de son environnement.


Agathe Penverne

A propos de l'auteur

Je suis Agathe PENVERNE, Product owner, coach et rédactrice depuis 3 ans. Mon aspiration est d'aider mes semblables et mes équipes à s’épanouir dans des environnements agiles et à s'organiser autour de la résolution de problèmes.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je veux recevoir le Guide
>