Veille stratégique et prise de décision : un cercle vertueux !

Comme son nom l’indique, la veille stratégique est une activité de recherche d'information, liée à la stratégie d’une institution, d’une organisation ou d’une entreprise.

Elle fait référence au niveau hiérarchique concerné par cette activité qui est le top management, ainsi qu’à l’impact direct de cette veille qu’est la prise de décision stratégique.

Dans cet article, vous aurez une idée précise sur le lien étroit entre veille et stratégie, ce qui implique le rôle du spécialiste de veille dans la vie et l’évolution de l’entreprise et la nécessité de sa proximité de tous les niveaux hiérarchiques, à commencer par le plus élevé !

Comme à l’accoutumée, et avant d’aborder le cœur de notre sujet, rappelons quelques définitions de base indispensables à la compréhension de cet article.

Qu’est-ce que la veille en entreprise ?

En entreprise, ou dans tout autre milieu professionnel, la veille est une surveillance de l’environnement dont le but est de repérer toute information utile à l’entreprise en question.

Qu’est-ce que la veille stratégique ?

La veille stratégique est directement liée au but de l’information collectée qui est la prise de décision relative à la stratégie de l’entreprise.

En pratique, cette activité de surveillance est exercé au quotidien selon les orientations précises du top management. 

Il peut s’agir d’une veille permanente et planifiée à l’avance (Ex : bulletin sectoriel et international dont la périodicité est mensuelle) comme il peut être question d’un besoin ponctuel d’information (Ex : Dossier de veille concernant la partie adverse dans le cadre d’un procès judiciaire).

Que la veille soit permanente ou ponctuelle, retenez que toute information collectée et communiquée doit déboucher sur une prise de décision qui, débouchera à son tour sur un nouveau besoin informationnel auquel doit répondre le système de veille existant, et ainsi de suite, comme le montre le schéma ci-après :

cycle de la veille stratégique

Quel est le but de la veille stratégique ?

Dans une optique de prise des décisions les plus réfléchies et les plus documentées, la veille stratégique est exercée en étroite collaboration avec les décideurs de l’entreprise.

Autrement dit, elle alimente directement la prise de décision stratégique.

De ce fait, elle sert à développer l’activité de l’entreprise, à réduire les risques auxquels elle peut être exposée, et à anticiper les changements externes et internes.

En effet, il est à signaler que ce type de veille peut être interne quand il s'agit de collecter des informations sur les entités de l’entreprise.

Guide Pratique Business Model Canvas
Business Model Canvas

Quelles sont ses caractéristiques ?

Ses caractéristiques peuvent être communes aux autres types de veille. 

Néanmoins, elles sont beaucoup plus prononcées et amplifiées vu qu’il s’agit de la source de toute une série de décisions et de veilles.

Ainsi, la veille stratégique est :

  • Responsable envers les décideurs et les collaborateurs de l’entreprise, car la pérennité de cette dernière en dépend considérablement
  • Anticipative au point que l’on souhaiterait toujours avoir reçu plus tôt les informations collectées
  • Extrêmement curieuse, et cela découle de sa responsabilité. Néanmoins, il faut savoir s’arrêter aux limites réglementaires et éthiques 
  • Réductrice de risques. C’est l’une de ses principales finalités qui vise à protéger l’entreprise et la prémunir contre tout éventuel risque
la matrice des risques en gestion de projet

Modèle de matrice de gestion des risques

Anticipez et gérez les risques avant qu'ils ne se transforment en problèmes

Sa place dans un système de veille

Dans un système de veille établi, la veille stratégique doit constituer le point de départ, l’arrivée devant se situer à un niveau opérationnel.

Exemple : L’arrivée d’un nouvel opérateur / concurrent sur le marché est une information stratégique censée déclencher la décision d’un plan anti-concurrence visant le maintien des parts de marché de l’entreprise concernée.

Cette décision stratégique est composée d’un ensemble de sous – décisions :

  1. Adoption de ses meilleures pratiques commerciales ;
  2. Alignement sur les tarifs du nouveau concurrent ;
  3. Lancement d’un plan de prospection.

L’application de ces sous-décisions nécessite de faire appel à d’autres types de veille :

Et, bien évidemment, les résultats de ces différentes activités de surveillance auront, comme destinataires, différents niveaux hiérarchiques de l’entreprise.

système de veille

Types de veille stratégique

Dans la littérature, certains auteurs associent les types de veille précités à la veille stratégique en en faisant des sous types:

  • stratégique e-réputation 
  • stratégique technologique 
  • stratégique juridique 
  • stratégique concurrentielle 
  • stratégique sectorielle 
  • etc

Il s’agit d’une approche dans laquelle toute activité de veille est considérée comme étant stratégique.

Ainsi, tout autre typologie est un sous-type de la veille stratégique.

Il peut également s’agir de situations similaires à l’exemple précité.

Ainsi, toute veille faisant suite à une décision stratégique rentre dans le cadre d’un sous-type de veille stratégique.

Peu importe l’approche ou la conception théorique, le plus important dans cette activité, ce sont ses résultats et son efficacité !

guide pratique business model canvas
Guide Business Model Canvas

Comment faire de la veille stratégique ?

Malgré l’abondance des publications dédiées à la veille stratégique en particulier, nous ne pouvons affirmer l’existence d’une seule et unique démarche spécifique à cette dernière.

Quel que soit le type de veille exercé, la démarche reste la même, que ce soit au niveau des étapes de mise en place d’une cellule de veille, ou de l’exercice de la veille au quotidien.

En d’autres mots, la veille stratégique a ses destinataires dont il faut étudier les besoins informationnels, et de cette étude découle la définition des axes à surveiller, des sources, des outils, du mode de communication, etc.

En résumé, voici ses 9 grandes étapes :

  1. Étude de l'existant
  2. Définition des besoins informationnels
  3. Identification des sources d'informations
  4. Conception de produits de veille : comme des bulletins, revue de presse…
  5. Définition des moyens et des outils 
  6. Planification de la mise en place
  7. Validation du projet 
  8. Mise en place effective de l’activité
  9. Suivi et évaluation

En savoir plus dans cet article de mise en place d’une cellule de veille.

À noter qu’une priorité extrême est à accorder à la veille stratégique s’il y a lieu d’une contrainte temporelle.

En d’autres termes, si vous avez plusieurs livrables à élaborer, vous serez souvent appelés à commencer par ceux relatifs à la veille stratégique et au top management.

Organisez donc votre planning de livraison en fonction de cette priorité et annoncez à vos différents destinataires des délais que vous êtes en mesure de respecter !

D’autre part, vos livrables aux décideurs doivent être exemplaires, d’une précision et d’une concision irréprochable.

Checklist de la veille stratégique

Voici ci-après une checklist pour bien mener votre activité de veille stratégique :

checklist de la veille stratégique

Quels outils utiliser ?

Sur le web, vous trouverez plusieurs outils paramétrables selon le type de veille que vous souhaitez exercer (veille stratégique ou autres), la périodicité des alertes, les axes à surveiller, …etc.

La dissociation des outils gratuits et payants peut être très significative.

En effet, il est question des sources d’information qui risquent souvent d’être coûteuses (ex : abonnement aux bases de données scientifiques, à la presse, participation aux salons professionnels, …etc).

Néanmoins, le même principe est valable pour les outils de veille.

Prenez donc le temps de rechercher les outils disponibles sur le net, de les évaluer et de consulter les grilles d’évaluation avant d’en sélectionner les plus adaptés à vos besoins et d’en faire une liste divisée en deux parties :

  • Outils gratuits
  • Outils payants

Notez bien que le fait de vous contenter des outils gratuits (ex : Alertes Google) ne remettra pas en cause vos compétences de veilleur.

Au contraire, cela vous aidera à mettre en avant votre efficience et vos efforts de paramétrage de ces outils et de sélection des résultats.

Aussi faut-il savoir qu’un simple abonnement aux réseaux sociaux (Facebook, twitter ou LinkedIn) peut s’avérer très utile, à condition d’utiliser un compte professionnel bien paramétré au niveau des centres d’intérêt et que la consultation et la navigation soient exclusivement dédiées aux axes surveillés.

En résultat, vous serez notifiés à propos des publications à consulter, des comptes à ajouter, des évènements auxquels la participation serait une intéressante source d’information, etc.

Conclusion

Si l’exercice de la veille stratégique est accompli convenablement en respectant la dimension temporelle (Délais, caractère urgent de certaines informations, …), la pérennité du cycle regroupant la veille et la prise de décision est assurée, garantissant ainsi la pérennité de l’entreprise et son succès.

De ce fait, l’information communiquée par le biais d’un produit informationnel (alertes, bulletin, etc.) doit l’être à temps avec un maximum de précisions et d’éléments informationnels pertinents afin de permettre au top management de décider et de faire appliquer sa décision au moment où l’effet escompté est toujours possible.

Ce niveau de management étant atteint, le cycle de veille ne représenterait qu’un cercle générant pleins de vertus !

Kit management de projet
Kit Management Projet

Houda El Houari

A propos de l'auteur

Issue d’une formation en sciences de l’information et en commerce et gestion des affaires internationales, elle a occupé plusieurs postes-clés dans différents établissements académiques, entreprises commerciales et organisations associatives, ce qui a forgé son expertise dans des fonctions transversales comme : la veille, la communication interne et externe, la gestion des bibliothèques et des centres de documentations, et le management d’organisations.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
>