Les indicateurs de performance Agiles : Quels KPIs pour une équipe Scrum ?

Indicateurs de performance KPIs agiles

Les indicateurs de performance ou KPIs sont essentiels pour mener vos équipes vers le succès.

Ils permettent de mesurer et de comprendre la progression des projets et le bon fonctionnement des équipes.

«Si vous ne pouvez pas le mesurer, vous ne pouvez pas l'améliorer.»

Lord Kelvin

Sans analyse, vous ne pouvez pas savoir quand apporter des modifications

Ici, je vais vous présenter les 7 meilleurs KPIs Agiles pour mesurer le succès d'un projet Scrum. 

Qu’est ce qu’un indicateur de performance Agile ? 

Avec une méthodologie agile telle que Scrum, les métriques agiles sont nécessaires pour developper un produit à forte valeur ajoutée. 

Les KPIs agiles sont des normes qui aident une équipe Scrum à surveiller son bon fonctionnement à travers les différentes phases de développement du produit.

Pour les entreprises ou les équipes qui travaillent sur le cadre agile, les indicateurs de performance ne vont pas seulement mesurer la productivité mais ils vont aussi aider à évaluer la qualité des développements.

Dans Scrum, les sprints donnent à l'équipe une chance d'apporter des modifications et d'améliorer leurs processus.

L'objectif est donc d'avoir des métriques qui accompagnent l'équipe dans les changements à réaliser.

Ils mesurent si l'équipe s'est améliorée ou au moins maintient l'efficacité de son travail.

Les indicateurs traditionnels VS les indicateurs Agiles

Les indicateurs de performance Agiles

Pendant trop longtemps, les calculs ont mis l'accent sur les indicateurs de performance de résultat. 

La mesure absolu du résultat engendre la création d'environnements de travail peu agréables, d'épuisement professionnel, de “turnover” et de détérioration de la qualité du travail. 

L'approche Agile a fondamentalement redéfini les facteurs de réussite d’un projet. 

Les membres d’une équipe ne travaillent plus en vase clos et leur succès ne peut plus être mesuré individuellement. 

Si le produit échoue, l'équipe échoue et ainsi que tous les membres de cette équipe.

Avec la mesure du succès basée sur l'effort d'une équipe, la capacité de pointer du doigt une personne en particulier est considérablement réduite.

Examinons les indicateurs de performances agiles qui aident à mesurer la progression et concentrons-nous sur la façon dont le travail est effectué

Les indicateurs d'efficacité 

L'efficacité d’une équipe Scrum se caractérise par la réussite de l’équipe à développer un certains nombre d’User Stories durant un Sprint. 

En savoir plus sur les user stories 

L’efficacité en agilité peut se mesurer avec deux indicateurs de performance Agile: 

1) La vélocité de l'Équipe

Indicateurs de performance Vélocité

La vélocité mesure la quantité de travail (un certain nombre d’US) accompli dans un sprint.

Bien qu'il ne s'agisse pas d'un outil de prédiction ou de comparaison, la vélocité donne aux équipes une idée de la quantité de travail pouvant être effectuée lors du prochain sprint.

Elle se mesure en prenant en compte les Story Points des US considérées comme “Terminées” dans un Sprint. 

Cette vélocité est unique pour chaque équipe et pour chaque produit.

Cependant ses variations sont intéressantes à regarder d’un sprint à l’autre. 

Si l’équipe Scrum est nouvelle ou que le projet vient de démarrer, la vélocité des premiers sprint ne sera sûrement pas fiable. 

Au fur et à mesure que les équipes acquièrent de l'expérience, les sprints se stabilisent et le calendrier des cérémonies Scrum se fluidifie, la vélocité atteint son pic

Si, après analyse, on voit une diminution de la vélocité, cela indique des problèmes et un besoin de changement.

Les astuces d'utilisation de la métrique de la vélocité

Soyez patient et ne vous offusquez pas si, pour un sprint, la vélocité a baissé. Cela peut être à cause des jours fériés, un absence imprévue ou d’autre variables. 

Cependant, si la vitesse reste incohérente après une longue période de temps, envisagez d'évaluer les facteurs externes et internes empêchant une estimation claire.

Aussi, lorsqu'il y a un changement dans l’équipe, il faut recalculer sa vélocité. 

Par exemple, si un membre quitte l’équipe ou qu’il y a un nouveau membre, redémarrez entièrement le calcul.

En savoir plus sur le calcul de la vélocité

Pour analyser les performances de l’équipe, utilisez la moyenne des trois sprints précédents.

2) Le sprint Burndown chart

Indicateurs de performance Burndown chart

Le graphique du Burndown chart indique la quantité de travail restant à effectuer avant la fin d'un sprint. 

C’est un des indicateurs de performance les plus utilisés par les Scrum Masters et Product Owners car il affiche l’avancement de l’équipe vers son objectif de sprint. 

Il ne répertorie pas seulement les éléments terminés, mais indique comment, de manière collaborative, l’équipe entière progresse vers la fin du sprint. 

Il est également très utile pour découvrir les erreurs de planification qu'une équipe peut commettre lors d’un sprint planning

Si il y a des erreurs d’estimation ou des US mal rédigées engagées dans le sprint, cela se répercute sur le Burndown chart

Sur le graphique ci-dessous, la ligne rouge représente la tendance idéale de la vitesse à laquelle l’équipe doit “brûler” (terminer) les story points pour que tous les story points soient réalisés lorsque sonne la fin du sprint.

La ligne bleue indique la vitesse actuelle à laquelle l’équipe progresse. 

Si dans votre Burndown chart, la ligne bleue ne descend pas aussi vite que la tendance idéale, cela peut signifier que l’équipe sous-estime les US ou qu’il y a des ingérences dans le sprint. 

On peut aussi analyser l’instant exact de la résolution de problème. 

Par exemple si la courbe de votre équipe subi un plateau pendant plusieurs jours, cela indique que l’équipe fait face à un blocage.

Si d’un coup la courbe redescend cela représente la résolution du problème.

Généralement, les blocages sont résolus lors des rituels Scrum. 

Les astuces pour aborder le Burndown chart

Pour analyser correctement le graphique du burndown, la vélocité doit être stable et prévisible. 

Il faut aussi que les US soit rédigées et découpées proprement. 

N’oubliez pas de tenir compte des urgences et ingérences dans les Sprints.

Si la courbe bleue augmente au lieu de diminuer, cela indique que le sprint a été ré-alimenté après son démarrage en tâches non estimées ou non planifiées.

Indicateur de prévisibilité

En plus de la vélocité que nous voulons améliorer continuellement, nous voulons également améliorer notre prévisibilité. 

Être en mesure de déclarer quand vous allez livrer quelque chose - à une autre équipe de développement, à l'équipe produit ou à un client - est précieux et important. 

Peut-être aussi important que l'efficacité de l’équipe. 

3) Analyser les Stories terminées vs Stories engagées

Indicateurs de performance prévisibilité

Cette métrique est un moyen de mesurer la prévisibilité présentée juste au-dessus de l'indicateur de vélocité de l’équipe Scrum.

Si une équipe s'engage sur vélocité de 30 story points et n’en livre que 9, la vélocité n’est pas fiable et ne peut servir de référence pour réaliser des prévisions. 

Cette prévisibilité aide à la fois l'équipe de développement et le propriétaire du produit.

Pour analyser le respect de l’engagement, il faut avoir au préalable défini la notion de “Terminé” 

Pour en savoir plus sur la définition de Done (DoD)

La mesure du rapport Planifié / Terminé est un simple exercice de documentation de la quantité de travail que l'équipe s'engage à faire au début du Sprint par rapport à ce qu'elle a accompli à la fin du Sprint. 

Les indicateurs de qualité

Comme vu précédemment, une des grandes différences entre les indicateurs de performance Agiles et traditionnelles est la mesure de la qualité du livrable.

4) Le taux de couverture du code

Il mesure le pourcentage de code couvert par les tests unitaires.

Un produit avec un taux de couverture de code élevé à plus de chance de ne pas avoir de bug en production.

Attention, ce KPI technique ne couvre pas tous les types de tests. 

Un taux de couverture de code élevé ne représentent pas nécessairement une qualité élevée mais les efforts mis en place par l'équipe pour garantir la qualité du produit.

5) Les bogues en production

Une équipe Scrum construit toute une procédure de tests (unitaires, automatisés etc..) pour éviter qu’il y ai des bogues dans un environnement de production. 

Il faut essayer de réduire ce risque au maximum car cela cause beaucoup de dégâts inattendus que l’équipe doit résoudre en urgence durant les sprint. 

Mesurer les nombres défauts en production aide à définir les erreurs à corriger dans le processus de tests. 

Au cours des sprints, une diminution du nombre de bogues en production indique une amélioration de l'équipe dans la gestion de la prévention des erreurs.

Les indicateurs de valeur 

L’objectif principal de la méthode Scrum est d’aider les équipe à réaliser de produit de haute valeur pour leurs utilisateurs. 

Mesurer le succès d’une équipe Scrum passe donc par l'analyse de la valeur que le livrable apporte. 

Satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée “ 

Agile manifesto

6) La satisfaction utilisateur : la méthode NPS

La satisfaction du client est un aspect incroyablement important de la méthode Agile. 

De nombreuses entreprises se concentrent trop sur l'acquisition de nouveaux clients et trop peu sur la satisfaction et la fidélisation des clients existants. 

Il y a différentes techniques pour analyser la satisfaction client.

L’une d’entre elle est la méthode NPS (Net promoter score).

Elle mesure si les utilisateurs recommanderaient le produit ou pas, ou même le déconseilleraient.

C’est un calcul simple qui définit le pourcentage de personnes qui font la promotion de votre produit. 

On peut aussi mesurer la satisfaction client en demandant aux utilisateurs de noter le produit sur une échelle de 1 à 10. 

Si c’est une application, l'équipe peut analyser la note donnée sur l'apple store ou le play store. 

7) L’enthousiasme de l’équipe

Il s'agit d’un des indicateurs de performance qui analyse la «santé» de l'équipe. 

Il ne fait pas référence à la valeur du produit à proprement parler mais il en est le principal créateur

Même si les indicateurs de prévisibilité, d'efficacité et de qualité indiquent des valeurs idéales , si l’enthousiasme de l’équipe est faible, les membres ne se sentent pas engagés dans le projet.

Une équipe Scrum atteint le succès de manière collaborative.

Si chacun des membres est épuisé, ou manque de motivation, le produit en sera fortement impacté. 

Intégrez cet indicateur de performance à vos cérémonies Scrum. 

Par exemple, vous pouvez démarrer chacune de vos rétrospectives en demandant à votre équipe de noter l’ambiance du sprint sur une échelle de 1 à 5.

Suivez ces chiffres de sprint en sprint pour analyser les tendances. 

Certains Scrum Masters créent de simples sondages Googleforms. Ils l'envoient à leur équipe avant les rituels de fin de sprint.

Cette approche est très pertinente pour générer du feedbacks et améliorer son processus de rétrospective.  

En conclusion

Je tiens à vous rappeler que les indicateurs de performance Agile ne sont pas standardisés. 

Il n’y a pas une vélocité "normale" que toutes les équipes doivent atteindre. 

Il est inutile de comparer les indicateurs de différentes équipes évoluant sur les environnements différents, des produits différents avec des compétences différentes. 

Assurez-vous plutôt de prendre en compte les commentaires de votre équipe, d'engager des discussions régulières et de nourrir une atmosphère de solidarité.

Si un de ces indicateurs de performance vous interpelle, n'hésitez pas à me laisser un commentaire.

Si vous aimez cet article, n'oubliez pas de le partager.

Agathe Penverne

A propos de l'auteur

Je suis Agathe PENVERNE, Product owner, coach et rédactrice depuis 3 ans. Mon aspiration est d'aider mes semblables et mes équipes à s’épanouir dans des environnements agiles et à s'organiser autour de la résolution de problèmes.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je veux recevoir le Guide
>