L’assurance qualité : comment réussir son application en gestion de projet

Assurance qualité en gestion de projet

Un projet qui délivre, dans les délais et selon le budget, un produit ou service qui ne fonctionne pas est un projet raté.

L'assurance qualité, selon l'ISO

D'après l'ISO, la qualité est l'aptitude d'un ensemble de caractéristiques intrinsèques d'un objet à satisfaire des exigences.


L'assurance qualité, selon la même source, consiste en un ensemble d'actions planifiées, systématiques, tant correctives que préventives, nécessaires pour s'assurer que des matériaux, des produits ou des services satisferont à des exigences spécifiées

La qualité est un aspect indissociable d’un bon projet.

Voyons pourquoi.

A quoi sert l’assurance qualité dans un projet ?

Top-5-Career-Goals

D'après l'étude de Girlsguidetopm de 2020, 220 chefs de projet sont interrogés pour mieux comprendre ce que cela signifie réellement d'être dans la gestion de projets.

Dans le Top 5 des objectifs de carrière, 7% des répondants ont insisté sur la qualité lors de la réalisation des projets.

Tout chef de projet connaît la triple contrainte : le budget, le périmètre et les délais.

Et dans tous les cours de gestion de projet, on retrouve ce triangle de manière permanente.

Le triangle d'or du projet

Le plus souvent, heureusement, le triangle présente en son centre un autre aspect essentiel : la qualité. Une quatrième contrainte, centrale et non des moindres.

Le/la chef de projet qui se concentre sur la triple contrainte en oubliant l’importance de la qualité a de grandes chances d’avoir un réveil brutal.

Click to Tweet
Lorsque je forme de nouveaux chefs de projets, j’insiste toujours sur ce point en leur disant : « Si vous délivrez un projet dans les délais/budget/périmètre mais que le produit ou service ne fonctionne pas (partiellement ou complètement), vous aurez gagné une mauvaise réputation dont il sera extrêmement difficile de vous débarrasser. »

Le client oublie très vite qu’un projet a dû être décalé de quelques semaines/mois.

Mais le client n’oubliera jamais un livrable qui ne fonctionne pas ou qui ne lui donne pas satisfaction.

Et ce client insatisfait est un client perdu.

Votre projet aura beau avoir respecté la triple contrainte, il sera classé parmi les projets ratés.

La qualité est donc une contrainte incontournable.

Pas de management de projet sans management de la qualité.

kit management de projet

Assurance qualité et contrôle qualité, quelle différence ?

Ces deux notions, très liées, sont souvent confondues.

Voyons ce qu’elles englobent.

Assurance qualité et contrôle qualité

1) L’assurance qualité

Ce sont toutes les procédures, méthodologies, règles, plans que vous allez mettre en place pour vous assurer de délivrer votre produit ou service dans les meilleures conditions possibles.

On parle ici d’un plan d’assurance qualité (PAQ) projet qui définira, par exemple :

  • La méthodologie qui sera appliquée
  • Le contexte du projet (objectifs, livrables, limites…)
  • L’organisation du projet
  • Les différents comités
  • Les parties prenantes
  • Les différents rôles et responsabilités
  • La communication et son organisation
  • Comment va-t-on documenter le projet ?
  • Comment va-t-on remonter les problèmes ?
  • Comment va-t-on gérer les demandes de changement ?
  • Faire aussi un lien vers le Plan de Communication projet
  • Les outils et méthodes
  • Comment construire et partager le plan ?
  • Le fonctionnement des comités et réunions
  • Les outils de communication interne et externe
  • Les calendriers des réunions
  • Les calendriers de travail que vont suivre les ressources du projet
  • Les modèles à utiliser
  • Et enfin, les outils et méthodes de contrôle de la qualité
  • Comment va-t-on communiquer l’état d’avancement ?

2) Le contrôle qualité

Ce sont tous les moyens et outils que vous allez utiliser pour contrôler que tout se passe bien.

  • La maintenance du registre des problèmes et risques
  • La vérification des indicateurs de performance (KPIs)
  • Les tests en cascade et la maintenance du plan de tests : test unitaire, test d'intégration, test de consolidation, et test de validation
  • Audit qualité :
  • Qui et comment s’assurer que ces procédures sont suivies ?
  • Qui et comment s’assurer que le produit correspond aux besoins et attentes du client ?
  • Les indicateurs de performance internes au projet :
  • L’état d’avancement par rapport au plan
  • Pourcentage de réussite et d’erreurs pendant les tests
  • Le nombre de correction et/ou demandes de changement
kit management de projet

Comment élaborer le Plan d’Assurance Qualité du projet (PAQ) ?

Parce que les listes ci-dessus sont longues et non-exhaustives, beaucoup de chefs de projets rechignent à développer le Plan d'Assurance Qualité, également appelé "Plan Qualité".

Et pourtant, la plupart des informations qu’il contient sont déjà disponibles et il ne reste plus qu’à les rassembler dans un document récapitulatif.

Les objectifs, les livrables et les indicateurs de performances sont dans la Charte du projet.

Le PAQ reprend donc la documentation qualité à ne surtout pas oublier :

En résumé donc tous les modèles que nous partageons avec vous et qui vont contribuer à faire de votre projet un projet bien organisé et gagnant.

Inutile bien sûr de recopier toutes ces informations.

Il suffit de faire référence à tous les documents qui font un bon projet.

Et d’y ajouter pourquoi et comment les utiliser.

Quels sont les avantages de la démarche qualité ?

Cette démarche qualité apporte de nombreux avantages :

  • Elle clarifie pour toute personne impliquée le fonctionnement et l’organisation du projet
  • Elle constitue une référence à suivre pour les nouveaux venus
  • Elle améliore la relation entre les clients (internes ou externes) et leur fournisseur (vous)
  • Elle permet de gérer les attentes
  • Elle organise les contrôles permettant de mesurer l’efficacité du projet
  • Elle permet de réduire au maximum les risques de mécompréhension
  • Et bien d’autres avantages…

Conclusion

Mal-aimé pour de bonnes ou mauvaises raisons, un plan d’assurance qualité apporte au projet une référence organisationnelle – une sorte de « checklist » - permettant de contrôler à tous les niveaux que tout se passe bien, que nous n’avons rien oublié.

Je trouve en général que les modèles trouvés sur la toile sont assez difficile à utiliser, car chaque entreprise a ses propres standards.

Le développement d’un Plan de Qualité peut souvent intégrer de nombreux aspects déjà disponibles dans l’entreprise. Ils sont aussi souvent à la norme ISO, ce qui permet l’échange avec d’autres entreprises.

Souvent d’ailleurs, vous pourrez partir d’un exemple existant créé par un projet perçu comme un grand succès de l’entreprise.

Nous savons tous ce qui peut arriver à ceux qui partent en vacances en voiture sans avoir vérifié les pneus, fait un entretien ou même en ayant oublié de faire le plein.

La création d’un plan de qualité vous fait toujours peur ?

Pensez aux possibles conséquences d’un oubli, d’une sous-estimation d’un problème ou d’une demande de changement du client qui se perdrait dans les limbes de l’organisation.

Ce peut être catastrophique et peut dans certains gros projets coûter des millions en réparations, corrections, voire des procès.

La qualité ne se négocie pas : elle est la et le projet est délivré selon les attentes – ou elle n’est pas là et le projet est un échec, tout simplement.

kit management de projet

Daniel

A propos de l'auteur

J'aime échanger, apprendre en permanence mais aussi partager mes expériences. Je suis certifié PMP depuis pas mal d'années, et j'ai mené à bien de nombreux projets majeurs. J'ai aussi accompagné de nombreux collègues jusqu'à la certification.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

>