Conserver sa motivation sur la durée, les 3 ennemis à affronter

comment maintenir sa motivation

La plus grande difficulté à laquelle je dois faire face, c’est la régularité dans mon travail.

En effet, j’ai tendance à avoir des pics de motivations qui alternent avec des creux plus ou moins profonds.

Pourtant, l’une des clefs du succès est la régularité.

Me vient donc la question : comment maintenir sa motivation?

Par exemple, si vous voulez vous muscler, il vaut mieux faire 15 minutes de sport tous les jours plutôt que trois heures d’un coup une fois par mois.

Si comme moi, maintenir votre motivation au quotidien est difficile, alors je vous invite à voir quels sont vos trois ennemis et comment les affronter au mieux.

Les ennemis de la motivation : les 3 dangers à affronter

On ne remporte par un marathon en sprintant.

Voici la maxime qui résume le mieux, à mon sens, l’importance de la constance dans son travail.

Booster sa motivation sur une courte période n’est d’aucune utilité.

Pourtant, nous avons tous tendance à céder aux ennemis de la motivation qui nous tirent vers le bas. 

Découvrons-les ensemble.

La procrastination

La procrastination est le mot savant pour expliquer le fait de repousser au lendemain ce qu’on peut faire aujourd’hui.

Si vous avez l’impression d’être le seul à faire cela dans votre entourage, détrompez-vous : c’est un trait de caractère humain tout à fait classique !

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la nature de la procrastination est très complexe.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à consulter cet article scientifique très complet sur le sujet.

Booster sa motivation sur le long terme quand on a tendance à procrastiner depuis longtemps est très difficile.

La procrastination est le principal ennemi de la motivation et de la constance dans le travail, puisqu’il vous fait repousser ce que vous devez faire dès maintenant.

La lassitude

Il ne faut pas confondre la procrastination et la lassitude, même si les deux sont parfaitement naturelles chez l’être humain.

Si la procrastination nous fait repousser au lendemain ce qu’on devrait faire aujourd’hui, la lassitude est un phénomène d’usure.

Pour être constant dans son travail, il faut souvent mettre en place une routine.

Or, la routine est souvent répétitive, et cette répétition crée un ennui. 

L’humain est fait pour découvrir de nouvelles choses et rien ne l’use plus que la répétition et l’ennui.

Booster sa motivation sur le long terme est difficile. 

Surtout quand la lassitude vous poussera à bouleverser votre routine et à abandonner toutes les actions que vous aviez pourtant mis en place, et qui commençaient à porter leur fruit.

comment maintenir sa motivation

Le manque de vision

Le manque de vision est un ennemi courant chez ceux qui se lancent dans un projet.

Souvent, nous n’avons qu’une vague idée de ce que nous voulons et pourquoi nous faisons quelque chose.

Iriez-vous sur un bateau au milieu de l’océan, en sachant que le capitaine n’a ni but ni cap?

C’est exactement le sentiment que crée le manque de vision.

Comment booster sa motivation sur le long terme quand on ne sait pas où on va?

Le manque de vision est la graine qui fait germer la procrastination et la lassitude. 

Parmi les ennemis de la motivation, c’est celui auquel on pense le moins à combattre.

C’est pourquoi, au travail comme dans la vie courante, savoir pourquoi on fait quelque chose est fondamental pour ne pas baisser les bras et pour conserver sa motivation face au premier obstacle venu !

Les 3 solutions pour conserver sa motivation

Nous avons vu que nous avions 3 principaux ennemis de la motivation à affronter pour répondre à la question : comment maintenir sa motivation?

Voyons maintenant une solution concrète pour chacun de ces ennemis de la motivation.

Comment maintenir sa motivation face à la procrastination?

Le principal conseil que je peux vous donner concernant la lutte contre la procrastination est le fait de décomposer une mission en plusieurs petites tâches.

Il faut comprendre que : 

  • L’habitude de délayer une tâche provient généralement de l’impression que nous devons affronter une tâche herculéenne et qu’on n’est pas prêt à cela.
  • Plus la mission à remplir est grande, plus nous aurons tendance à la reporter dans le temps.

La solution consiste donc à diviser cette énorme mission en petites tâches courtes, si possible de 20 à 30 minutes et de rendre le travail ludique.

Ainsi, vous comprendrez que : 

  1. Effectuer la tâche est un jeu d’enfant, pas de raison de ne pas la faire.
  2. Le plus dur en réalité n’est pas de venir à bout de la mission mais de se motiver pour  commencer la tâche.
  3. Une fois qu’on s’est lancé dans l’exécution de la tâche, il est assez facile d’en venir à bout, surtout si celle-ci est courte.
  4. Une fois que vous l’avez finie, vous pouvez vous offrir une récompense.


Notre concentration est limitée dans le temps, de l’ordre de 20 à 45 minutes en continu, en fonction des capacités de chacun.

C’est pourquoi fonctionner par petites tâches précises est un moyen facile de contourner la procrastination et d’avancer sur un projet, sans avoir l’impression de faire un trop gros effort.

J’ai rédigé un article sur la méthode Pomodoro, qui vous permettra de mettre en place une méthode clef en main pour vaincre votre procrastination et conserver votre motivation.

Comment maintenir sa motivation face à la lassitude?

La lassitude provient de deux problèmes : 

  1. Si on n’as pas de but à long terme suffisamment motivant, alors on peut baisser les bras très rapidement;
  2. La routine crée une forme d’ennui qui nous pousse à abandonner la tâche fastidieuse.

La clef pour lutter contre la lassitude peut donc consister en avoir une vision plus claire de son but (nous y reviendrons) et à diversifier vos activités.

Pour diversifier votre activité, vous pouvez : 

  1. Changer d’environnement:
    Essayez de travailler dans des lieux différents. Vous aurez moins l’impression de la routine.
  2. Changer votre façon de travailler:
    Quelque chose de très à la mode actuellement est le bureau-debout. Le fait d’alterner entre les positions assis et debout peut changer diamétralement votre impression de routine.
  3. Diversifiez les tâches:
    Lorsque vous composez votre mission en petites tâches, essayez d’alterner entre travail intellectuel, rencontre avec des clients, call téléphonique ou encore rédaction de dossier.
    Plus vous ferez des activités diverses, moins vous aurez l’impression de vous lasser.
  4. Changer les horaires:
    Si vous êtes contraints de faire la même activité tous les jours pour atteindre votre but (par exemple : la muscultation), essayez de varier les horaires pour ne pas rentrer dans un long tunnel routinier, où la lassitude vous attend au bout du chemin.

Vous l’aurez compris, l’objectif pour lutter contre la lassitude et conserver votre motivation est d’utiliser tous les moyens possibles pour vous donner l’impression de ne pas faire, tous les jours, la même chose, de la même manière, dans le même cadre.

Vous pouvez combiner ces conseils entre-eux.

Avez-vous d’autres idées pour lutter contre la lassitude ? Je suis curieux d’avoir vos astuces en commentaire.

Comment maintenir sa motivation face au manque de vision?

Pour faire face au manque de vision, une seule solution possible : définir un plan précis.

Aucun moyen de contourner le problème, ici, il va falloir se poser les bonnes questions.

Ces questions devront-être : 

  • Qu’est ce que je veux faire de ma vie?
  • Quels sont mes objectifs pour l’an prochain?
    Pour dans cinq ans?
    Pour dans dix ans?
    Pour ma retraite?
  • Pourquoi je veux en arriver là?
  • Comment en arriver là?

C’est lorsque vous travaillez sur le quatrième point, le comment, que vous devrez détailler aussi précisément que possible sur le plan à mettre en place.

Si vous souhaitez savoir comment mettre en place un plan précis, consultez notre article sur le sujet.

N’hésitez-pas à demander de l’aide ou des conseils autour de vous pour la conception du plan.

Mais il faut que votre but, votre désir, vienne du plus profond de vous.

Nous vous invitons à consulter cet article qui répond à la question de fond : comment se motiver pour passer à l’action.

Sans ça, toutes les stratégies pour lutter contre les ennemis de la motivation ne dureront qu’un temps.

Il est impératif que vous sachiez pourquoi vous faites quelque chose, et que vous partiez en quête de sens dans votre vie professionnelle comme personnelle.

En conclusion

Vous l’aurez compris, nous devons tous faire face à trois ennemis de la motivation : 

  1. La procrastination
  2. La lassitude
  3. Le manque de vision

Les deux premiers découlent du troisième.

Si le manque de vision est réglé en mettant en place : 

  • Une vraie réflexion intérieure
  • Un objectif clair
  • Un plan précis

Alors la procrastination et la lassitude devraient être moins présents.

Mais lorsqu’ils referont surface, vous pourrez : 

  1. Diviser votre mission en petites tâches et adopter la méthode pomodoro;
  2. Diversifier votre façon de travailler (environnement de travail, tâches à faire, horaires, etc.).

C’est la seule méthode efficace que j’ai expérimenté et qui m’a permis de répondre à la question : comment maintenir sa motivation ?

Si vous aussi, vous avez des astuces à nous partager, n’hésitez-pas à utiliser la section commentaires ci-dessous.

Merci pour la lecture

Cet article vous a plu? Vous pouvez le partager:

Laisser un commentaire