De l’idée au concret : comment se motiver pour travailler dès maintenant ?

Comment se motiver pour travailler

Lorsque l’on mène à bien un projet, il y a plusieurs phases et étapes à suivre.

Si la phase préparatoire d’un projet, qui demande une intellectualisation et une préparation intense est importante, la phase décisive est le passage à l’acte.

Or, vous l’avez sans doute déjà vécu, il est parfois difficile de transformer une idée en concret.

Il faut pour cela arrêter de réfléchir et passer à l’action ! 

Pourtant, notre motivation fait souvent du yoyo, comme le décrit très bien cet article.

La question qui nous vient tout naturellement dans ces cas est : comment se motiver pour travailler?

Personnellement, j’ai souvent du mal à me lancer dans un travail, surtout quand je sais que celui-ci sera long et fastidieux.

Voyons pour commencer, les raisons de ce manque de motivation.

Les freins psychologiques

Le manque de motivation peut s’expliquer par de nombreux facteurs.

Celui qui m’atteint le plus, est le fait de “voir la montagne qui se profile”.

Cela se traduit concrètement par : 

  • L’impression de devoir accomplir une mission beaucoup trop grande;
  • De voir les longues heures que je vais devoir investir dans son accomplissement;
  • La peur de ne pas parvenir à tout gérer;
  • Visualiser tous les problèmes qui vont s’abattre sur moi quand je me lancerai à l’assaut de la mission.

Cette sensation, si vous l’avez déjà vécue, est très paralysante.

Elle peut-être une véritable source de stress.

Vous allez vous répéter que vous n’y arriverez jamais, vous allez vous démotiver vous-même et finirez par justifier votre inaction.

Un autre problème courant, qui rejoint un peu le point précédent, est la peur de devoir tout anticiper.

Cela touche souvent les personnes : 

  1. 1
    Trop perfectionnistes;
  2. 2
    Trop scientifiques;
  3. 3
    Qui n’ont pas l’habitude de gérer les projets.

Ces trois profils sont les plus sujets à ce frein psychologique de l’anticipation parfaite.

Elles ont tendance à penser qu’il faut que tout soit absolument parfait avant de passer au concret, à l’action.

Pourtant, il est impossible de tout prévoir dans la vie.

Il faut accepter une part d’incertitude et se lancer, parfois, sans avoir une vision complète de là où on va.

Enfin, un troisième frein psychologique puissant qui m’a été donné l’occasion de rencontrer est le manque de sens dans le travail.

Je l’ai vécu personnellement dans un ancien métier, qui consistait principalement à :

  • Remplir des cases Excel;
  • Créer des formules d’automatisation;
  • Trier des bases de données.
  • Remplir des cases Excel;
  • Créer des formules d’automatisation;
  • Trier des bases de données.

En plus du peu d’intérêt que la tâche représentait, je ne savais ni pourquoi je devais faire ça, ni si mon travail était réellement utilisé par ma hiérarchie.

Autant vous dire que dans ces conditions, la motivation et le passage à l’action était peu présents.

Je vous donnerai plus loin dans cet article, des solutions pour contourner ces problèmes.

Je suis curieux de savoir si vous-mêmes avez connu d’autres freins psychologiques, qui bloquent votre passage à l’action. 

N’hésitez-pas à me les partager dans la section  commentaires ci-dessous.

Nos conseils pour savoir comment se motiver pour travailler et passer à l’action

comment se motiver pour travailler

Il est temps de passer à l’aspect pratique : comment se motiver pour travailler.

Pour répondre à cette question, je vous propose d’évoquer quatre aspects très différents qui vont nous permettre d’y voir plus clair et d’apporter des solutions concrètes.

  1. 1
    Trouver votre rythme de travail;
  2. 2
    Une solution à vos freins psychologiques;
  3. 3
    Hacker son cerveau;
  4. 4
    La carotte et le bâton.

Trouver son rythme de travail

Avant de répondre à “comment se motiver pour travailler”, il est intéressant de se poser la question de “quand se mettre au travail”.

Si vous avez bien fait votre préparation / planification, vous devriez avoir une idée assez précise des différentes étapes et délais que vous avez pour accomplir vos tâches.

Outre cette vision long terme, il est important d’avoir une vision quotidienne.

Une première idée pour se motiver et se mettre au travail est donc de trouver son rythme journalier.

En effet, chacun de nous a un moment privilégié de la journée, où sa productivité et sa motivation est meilleure.

Personnellement, je suis plutôt du matin.

J’aime me lever tôt, me mettre à travailler rapidement pour expédier le travail et avoir du temps pour moi au plus vite.

Passé midi, j’ai beaucoup de mal à me remettre dedans, ayant l’impression d’avoir la tête déjà pleine.

D’autres en revanche aiment travailler le soir, quand tout est calme ou encore l’après-midi, quand le rush se fait sentir.

Trouvez votre moment propice dans la journée. Cela vous permettra d’augmenter grandement votre productivité et votre motivation.

Cependant, pour ceux qui travaillent avec des horaires définis ou des horaires de bureau, il est difficile de s’adapter.

Ce conseil n’est donc pas suffisant, bien que très efficace pour ceux qui sont en télétravail par exemple.

Casser vos freins psychologiques

Les freins psychologiques dont nous avons parlé en première partie doivent être combattus. 

Pour rappel, ce sont : 

  1. L’impression d’avoir une montagne en face de soi;
  2. La perte de sens dans son travail;
  3. Vouloir que tout soit parfait.
  1. 1
    L’impression d’avoir une montagne en face de soi;
  2. 2
    La perte de sens dans son travail;
  3. 3
    Vouloir que tout soit parfait.

Pour  affronter ces problèmes, il existe plusieurs solutions.

Tout d’abord, pour éviter de se sentir submergé par une tâche trop imposante, vous pouvez adopter la technique pomodoroqui vous permet de la découper en petite missions.

En savoir plus sur la technique pomodoro.

Il vaut mieux, psychologiquement, avoir l’impression de devoir faire plein de petits pas qu’un énorme pas de géant. 

Découpez votre mission en petits fragments, chronométrez-vous et allez à l’essentiel.

C’est là, la deuxième astuce, idéale pour vaincre un trop grand perfectionnisme. 

En vous forçant à aller à l’essentiel, vous ne pourrez pas vous concentrer sur les petits détails qui vous feront perdre beaucoup de temps et d’énergie.

Enfin, il est FONDAMENTAL de trouver un sens dans son travail pour maintenir sa motivation.

Si vous faîtes une tâche ingrate sans comprendre son intérêt, vous pouvez : 

  • Demander à quoi cela sert directement à votre supérieur;
  • Essayer d’augmenter ou diminuer votre cadence de travail pour voir le réel impact que cela a sur le projet.

Si on arrive pas réellement à vous expliquer son intérêt, il sera très difficile de maintenir sa motivation au travail. 

Il n’est pas rare de trouver cette situation en entreprise. David Graeber explique cela très bien dans son best-seller “bullshit-jobs”.

Songez-alors à chercher des missions qui ont plus de sens et une vraie utilité en ayant une conversation franche avec vos supérieurs ou en cherchant un autre travail.

2 stratégies pour hacker son cerveau

Si vous êtes-obligé de continuer à travailler dans quelque chose qui vous passionne peu, ou que vous avez un projet important à mener à bien en très peu de temps, il est possible de mettre en place des astuces pour “hacker” votre cerveau.

Attention néanmoins : si ces solutions sont efficaces sur le court terme pour savoir comment se motiver pour travailler, elles ne sont pas durables sur le long terme. 

Le bien-être au travail est le moteur le plus puissant qui existe pour être productif et heureux dans sa vie. 

Si vous êtes stressé, au bord du burn-out ou du bore-out, consultez un spécialiste qui vous aidera à surmonter cette épreuve.

1) La “morning routine”

Ce concept, popularisé par Hal Elrod dans son best-seller “Miracle morning” est très simple : 

  • Levez-vous une heure plus tôt que d’habitude;
  • Passez cette heure à prendre soin de vous, en méditant, lisant ou faisant du sport;
  • Puis commencez immédiatement votre travail;
  • Répétez cette opération pendant trente jours, pour que votre cerveau s’habitue.

Cette technique est très puissante pour trois raisons : 

  1. 1
    Vous lever une heure plus tôt vous obligera sans doute à vous coucher une heure plus tôt et à passer moins de temps devant la télévision ou d’autres futilités.
  2. 2
    Prendre du temps pour vous, vous permet de vous recentrer sur vous-même, de vous faire du bien et d’attaquer le travail avec un état-d’esprit positif.
  3. 3
    Répéter cela pendant une certaine durée (ici trente jours), permet d’ancrer cette habitude dans votre comportement.
    Il vous sera ensuite naturel de vous mettre au travail.
  4. 4
    Examiner alors vos risques un par un, et déterminer leurs impacts sur une échelle de 1 (Mineur) à 4 (Catastrophique), et la probabilité de leurs occurrences sur la même échelle, où 1 est improbable, et 4 est Très probable.

2) La reprogrammation neuronale (PNL)

Celle-ci se base sur la Programmation Neuro-Linguistique (PNL), un domaine qui a fait l’objet de nombreuses études et critiques très sérieuses.

Je ferai peut-être un article sur ce sujet prochainement.

Mais pour faire bref, la PNL part du principe que si l’on se répète, qu’on visualise et qu’on effectue quelque chose suffisamment de fois et pendant une certaine durée, on peut modifier nos connexions neuronales et changer totalement de perception.

Par exemple, à force de vous répéter “Je suis heureux dans mon travail et dans ma vie en général”, vous finirez par y croire.

Attention : n’utilisez pas de phrases négatives, comme par exemple “je ne vais pas procrastiner”. Dites plutôt “je vais passer à l’action”.

En réalité, beaucoup de situation peuvent se débloquer simplement en se forçant à penser à des choses positives ou en se focalisant sur le bon côté d’une situation.

Attention tout de même : n’abusez-pas de la PNL pour vous mentir à vous même et vous forcer à rester dans une situation qui vous rend malheureux.


L’objectif est ici simplement de se répéter des phrases qui vont nous motiver pour passer à l’action.
Cette discipline est d’ailleurs assez controversée.
Adoptez-là comme quelque chose de positif, pour maintenir sa motivation au travail.

Personnellement j’ai adopté ces deux stratégies dans ma vie quotidienne.

Et je dois avouer qu’elles ont beaucoup amélioré ma vie ! 

La carotte et le bâton

Comment ne pas conclure en évoquant cette stratégie vieille comme le monde, pour se motiver ?

Son principe est simple :

  • Forcez-vous à accomplir une tâche;
  • Récompensez-votre effort en vous offrant quelque chose

Ce principe simple provient en réalité d’un fonctionnement universel très puissant : nous fonctionnons depuis l’enfance par ce principe d’effort-récompense.

Nous sommes conditionnés, dès l’école par exemple, à penser que si on étudie beaucoup, on aura de bonnes notes.

Donc, adoptez un principe de récompense à chaque fois que vous avez accompli un de vos objectifs, et vous pourrez améliorer grandement votre passage à l’action.

Enfin, dernier conseil pratique que j’applique régulièrement : commencez par effectuer les tâches que vous avez le moins envie de faire.

Une fois celles-ci expédiés, le reste de la journée n’en sera que plus joyeux !

En conclusion

Il existe de nombreux freins psychologiques et de nombreuses méthodes pour les contourner et passer de l’idée à l’action.

Ces astuces vous permettront, à court-terme, d’améliorer grandement votre comportement.

Sur le long-terme cependant, pour maintenir sa motivation au travail, la vraie solution consiste à trouver un sens profond, en : 

  • Vous définissant un objectif clair. Le travail devient alors un moyen de l’atteindre et non plus le but.
  • Cherchant le sens de ce que vous voulez apporter au monde. Le travail est alors la source même de votre bonheur.
  • Réfléchissant à ce que vous voulez réellement faire de votre quotidien et de ce qui pourrait vous pousser à vous lever tous les matins.

Sans cette recherche profonde de solutions, toutes ces techniques ne sont pas durables.

Et vous, qu’en pensez-vous ? 

Avez-vous des solutions et astuces pour passer de l’idée au concret, ou d’autres réponses à la question comment se motiver pour travailler?

Donnez-moi vos points de vue sur cette question en commentaire et n’hésitez-pas à en débattre avec moi ! 

Je suis très curieux d’avoir vos retours sur la question épineuse du bien-être et de l’action !

Stefano

A propos de l'auteur

Je m'appelle Stefano WOLFF, je rédige des articles pour des journaux ou des blogs depuis quelques années, en plus d'être entrepreneur dans le secteur financier. Je souhaite partager avec vous expériences et connaissances, pour vous aider à améliorer votre quotidien au travail et dans la gestion de projet.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je télécharge le Guide gratuitement
>