Comment trouver son IKIGAI et l’échafauder pour convertir sa mission en passion

trouver son ikigai

La première fois que j’ai entendu parler du mot « IKIGAI », c’était pendant un training sur « les performances des équipes au travail ».

Il va sans vous dire que j’en ai eu les yeux grands ouverts.

En fait, à un certain moment de cette formation, l’animateur a relaté l’importance pour tout employé, voire pour tout individu, de trouver son IKIGAI, étant donné que ce prodigieux exercice va permettre, à tout un chacun, de travailler et vivre dans la joie, bonheur et sérénité.

En vérité, trouver son IKIGAI ou son sens de vie, constitue un excellent moyen pour cultiver son jardin intérieur, être heureux dans sa vie active et celle de tous les jours, et contracter, par-dessus tout, l’épanouissement personnel et la joie de vivre.

Dans cet article, nous allons tâcher de vous faire comprendre ce qu’est ce fameux outil, pourquoi est-il important, comment l’élaborer et le mettre en œuvre.

Qu’est-ce que l’IKIGAI ?

Il s’agit d’un concept très ancien qui nous vient du Japon, pays du soleil levant.

C’est en quelque sorte, une philosophie de vie répondant littéralement à ces deux fameuses questions :

  • Qu’est-ce qui fait que la vie mérite d’être vécu
  • Pourquoi je me lève le matin 

C’est, en réalité, un outil très puissant qui permet à l’être humain de découvrir sa raison d’être, avoir et s’approprier un but dans sa vie et se lever chaque matin, sourire sur les lèvres et cœur léger, tout à fait motivé et prêt à partir travailler.

En management et gestion de projet, le salarié, trouvant son IKAGAI, va pouvoir s’appuyer sur une base solide qui va l’habiliter à convertir les contraintes et entraves de son quotidien en missions et actions plus agréables.

Ainsi, il va retrouver aisément la joie et le plaisir de travailler et s’investir amplement dans ses tâches et projets professionnels.

L’IKIGAI est aussi un art de vivre qui autorise l’employé à s’accomplir tous les jours et à tout point de vue, à atteindre des niveaux élevés d’épanouissement professionnel et de développement personnel et réalisation de soi et aussi à édifier avec ses pairs et environnement une relation tant solide qu’harmonieuse.

Ghandi disait : « Toute âme qui s’élève, élève le monde. »

En bref, trouver son IKIGAI c’est découvrir la bonne manière de réussir son projet professionnel, ses tâches et missions au quotidien et atteindre, plus que tout autre chose, ses objectifs personnels et professionnels.

Martin Luther King disait : Avoir la foi c’est monter la marche même quand on ne voit pas tout l’escalier. »

Signalons au passage que tout le monde dispose de son propre IKIGAI, qu’on le sache ou non.

Chacun d’entre nous le porte au fond de lui-même.

Plusieurs sont les personnes qui le recherchent encore.

Certains l’ont identifié et en ont pris conscience.

À noter aussi que l’IKIGAI change au cours des différentes étapes de notre vie active et personnelle.

Il est à constater que nous pouvons dresser aussi bien notre IKIGAI personnel que notre IKIGAI professionnel.

Dans cet article, nous allons beaucoup plus nous focaliser sur l’IKIGAI professionnel.

Projet professionnel

Comment remplir son IKIGAI ?

Il s’agit de procéder en profondeur à l’analyse de 4 éléments qui sont représentés sous-forme de cercles qui s’imbriquent partiellement les uns les autres.

Cette disposition schématique des quatre cercles dégage clairement :

  • Les 4 piliers
  • 4 zones d’intersection par paire de cercles, et
  • Un point collectif d’intersection entre les 4 cercles

Le point commun d’intersection des 4 sphères constitue votre IKIGAI proprement dit.

IKIGAI vierge

Modèle vierge à télécharger pour trouver son IKIGAI

Commençons d’abord par cerner les 4 éléments de cet outil nippon.

Les 4 piliers de votre IKIGAI

  • Le plaisir : représente tout ce que vous aimez faire.
  • Le talent : affiche tout ce dont quoi vous êtes doué.
  • Le besoin : constitue tout ce dont votre monde ambiant ou votre environnement a besoin.
  • La rémunération : ça décrit tout ce pour quoi vous êtes payé.

Détaillons, maintenant, ces quatre points :

1) Ce que vous aimez faire ?

C’est répondre aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce vous adorez faire
  • En quoi vous trouvez du plaisir en travaillant 
  • À quel moment vous vous sentez pleinement heureux, au travail
  • Quelles sont les activités que vous prisez le plus, et pourquoi 
  • Quels sont les projets et missions qui vous inspirent davantage
  • Quel métier vous aimerez faire, et pourquoi 
  • Dans votre métier actuel, qu’est-ce qui vous apporte davantage de satisfaction

Et n’oubliez pas cette retentissante question :

  • Que font les autres et que vous enviez chez eux

En répondant à ces interrogations, vous allez pouvoir mettre le cap, pour ainsi dire, sur votre projet professionnel.

D’autant plus que ces réponses vont vous permettre de définir le premier élément qui est le plaisir.

Ce qui va bien dévoiler des caractéristiques fondamentales de votre personnalité.

Ainsi, vous pouvez reconnaitre et prendre conscience de certains paramètres capitaux de votre bilan personnel.

2) Ce pour quoi vous êtes doué ?

Il s’agit ici de déterminer vos talents.

Autrement dit, vous allez pouvoir identifier vos connaissances et compétences professionnelles.

En clair, révéler et mettre à nu votre bilan de compétences professionnelles.

Vous y parviendrez facilement en répondant aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce que vous savez faire exactement
  • Qu’est-ce que vous pouvez faire aisément
  • En quoi vous vous voyez bel et bien compétent 
  • Quelles connaissances professionnelles vous avez acquis
  • Quels types de projets, missions et activités vous maitrisez davantage
  • Quelles aptitudes professionnelles vous possédez
  • Qu’est-ce qui est à l’origine de certains de vos exploits au travail 
  • Dans quelle situation au travail, vous avez inspiré particulièrement vos collègues
  • Quand est-ce que vous avez reçu, de la part de vos managers, des félicitations ou reconnaissances

3) Ce dont le monde a besoin ?

Il est question ici d’éléments que vous pouvez offrir à votre monde ambiant.

Il s’agit d’apports globaux tels que : sincérité, respect, ouverture aux autres, partage, engagement…etc.

Mais aussi d’apports spécifiques dont a besoin ton environnement de travail tels que : fournir de bonnes solutions aux problèmes quotidiens de vos clients, le bon service requis, répondre aux attentes de votre employeur en termes de performances et atteintes d’objectifs, être en ligne avec les exigences de votre job…etc.

Les questions à vous poser pour déterminer ce troisième point sont les suivantes :

  • Que pourriez-vous apporter à votre environnement
  • Quelles valeurs précises exigées par votre métier
  • Quelles activités particulières vous faut-il effectuer pour atteindre les objectifs personnels et collectifs du projet, département ou entreprise
  • Quelles sont les préoccupations de l’équipe du projet, du département, de l’entreprise
  • Qu’attend exactement de votre part votre chef de projet, manager ou comité de direction 
  • Dans quels projets, missions ou tâches vous désirez vous investir davantage pour satisfaire les autres 
  • Quand est-ce que vous avez reçu, de la part de vos managers, des félicitations ou reconnaissances
  • Quels sont les besoins importants de l’entreprise auxquels vous pouvez répondre

Répondre à ces questions, c’est trouver ce qui donne du bon sens à votre travail.

Etapes projet professionnel - de la recherche au bilans
Etapes projet professionnel - du projet aux préparations d'entretiens

Modèle de Projet Professionnel

Obtenez un guide complet avec 21 fiches préparatoires, pour aller à la rencontre de votre carrière tant souhaité.

4) Ce pour quoi vous êtes payé ?

Il s’agit à ce niveau de faire l’inventaire de toutes vos sources de gratifications matérielles et immatérielles, qu’elles soient actuelles ou potentielles.

  • D’où viennent vos revenus actuels 
  • De combien sont-ils
  • Ce pour quoi vous êtes rémunéré
  • Quelles sont les autres possibilités que vous avez pour disposer de revenus supplémentaires
  • Quelles sont les valeurs qui vous gratifient davantage et soulèvent votre enthousiasme et motivation

Répondre à ces interrogations va vous permettre de trouver le lien adéquat entre vos gratifications d’un côté et vos talents, passions et missions d’un autre côté.

De la sorte, trouver votre IKIGAI professionnel va faire que votre qualité de vie au travail va se retrouver nettement au top de vos attentes et votre relation au travail deviendra plaisante, agréable et fort engageante.

Projet professionnel

Exemple IKIGAI

Ikigai vierge

4 piliers essentiels :

  • Ce que vous aimez faire
  • Ce dont le monde a besoin
  • Ce en quoi vous êtes doué
  • Ce pour quoi vous êtes gratifié

Cas particuliers 

  • Passion et profession : satisfaction sans effet sur son environnement
  • Passion et mission : plaisir, mais gratification manquante
  • Mission et vocation : enthousiasme, mais avenir incertain
  • Vocation et profession : confort routinier avec risque de lassitude

Parlons maintenant des 4 points d’intersection de chaque paire de cercles.

Les zones d’intersection de votre IKIGAI

1) Trouver votre passion

Votre passion renferme tous les éléments de ce que vous aimez et ceux de ce en quoi vous êtes doués.

2) Cerner votre mission

Votre mission résulte de la combinaison de l’ensemble des constituants de ce que vous aimez et ceux de ce dont le monde a besoin.

3) Découvrir votre vocation

Il s’agit de grouper les composantes de ce dont le monde a besoin avec celles de ce pour quoi vous êtes rémunéré.

4) Connaitre sa profession

C’est dévoiler les paramètres de ce en quoi vous êtes doué et ceux de ce pour quoi vous êtes payé.

Comment trouver son IKIGAI en 2 étapes

Deux phases sont nécessaires pour trouver votre IKIGAI.

Étape 1 - Avis et consultations

Pour votre IKIGAI à remplir, il s’agit de consacrer le temps et l’énergie qu’il faut pour mener à bien cet exercice.

  • Vous mettre dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé
  • Vous munir d’un stylo et bloc-notes.
  • En étant en état d’introspection profonde, procéder à la réflexion aux 4 piliers de l’IKIGAI.
  • Travaillez-les un par un :
  • Commencer par définir les éléments de votre passion,
  • Traiter ensuite vos talents,
  • Enchainer sur les éventuels apports que vous pouvez offrir à votre environnement, et
  • Terminer sur vos attentes en termes de gratifications.
  • Consulter un proche, collègue ou expert en ressources humaines pour récolter son feedback à propos de vos réponses aux questions de l’IKIGAI test.

Étape 2 - Répondre à l'IKIGAI Test

Il s’agit, à ce stade, de répondre aux questions inhérentes aux 4 éléments essentiels.

  • Qu’est-ce vous aimez faire 
  • Qu’est-ce qui vous procure du plaisir au travail 
  • À quels moments vous vous sentez pleinement heureux, au travail 
  • Quelles sont les activités que vous appréciez le plus, et pourquoi  
  • En quoi vous vous êtes compétent et performant 
  • Quels types de projets, missions et activités vous maitrisez davantage 
  • Quelles valeurs précises exigées par votre métier 
  • Quelles sont les préoccupations de l’équipe du projet, du département, de l’entreprise 
  • D’où viennent vos revenus actuels
  • De combien sont-ils
  • Pour quoi vous êtes rémunéré 
  • Quelles sont les autres possibilités que vous avez pour avoir des revenus supplémentaires 
  • Quels sont les projets et missions qui vous inspirent davantage 
  • Quel métier vous aimerez faire, et pourquoi 
  • Qu’est-ce que vous savez faire exactement  
  • Qu’est-ce que vous pouvez faire aisément 
  • Quelles aptitudes professionnelles vous possédez 
  • Que pourriez-vous offrir à votre environnement 
  • Quelles activités particulières, vous faut-il, effectuer pour atteindre les objectifs personnels et collectifs du projet, département ou entreprise 
  • Qu’attend exactement de votre part votre chef de projet, manager ou comité de direction
  • Quelles sont les valeurs qui vous gratifient davantage et soulèvent votre enthousiasme et motivation 

Par ailleurs, sur le net, vous pouvez trouver bon nombre de tests gratuits auxquels vous pouvez répondre.

4 leçons à tirer de votre IKIGAI professionnel

leçons Ikigai

1) Passion et profession

Lorsque votre IKIGAI ne dégage rien que les éléments de votre passion et votre profession, il est certain que vous allez vous sentir pleinement satisfait dans votre métier.

Par contre, votre travail manquera d’effets sur votre environnement et peut-être aussi, avec le temps, sur vous-même.

2) Passion et mission

Dans le cas où le résultat délivre uniquement les points de votre passion et votre mission, vous sentirez du plaisir dans ce que vous faites tout en risquant, tôt ou tard, d’être frustré à cause du sous-paiement.

3) Mission et vocation

Quand le résultat donne lieu seulement à vos éléments de mission et vocation, il est clair que vous vous sentirez enthousiaste.

En revanche, votre avenir souffrira d’incertitudes au regard des compétences qui vous font défaut.

4) Vocation et profession

Dans la situation où le bilan n’apporte que les constituants de votre vocation et profession, vous êtes automatiquement dans la zone du confort routinier, c’est bien.

Cependant, vous risquez de vous lasser, à la longue, et donc de lâcher le morceau.

Moralité : Trouver son IKIGAI consiste à donner un sens à son travail tout en parvenant à un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

C’est autrement dit, aboutir à une parfaite harmonie entre ce qu’on aime faire, ce qu’on sait faire, comment être utile pour son environnement et également comment y gagner, personnellement parlant.

10 raisons pour trouver son IKIGAI

Nombreuses sont les raisons qui démontrent le grand mérite pour trouver son IKIGAI.

  • Trouver son IKIGAI c’est voyager au fond de soi et dévoiler ses penchants, ses goûts, ses talents, son ouverture au monde ambiant et en parallèle recevoir gratifications, reconnaissances et satisfactions
  • Connaitre son propre IKIGAI, c’est se lever le matin complétement motivé pour aller travailler, savourer les moments du bien-être dans son job et contribuer avec plaisir à la réussite collective des équipes
  • Adopter cette méthode, c’est apprendre à accueillir le changement pour accomplir ses raisons d’être et de vivre
  • Gagner en confiance en soi et en partage avec les autres
  • Éliminer les fausses croyances et préjugés qu’on peut avoir sur soi ou sur son environnement
  • S’inscrire dans les sentiers d’optimisme et apprendre à voir le verre plein
  • Briser les obstacles et les murailles du stress en travaillant dans la joie et avec enthousiasme
  • S’approvisionner au quotidien en motivation et en implication dans ce que nous réalisons
  • Se donner un sens à ses projets, activités et missions
  • Dresser son bilan personnel et professionnel, et de là réussir son projet professionnel
« Connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers et les Dieux ». Une belle maxime inscrite sur le temple de Delphes.

Qui est concerné par cet outil ?

Plusieurs personnes, pour ne pas dire tout le monde, sont appelés à trouver leurs IKIGAI :

  • Les jeunes en quête d’emploi.
  • Les employés en phase de reconversion professionnelle.
  • Les porteurs des projets professionnels.
  • Les personnes à la recherche d’un sens pour leur besogne.
  • Les salariés stressés en milieu professionnel.
  • Les individus démotivés au travail.
  • Les cadres cherchant la voie de succès pour leurs équipes.
  • Tous les travailleurs dans tout domaine, quel qu’il soit, afin de contracter harmonie et équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
Etapes projet professionnel - de la recherche au bilans
Etapes projet professionnel - du projet aux préparations d'entretiens

Modèle de projet professionnel

Obtenez la démarche à suivre avec 21 fiches préparatoires.

En conclusion

Nous avons bien élucidé pourquoi trouver son IKIGAI est d’une importance colossale pour l’employé et son environnement.

Il est clair que trouver son IKIGAI habilite le salarié à :

  • Travailler dans la joie,
  • Gagner en motivation,
  • Se débarrasser du stress,
  • Booster sa confiance en lui,
  • Répandre optimisme et enthousiasme en milieu professionnel,
  • Atteindre l’harmonie entre vie privée et vie active,
  • Contribuer à échanger son savoir et savoir-faire avec ses pairs,
  • Devenir plus performant et productif,
  • Réussir son projet professionnel.

Et vous, quand est-ce que vous allez partir à la quête de votre propre IKIGAI ?

Et comment vous allez procéder ? Partagez vos avis et retours d'expériences en commentaires.

kit management de projet

Mohamed El Allame

A propos de l'auteur

De formation scientifique et médicale, j’ai su jeter mon dévolu, professionnellement parlant, sur le marketing, le management et les ressources humaines. Ce qui m’a permis, d’une part, de contribuer, merveilleusement, à la réussite de moult projets professionnels et, d’autre part, d’aider des milliers de personnes à accomplir progrès, développement et épanouissement professionnel.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}