Concilier vie pro et vie perso : les 4 étapes à suivre

concilier vie pro et vie perso

Nous avons déjà beaucoup parlé de la gestion de temps et des outils pour l’améliorer.

Mais si nous vous parlons de gestion de temps, c’est principalement pour vous permettre d’améliorer et concilier vie pro et vie perso.

Pourquoi ?

Il suffit de regarder ces chiffres. 

Les effets pervers du surmenage au travail sont toujours plus présents:

  • En effet, une étude réalisée par 360° Steelcase Global Report montre que seuls 12 % des Français aiment leur travail.
  • Les troubles psychologiques liés au travail sont en hausse constante dans toute l’Europe.
    Par exemple, selon Idewe, un service Belge dédié à la prévention et la protection au travail, la hausse du nombre de burn-outs en Belgique est de 12 % par rapport à 2018 et de 37 % par rapport à 2017 !
    La France ne déroge pas à cette règle.

Ces excès prouvent que nous subissons toujours plus de pression dans le monde professionnel, et cela impacte forcément directement notre vie personnelle.

Pourtant, la vie personnelle est la soupape de décompression essentielle au bon psychisme des personnes.

Nous sommes des travailleurs, mais nous sommes également des parents, des amis et des amants. 

Il est donc fondamental pour notre équilibre, de trouver un moyen de porter ces deux casquettes au quotidien.

Une bonne gestion du temps, couplé aux quelques conseils de cet article vous permettront de trouver des solutions concrètes pour concilier au mieux vos temps pro et perso.

Créer un mur et concilier vie pro et vie perso

Comme nous l’avons expliqué en introduction, il est vital de savoir ménager sa monture et de ne pas s’épuiser au travail.

Si on a souvent l’impression que plus on travaille quantitativement, plus on est productifs, c’est totalement faux.

En réalité, la productivité décroît au fur et à mesure des heures de travail.

Forcer sur votre travail, rallonger les heures ne fera que : 

  • Tirer sur la corde;
  • User votre énergie;
  • Baisser votre motivation;
  • Augmenter votre stress.

Attention : je ne suis pas en train de dire qu’il ne faut pas faire des efforts pour réussir dans la vie.  Mais il faut surtout travailler intelligemment.

Il est difficile d’évaluer la quantité de travail quotidien optimal. En réalité, elle dépend:

  1. De chaque individu;
  2. Du type de travail que vous faites;
  3. Des objectifs que vous vous êtes fixés;
  4. Des périodes de l’année.

Si vous êtes dans un travail saisonnier par exemple, il est probable que vous alternez entre périodes de rush et périodes plus calmes. 

Au contraire, si vous êtes dans un travail de bureau, il est probable que vous ayez un niveau de travail relativement constant tout au long de l’année.

Prenez les conseils exposés dans cet article comme des mesures de bon sens. En les appliquant, vous devriez pouvoir mieux concilier vie pro et vie perso au quotidien.

Libre à vous ensuite de les adapter à votre sauce en fonction de la réalité de votre vie.

La règle de base est de mettre un mur imperméable entre votre vie pro et votre vie perso.

Laissez les problèmes du travail au travail, et profitez de vos proches pour découvrir toutes les joies qu’offre la vie.

Définir des temps privilégiés pour sa vie privée

Il est essentiel de se définir des temps privilégiés avec sa famille et pour sa vie personnelle en général.

Lorsque vous créez votre emploi du temps, celui-ci doit se construire autour de votre bien-être.

Le travail doit être un moyen d’améliorer votre existence, et non l’inverse.

Ainsi, définissez des temps privilégiés, au quotidien, pour passer du temps avec les gens que vous aimez : 

  • Passez du temps avec vos enfants (en allant les chercher à l’école, en allant voir leur spectacle de fin d’année ou encore en allant avec eux jouer au parc en fin de journée),
  • Passez du temps avec votre compagne/compagnon (allez au restaurant, au cinéma, essayez de vous évader le temps d’un week-end),
  • Passez du temps avec vos amis (allez boire un verre avec eux, préparez des apéros ou tout simplement organisez une soirée jeux chez vous).

Bloquez-vous des créneaux pour toutes ces activités.

Le fait de passer du temps avec des personnes extérieures à votre travail vous permettra d’évacuer de votre tête tous les tracas du quotidien, et augmentera votre bien-être familial.

Réserver des créneaux pour votre bien-être personnel

Outre cet aspect familial et social, il est également important de réserver des créneaux pour votre bien-être personnel.

Le minimum que vous devriez vous consacrer est une heure par jour.

Pendant cette heure, vous pourrez : 

  • Aller faire un footing,
  • Lire,
  • Apprendre une nouvelle compétence (en cuisine ou bricolage par exemple),
  • Vous inscrire dans un club pour rencontrer de nouvelles personnes et apprendre un nouveau sport ou un nouvel art.

La liste des actions que vous pouvez faire est infinie. Elle dépend uniquement de ce que vous aimez dans la vie. Choisissez des activités variées chaque jour pour vous permettre de vous évader et de découvrir de nouveaux univers.

Combattre la routine du travail par la diversification des activités en dehors est un bon moyen d’éviter le burn-out ! 

Attention : Soyez actif dans vos activités. S’asseoir passivement devant la télévision, regarder des informations négatives et ruminer sa journée est la pire activité que vous pourriez faire en sortant du travail et en rentrant chez vous.

Fixer un cadre de travail strict

Une fois ces activités planifiées, il vous faudra y incorporer les heures de travail.

Si vous n’êtes pas cadre, en France, vous avez normalement des heures définies par un planning. Celles-ci tournent aux alentours des 35 heures. 

Il sera alors très simple à la fois d’organiser vie pro et vie perso.

La problématique arrive quand vous êtes cadre et que vous travaillez au forfait. Il n’y a alors aucun cadre défini de limite de travail horaire, même si celle-ci ne peut théoriquement pas dépasser les 48 heures par semaine.

Dans ces conditions, vous faites probablement face à trois problématiques : 

  • La quantité de travail qui vous oblige à rester tard au bureau,
  • La pression de votre hiérarchie qui pousse pour accomplir des missions dans des délais très réduits,
  • Le regard de vos collègues si vous partez tôt du travail.

Contrairement à bon nombre d’autres pays, en France, il est mal vu de partir tôt du travail.

Pourtant, cela est contre-productif car : 

  1. La productivité est décroissante:
  2. Des salariés heureux dans leur vie personnelle sont plus productifs;
  3. Travailler longtemps n’est pas gage d’un travail bien réalisé.

Il est alors fondamental de vous faire violence et de vous imposer des limites. 

Vous pouvez : 

  1. Utiliser les différents outils que nous avons déjà évoqués dans divers articles, pour améliorer votre productivité,
  2. Apprendre à dire non (nous ferons un article spécifique sur ce sujet épineux),
  3. Expliquer à votre patron que vous avez des impératifs personnels mais qu’en même temps vous finissez le travail dans les temps grâce à un planning strict et une force de travail conséquente quand vous êtes au bureau,
  4. Assumer de vouloir concilier votre vie pro et votre vie perso pour continuer à être heureux dans votre vie et performant au travail.

Dans tous les cas, si vous voulez pouvoir avoir du temps personnel, il est essentiel d’être performant et très productif au travail. 

Pour ce faire, nous allons voir les 4 clefs qui vous permettront d’améliorer votre productivité professionnelle au point de vous dégager suffisamment de temps pour votre vie personnelle.

Les 4 astuces concrètes pour optimiser le temps pro et le temps perso

Voici les 4 étapes que vous devrez adopter pour améliorer votre productivité au travail et ainsi vous libérer du temps pour votre vie perso.

concilier vie pro et vie perso

Le listing, la première étape indispensable pour y voir plus clair

Il faut savoir deux choses : 

  • L’humain n’est pas capable de faire plus de deux choses à la fois;
  • Le temps pour le cerveau de rentrer pleinement en concentration sur une tâche est de 25 minutes et son temps de concentration efficace est de 90 minutes.

Si le multi-tasking est donc possible, il ne peut l’être que de façon superficielle et peu efficiente.

Essayez de gérer plusieurs choses de front et vous diluerez tout votre potentiel.

L’idéal est donc de concentrer ses efforts sur une seule tâche à la fois, sur des plages maximum de 90 minutes.

La liste de tâches vous aidera grandement dans cet objectif en : 

  • Vous permettant d’évacuer de votre esprit toute pensée parasite sur “ce qu’il faut faire ensuite”,
  • Vous permettant de voir concrètement tout le dérouler de votre journée,
  • Vous permettant de vous définir des plages horaires de travail et de mieux optimiser votre temps.

Le stress provient également beaucoup de l’incertitude et du sentiment de se sentir débordé par les événements. 

Le fait de lister les tâches de la journée ou de la semaine permet d’avoir une vision beaucoup plus claire et sûre de ce qui vous attend et diminue votre stress.

Cela vous permet également de dire non sur une base concrète : vous ne pouvez plus accepter de travail supplémentaire si votre agenda est déjà booké.

La priorisation, la clef pour mieux vous organiser au quotidien

Une fois que vous avez établi une liste aussi précise que possible de ce que vous avez à faire, il est important de la prioriser.

La priorisation revêt deux importances capitales : 

  1. Elle permet de faire les choses dans le bon ordre, d’éviter d’avoir à faire face à des imprévus ou de vous rendre compte que vous avez travaillé pour rien car il faut tout recommencer.
  2. Elle permet d’avoir une vision d’ensemble de la situation, un fil conducteur dans vos actions et de trouver le chemin le plus court vers votre objectif.

Souvent le manque de productivité est concomitant avec le fait de s’éparpiller dans tous les sens et de ne pas choisir le chemin le plus court.

Cette organisation claire et précise vous donne le chemin à suivre. Vous n’avez plus qu’à agir pour arriver à bon port. 

La planification, l’hack qui vous permet d’éviter la procrastination

Maintenant que vous savez ce que vous avez à faire et dans quel ordre le faire, il vous reste à tenir les délais pour pouvoir profiter de votre vie perso.

Ce qui est magique avec l’esprit humain, c’est que si vous lui fixez un objectif temporel clair, il accomplira la mission dans le temps imparti.

Si vous vous laissez deux heures pour accomplir une tâche, vous mettrez deux heures. Si vous ne vous fixez plus qu’une heure et demie, vous arriverez très probablement au même résultat.

Attention tout de même : il y a un temps incompressible en dessous duquel il est impossible d’aller.

Cependant, vous fixer des deadlines courtes dans votre planification est un bon moyen d’augmenter la cadence de votre travail.

En outre, la planification en étapes successives vous permet de savoir quoi faire et quand.

Impossible alors de procrastiner ou de se dire “je ferai ça plus tard”. 

Soit vous le faite, soit vous êtes bloqués. C’est un véritable “hack” pour votre envie naturelle de délayer votre travail.

La délégation, le secret pour vous démultiplier

Notre journée ne comporte que 24 heures et cela n’est extensible pour personne.

Parfois, vous devrez faire face à de gros projets que vous ne pourrez réussir seuls.

Il est alors essentiel de déléguer une partie des tâches à d’autres personnes.

La délégation n’est pas une perte de votre pouvoir sur la situation, au contraire : elle permet de faire plusieurs choses en même temps et d’avancer plus vite sur un projet ! 

Attention à éviter un piège classique : celui de déléguer les tâches que vous ne savez pas faire.

Ne déléguez que les tâches que vous savez faire.

Vous pourrez ainsi : 

  • Bien expliquer ce que vous voulez, avec précision;
  • Vérifier que le travail a été bien fait;
  • Apporter votre touche personnelle en temps voulu, au travail effectué.

Si vous ne savez pas faire quelque chose, il faut alors : 

  • Souvent savoir être honnête et dire non. Il vaut mieux décliner une mission que de se retrouver embourbé dans quelque chose qui nous dépasse.
  • Parfois savoir être ambitieux et dire oui. Il vous faudra alors vous former rapidement sur la mission demandée. Ne dites oui que si vous êtes sûrs de pouvoir apprendre la compétence demandée rapidement.

En conclusion

Pour ceux qui connaissent les objectifs SMART, ces quatre étapes y ressemblent beaucoup.

Nous ferons très bientôt un article spécifique sur chaque étape pour vous montrer tous les tenants et aboutissants de chaque situation.

Cependant, comprenez bien qu’en appliquant ces quatre étapes, vous améliorerez votre productivité au travail et pourrez alors vous libérer du temps pour votre vie privée.

Vous pourrez alors découvrir la joie de laisser le travail au bureau et de vous focaliser sur l’essentiel : vivre des moments uniques avec les gens que vous aimez et prendre du temps pour vous.

Et vous, quels sont vos secrets pour concilier vie pro et vie perso ?

Faites-le-moi savoir en commentaire pour que je puisse enrichir cet article d’expériences personnelles !

Stefano

A propos de l'auteur

Je m'appelle Stefano WOLFF, je rédige des articles pour des journaux ou des blogs depuis quelques années, en plus d'être entrepreneur dans le secteur financier. Je souhaite partager avec vous expériences et connaissances, pour vous aider à améliorer votre quotidien au travail et dans la gestion de projet.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je télécharge le Guide gratuitement
>