Bilan professionnel : l’étape capitale à la constitution et la réussite de votre projet professionnel

Bilan professionnel

Il est tout à fait reconnu, en ressources humaines, que l’élaboration du bilan professionnel représente la clé de voûte permettant, au prétendant à un poste de travail, de bien négocier son sort professionnel, et partant de là, de réussir avec brio son parcours d’accès au métier sollicité.

Communément, c’est un bilan jugé positivement qui préside à la sélection des candidats à inviter pour des entretiens d’embauche ou d’évaluation.

D’où l’immense devoir d’y penser, d’y réfléchir et de prendre tout le soin requis et le temps nécessaire à bien le préparer.

Ce fameux outil d’analyse, relève, en réalité, des trois piliers fondamentaux à l’édification de son projet professionnel. Il s’agit, simultanément, du :

  • Bilan personnel,
  • Bilan professionnel, et
  • Projet professionnel, littéralement parlant.

Dans cet article, nous allons vous faire découvrir, ce qu’est concrètement ce type de bilan, pourquoi est-il indispensable, et comment le façonner et le mettre en pratique en 2 étapes.

Projet professionnel

Le bilan professionnel : comment se définit-il ?

Il est question, en fait, de procéder à l’analyse détaillée des éléments de :

  • Votre cursus scolaire et universitaire,
  • Vos stages professionnels,
  • Votre parcours professionnel précédent et actuel,
  • Vos autres activités extra-professionnelles : occupations de loisirs, hobbies, travail associatif, actions de bienfaisance…

En d’autres termes, il s’agit d’examiner en profondeur tous vos apprentissages acquis, vos stages effectués, vos activités professionnelles cumulées et aussi, quand c’est le cas, vos occupations de loisirs qui exigent des compétences spécifiquement semblables à celles requises par le métier à pourvoir.

En guise d’exemples, nous invoquons :

  • Le lancement d’une action de solidarité publique,
  • La gestion d’un comité sportif ou de quartier…
  • L’organisation d’un événement familial…
  • La contribution dans la réussite d’un projet social…etc.

Autrement dit, il s’agit de répondre impartialement aux interrogations suivantes :

  • Quelles sont les concepts que j’ai appris le long de mes études
  • Quelles sont les aptitudes générées par mes apprentissages
  • Quels sont les comportements engendrés par ces formations
  • Quels savoir et savoir-faire contractés suite à mes stages professionnels
  • Quelles sont les compétences développées durant mes différentes expériences professionnelles
  • Quels sont les enseignements à tirer de mes activités de loisir
  • Qu’est-ce que je sais faire exactement
  • Qu’est-ce que je peux faire aisément
  • Vers quels débouchés professionnels particuliers mes apprentissages et mes compétences m’orientent le plus
  • Quelles sont les activités annexées au métier futur qui coïncident davantage avec les points forts de mon bilan de compétences
Bilan professionnel

Modèle de Bilan Professionnel

Ce modèle prêt à l'emploi, vous aidera à ressortir les points forts de votre parcours professionnel.

Exemple :

Jacques, titulaire d'un Master en psychologie, s'interroge sur le métier vers lequel s'orienter.

Jacques, venant de décrocher son Master en psychologie, ne sait pas, de prime abord, vers quel métier s’orienter. 


Il commence à envoyer, à tort et à travers, des candidatures spontanées à des instituts, écoles et entreprises quelconques. 


Ne connaissant pas, à ce moment-là, l’importance de réflexion et de constitution d’un bilan professionnel, son CV était mal structuré.


Il mettait l’accent seulement sur la nature des études effectuées et les diplômes décrochés, ni plus ni moins.


Visitant un conseiller en recrutement, il a appris comment rédiger son bilan professionnel et personnel.


Et c’est ainsi qu’il occupe actuellement le poste de consultant confirmé, au sein d’un cabinet de conseil.

3 bonnes raisons pour faire son bilan professionnel

Plusieurs raisons démontrent l’immense intérêt de fonder son bilan professionnel :

pourquoi faire bilan professionnel

Blog de gestion de projet

1) Connaitre ses forces et faiblesses

Il constitue, d’une certaine façon, la pierre angulaire de tout projet professionnel, de quelque nature que ce soit.

Il habilite, le chercheur d’emploi, à faire son bilan de compétences.

De la sorte, il va pouvoir faire le point sur ses forces et faiblesses. C’est autrement dit, dresser son SWOT personnel.

Ainsi, lors d’une entrevue d’embauche, au cours d’un entretien d’évaluation ou encore durant un entretien professionnel, il saura valoriser son expérience professionnelle, son savoir et savoir-faire.

Il permet de doper, le candidat au poste, en confiance en soi et en estime de ses mérites, ses ressources et ses qualificatifs professionnels.

Concernant ses faiblesses, le détenteur du projet professionnel, pourra mettre en place un plan d’action adéquat afin de pouvoir accomplir, le moment venu, son objectif professionnel final.

Ainsi, toute imperfection relevée, sur son bilan de compétences, doit pousser la personne à se tourner vers des formations adaptées ou des séances appropriées de conseil en développement personnel ou coaching…

Découvrez ici comment trouver votre épanouissement professionnel à l'aide de l'outil IKIGAI.

2) Obtenir une meilleure adéquation profil/poste

Par ailleurs, cet outil d’analyse bien établi sert de vrai guide, au postulant à l’emploi, dans le choix judicieux du métier à adopter ou de la carrière à embrasser.

Le bilan professionnel autorise, le porteur du projet, à considérer l’adéquation entre ses propres connaissances et compétences professionnelles et celles revendiquées par le job désiré.  

3) Augmenter ses chances pour obtenir le poste convoité

Un autre atout qui n’est pas des moindres, le bilan professionnel bien préparé aide précieusement, le candidat au poste, dans l’élaboration de son CV, la rédaction de sa lettre de motivation et également, dans la formulation de ses réponses aux questions du recruteur, lors d’un entretien d’embauche.

Dans le cas d'un projet de promotion interne, ce dispositif vous aidera à identifier vos motivations, vos axes d'améliorations, besoins de formation, et les exigences du poste à pourvoir.

Le bilan professionnel vous aidera à fixer des objectifs précis.

Voici un exemplaire de questions auxquelles le bilan professionnel bien échafaudé pourrait répondre :

  • En quoi cette formation est-elle utile pour le poste à pourvoir
  • Qu’avez-vous appris de cette expérience professionnelle
  • Quelles sont vos qualités et défauts, professionnellement parlant
  • Qu’est-ce qui a été à l’origine, précisément de cet exploit professionnel évoqué dans votre CV 
  • Comment pourriez-vous négocier précisément ce défi très courant dans ce job
  • En quoi, ce type de hobbies pourrait-il impacter positivement l’emploi désiré ?
Projet professionnel

Exemple :

Geneviève avait postulé pour un poste de vendeuse pour le compte d’un important magasin de prêt-à-porter.

A un certain moment de l’entretien d’embauche, le gérant lui a posé la question suivante :


Je vois que vous mentionnez sur votre CV le fait que vous adorez le travail associatif. Comment cela pourrait-il être utile pour une vendeuse ?


Geneviève répliqua : Oui ! c’est une bonne question ! Le travail associatif m’a appris, entre autres, toute l’importance de travailler en équipe.


En fait, j’ai appris comment répartir les tâches entre les différents membres de l’association, comment faire le partage des informations, comment nous entraider, les uns les autres, quand c’est nécessaire.


Et il est entendu que le métier de vendeuse exige aussi de telles compétences au sein du groupe de travail en magasin.


Ainsi, la communication devient fluide, le travail se fait rapidement et le service est plus efficace.

Qui est concerné par le bilan professionnel ?

 Nombreuses sont les personnes pour lesquelles cet outil est de rigueur :

  • Les nouveaux diplômés qui sont à la quête d’insertion professionnelle
  • Tout étudiant, abstraction faite de son niveau d’études, cherchant à s’engager dans la vie active
  • Les employés à la recherche d’une reconversion professionnelle
  • Les salariés à la poursuite d’une promotion interne
  • Les détenteurs de projet ayant l’intention de lancer ou de reprendre une entreprise
  • Toute personne désirant développer ses compétences à travers des formations adaptées, des sessions de coaching ou conseil…
  • Tout individu venant de réaliser un exploit professionnel ou à l’inverse après avoir essuyé un échec en milieu de travail.
quand faire bilan professionnel

Blog de gestion de projet

Comment faire son bilan professionnel en 2 étapes

Deux paliers indispensables à la réussite de l’instauration de votre bilan professionnel :

Étape 1 : Recherches et recueil des avis "experts"

Il est question, en fait, de prendre le temps et la peine de répondre à des interrogations judicieusement mises au point par des spécialistes du capital humain.

Il est vivement conseillé pour mener à bien cet exercice de :

1

Vous placer dans un lieu calme où vous ne serez pas importuné

2

Disposer d’un bloc-notes et d’un stylo

3

Prendre le temps qu’il faut pour accomplir cet exercice, ô combien important. Ne s’agit-il pas, en vérité, de votre avenir ?

4

Déployer tous les efforts nécessaires à la réalisation de cette tâche

5

Procéder à la réflexion, en profondeur, aux métiers et entreprises susceptibles d’être en phase avec votre bilan professionnel et personnel

6

S’il est question de faire, en amont et en aval de ce travail, des études ou enquêtes au sein du marché d’emploi, n’hésitez pas à le faire. C’est très important pour la réalisation de votre bilan professionnel

7

Se livrer ensuite aux réponses aux questions recommandées par les experts de recrutement

8

Tâcher de répondre, de manière loyale et objective, au questionnaire

9

Une fois vos réponses écrites, aller en discuter avec des coachs, consultants ou experts en ressources humaines. Ça va donner beaucoup de valeur à votre bilan de compétences.

Étape 2 : Les questions importantes à se poser

Maintenant, voici ci-après les questions capitales à vous poser et dont les réponses vous permettront de dresser un excellent bilan professionnel :

  • Les concepts acquis les plus marquants de votre parcours scolaire et universitaire
  • Ce qui vous a motivé exactement pour ces apprentissages
  • Les impacts de ces connaissances cumulées sur vos comportements
  • Des compétences particulières gagnées suite à ces formations
  • Les éléments d’adéquation entre vos apprentissages et les éventuels débouchés professionnels que vous envisagez
  • Les stages et les métiers déjà effectués
  • Dans quel secteur d’activité
  • Les compétences apprises et cumulées suite à votre expérience professionnelle
  • Les nouveaux comportements gagnés
  • Les types de missions et activités effectuées lors des stages et métiers précédents
  • Les exploits et succès atteints. Pourquoi et comment
  • Les échecs vécus lors de ces expériences professionnelles. Pourquoi et comment
  • Ce que vous comptez faire si cette même situation d’échec venait à se produire à l’avenir
  • Les compétences acquises précédemment qui vous seront les plus utiles dans le poste à pourvoir. Et pourquoi
  • Les compétences nécessaires au poste actuel qui vous font encore défaut. Si c’est le cas, qu’allez-vous faire
  • Vos 3 qualités et défauts, professionnellement parlant
  • Les liens éventuels entre vos hobbies et le job pour lequel vous postulez 
  • Si on vous confie le poste, quelle est la première de vos compétences que vous allez mettre en œuvre.Pourquoi et comment

En conclusion

Nous avons bien expliqué dans cet article toute l’importance qu’il faut accorder à votre bilan professionnel parce qu’il en va de l’accomplissement de votre projet professionnel proprement dit.

Cet outil vous servira de bon guide dans :

  • L’élaboration du bilan de vos compétences
  • Le bon choix du métier et de l’entreprise à convoiter
  • La préparation de votre stratégie de communication dans le cadre de votre projet professionnel
  • La rédaction de votre lettre de motivation et CV
  • L’entrainement préalable à votre interview d’embauche, entretien d’évaluation et entrevue professionnelle.
  • La réflexion et l’édification de votre projet de formation.

Maintenant, quels sont vos avis là-dessus ?

A bon entendeur salut !

Pour ceux qui sont d’accord, passez de suite à l’action !

Commencez à y réfléchir, dès à présent, et n’hésitez surtout pas à solliciter l’aide des experts dans la question.

Pour ceux qui hésitent encore ou ne sont pas d’accord, réagissez en commentaires.

kit management de projet

Mohamed El Allame

A propos de l'auteur

De formation scientifique et médicale, j’ai su jeter mon dévolu, professionnellement parlant, sur le marketing, le management et les ressources humaines. Ce qui m’a permis, d’une part, de contribuer, merveilleusement, à la réussite de moult projets professionnels et, d’autre part, d’aider des milliers de personnes à accomplir progrès, développement et épanouissement professionnel.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}