Gérer la surcharge de travail de l’équipe projet

Réussir un projet sans éprouver de surcharge, sans dernier week-end marathon ou sans nuit à peaufiner le produit avant la présentation client semble impossible aujourd’hui.

Cependant, ce n’est pas très sain, cela pourrait être beaucoup mieux préparé et géré en amont.

Face à des délais serrés, des attentes élevées et des ressources limitées, trouver des stratégies efficaces est essentiel. 

Cet article vise à explorer comment gérer ou éviter cette surcharge de travail. Cela permet d’améliorer le bien-être et la productivité de l’équipe. 

Stratégies pour gérer efficacement la surcharge de travail dans les projets

En France, 60 % des travailleurs estiment que leur charge de travail a augmenté au cours des cinq dernières années, malgré une durée de travail moyenne stable de 39,8 heures par semaine pour les actifs à temps plein.

Cette sensation de surcharge est attribuée à un manque de soutien, une forte charge psychique et une faible autonomie plutôt qu'à la durée de travail elle-même.

kit du chef de projet 0923
outils du chef de projet 0923
Ci-après, nous présentons des approches pratiques pour optimiser la productivité et le bien-être des équipes projets :

1) La priorisation des tâches

Il est indispensable de bien prioriser les tâches.

Cela permet de distinguer ce qui nécessite une attention immédiate de ce qui peut attendre, optimisant ainsi l’utilisation des ressources et le temps.

Un outil important bien utilisé dans beaucoup de domaines et la matrice d’Eisenhower.

1.1) Matrice Eisenhower

Regardons de plus près cette matrice, elle est connue sous le nom de matrice Urgent-Important.

Il s'agit d'un outil de gestion du temps qui aide à prioriser les tâches en les évaluant selon deux critères :

  • L’urgence
  • L’importance

Tâches importantes et urgentes :

Ces tâches nécessitent une action immédiate et sont cruciales pour atteindre les objectifs à court terme.

Tâches importantes mais non urgentes :

Elles contribuent aux objectifs à long terme et nécessitent une planification et une gestion proactive.

Tâches urgentes mais non importantes :

Souvent liées à des demandes ou des attentes d’autres personnes, ces tâches peuvent sembler nécessiter une action immédiate.

Tâches ni urgentes ni importantes :

Ces activités offrent peu ou pas de valeur et devraient être minimisées ou éliminées

Voici les étapes cruciales pour prioriser :

  1. Lister toutes les tâches
  2. Évaluer chaque tâche avec la matrice Eisenhower
  3. Attribuer des priorités
  4. Planifier en conséquence

1.2) Conseils pour une priorisation efficace

Cette priorisation ne doit pas être figée dans le temps.

Il faut régulièrement revoir les priorités, rester flexible et apprendre à dire non.

En appliquant ces principes de priorisation, les chefs de projet et les équipes peuvent mieux gérer leur charge de travail, réduire le stress et améliorer leur efficacité globale.

2) La délégation

La délégation efficace est une compétence essentielle pour tout chef de projet, elle ne consiste pas seulement à transférer des tâches à d’autres personnes.

La délégation permet de répartir les tâches de manière équilibrée au sein de l’équipe, assurant ainsi que les projets progressent efficacement tout en maintenant un niveau de stress gérable pour tous les membres de l’équipe.

Elle contribue également au développement professionnel des membres de l’équipe, leur offrant l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences et responsabilités.

La sélection du bon membre de l’équipe pour une tâche donnée est cruciale.

Considérez non seulement les compétences actuelles mais aussi le potentiel de développement et l’intérêt pour le domaine concerné.

Cela augmente les chances de succès et renforce l’engagement envers la tâche.

La communication est la clé d’une délégation réussie pour éviter toute frustration de part et d’autre.

Voici 3 conseils simples à appliquer si l’on délègue :

Et surtout éviter le micro-management !

La délégation ne s’arrête pas une fois la tâche attribuée.

Il est important de fournir un retour constructif après l’achèvement de la tâche.

La reconnaissance des efforts et des réalisations renforce la motivation et l’engagement des membres de l’équipe.

La délégation efficace est un pilier de la gestion de projet réussie.

Elle nécessite une compréhension approfondie des capacités de l’équipe, une communication claire et un soutien continu.

3) L’utilisation des bons outils

L’utilisation de la technologie pour gérer la surcharge de travail est devenue un élément incontournable dans le domaine du management de projet.

Ne pas utiliser la technologie et gagner du temps est une erreur monumentale. Surtout avec l’arrivée de l’intelligence artificielle.

Cela revient à insister pour effectuer tous les calculs manuellement, ce qui est très chronophage, alors qu'une calculatrice permet de réaliser la même tâche en quelques secondes seulement.

Il y a certaines tâches qui peuvent consommer beaucoup de temps et donc beaucoup d’argent.

En automatisant ces processus, les chefs de projet et les membres de l’équipe peuvent se concentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée qui requièrent une réflexion critique et une prise de décision stratégique.

Les logiciels de gestion de projet offrent une vue d’ensemble des tâches, des délais, et des ressources, facilitant ainsi la planificationle suivi et l’ajustement des projets en temps réel.

Ces outils permettent également de centraliser la documentation et de faciliter la communication entre les membres de l’équipe, assurant que tout le monde est informé des dernières mises à jour et changements.

La communication efficace est essentielle pour gérer la surcharge de travail et assurer le bon déroulement des projets.

Les plateformes collaboratives offrent des espaces de travail partagés où les équipes peuvent co-créer, réviser et gérer des documents et des ressources.

Cela élimine les silos d’information, réduit les doublons de travail et accélère le processus de révision et d’approbation.

4) La gestion des engagements des parties prenantes

Une grosse partie de la surcharge de travail et de la pression provient des parties prenantes et de leur besoins dans le projet. 

Cela peut être les membres de l’équipe, la direction, et les clients.

Etablir des objectifs réalistes et atteignables est indispensable pour bien orchestrer cette gestion.

4.1) Établissement d’objectifs clairs et communication transparente

La première étape vers une gestion efficace des attentes est de définir des objectifs clairs et mesurables pour le projet. 

Ces objectifs doivent être spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et temporellement définis (critères SMART).

Une communication ouverte et régulière est essentielle pour maintenir l’alignement des attentes tout au long du projet.

Utiliser des outils de gestion de projet pour partager les progrès en temps réel peut également aider à maintenir tout le monde informé.

4.2) Gestion des changements

Les projets évoluent, et avec eux, les attentes peuvent également changer.

Il est important d’avoir des processus en place pour gérer les changements de manière efficace, y compris la manière dont les demandes de changement sont évaluées, approuvées et communiquées. 

En gérant activement les changements, vous pouvez réduire l’impact sur la charge de travail de l’équipe et ajuster les attentes en conséquence.

Mettre en place une bonne gestion du changement avec notamment la mise en place d’un CCB permet en particulier:

  • Réduction du stress
  • Amélioration de la satisfaction des parties prenantes
  • Augmentation de la confiance

Une compétence essentielle pour les chefs de projet est de naviguer efficacement dans les complexités des projets et de gérer la surcharge de travail.


5) La promotion du bien-être des équipes

Prendre soin de soi et de son équipe est essentiel pour gérer efficacement la surcharge de travail dans le cadre du management de projet.

Le bien-être des membres de l’équipe impacte directement leur productivité, leur créativité et leur capacité à collaborer efficacement.

Ignorer les signes de stress ou d’épuisement peut mener à une baisse de la performance et à une augmentation du taux de turnover.

Il est donc crucial de reconnaître l’importance du bien-être et de le placer au cœur des pratiques de gestion de projet.

Quelques éléments pour améliorer le bien-être :

  1. Encourager les pauses et le repos
  2. Promouvoir un équilibre travail-vie personnelle
  3. Créer un environnement de travail positif
  4. Fournir des ressources de soutien
  5. Encourager l’activité physique
  6. Reconnaissance et Récompense

Des employés bien reposés et moins stressés sont plus susceptibles d’être productifs et engagés dans leur travail.

En prenant soin de la santé mentale et physique des employés, les entreprises peuvent réduire les taux d’absentéisme et de turnover.

Conclusion

La gestion efficace de la surcharge de travail ne se limite pas à la simple exécution des tâches ; elle nécessite une approche holistique qui intègre la planification stratégique, la communication, le bien-être et l'adaptabilité.

L'objectif ultime est de créer un environnement où les membres de l'équipe se sentent valorisés, soutenus et capables de réaliser leur plein potentiel, tout en atteignant les objectifs du projet de manière efficace et efficiente.

Les chefs de projet peuvent non seulement améliorer les performances de l'équipe mais aussi contribuer à leur développement professionnel et personnel.

La surcharge de travail entre dans une problématique de santé mentale et l’arrivée de l’intelligence artificielle change la dynamique. Cela peut être à double tranchant car l’estimation des taches peut en être touchée.

Mirvet Mtimet

A propos de l'auteur

Chef de Projet et PMO certifiée PMP®, a une expérience solide en gestion de projet, en tant que manager ensuite responsable de département dans diverses industries telles que les transports, l’informatique, la banque, le luxe ou les télécom. Elle n’hésite pas à faire part de son expérience et de son recul autant pour les professionnels débutants ou expérimentés que les entreprises.
En savoir plus sur Mirvet et ses publications

Les autres articles du dossier 

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
Guide du Chef de Projet
>