Comment améliorer son auto apprentissage (6 conseils clés)

L'auto-apprentissage est le procédé par lequel on apprend par soi-même, à son propre rythme.

Que ce soit à un moment clé de votre carrière ou au besoin de développement de compétences personnelles, l'autoformation est la clé pour vous améliorer en continu.

Je suis convaincu qu’il est possible d’apprendre absolument tout et dans tous les domaines si on y consacre du temps et de l’énergie.

Vous avez le pouvoir de devenir un expert de n’importe quel sujet, grâce à une formation continue couplée à la pratique.

Voyons ensemble, dans cet article, comment faire.

Qu'est ce que l’auto apprentissage

Il existe de nombreux moyens d’apprendre par soi même.

Les plus connus sont :

  • Les livres
  • Les plateformes e-learning
  • Les vidéos tutorielles
  • Les conseils d'expert
guide pratique projet professionnel
Le Guide du Projet Professionnel

Cette phase d’apprentissage peut être plus ou moins longue en fonction du degré d’informations à connaître. Ce n’est pas pour rien que certains métiers se préparent en deux ans après le bac et d’autre en dix.

C’est une des raisons qui font qu’on dit souvent “il faut être passionné par ce qu’on fait”.

Cette phase peut être fastidieuse, même si elle est indispensable. Il vous faudra tenir la longueur et continuer à être curieux pour apprendre le maximum de choses sur le sujet en question.

Une fois cette phase d’apprentissage théorique passée, il vous faudra passer à la pratique.

L’idéal est en réalité d’allier les deux : chaque nouvelle notion que vous apprenez, vous la mettez en pratique.

C’est en faisant les choses, qu’on finit par apprendre comment faire ! La théorie et la pratique sont vraiment très liées. 

Est-il possible de se former à tout moment de la vie ? 

Dans une formation en auto apprentissage, il suffit d’avoir de la volonté. La réponse est donc simple : oui.

Il est vrai que plus on est jeune, plus notre cerveau est élastique, plus il est facile d’apprendre. Mais vous pouvez tout à fait apprendre de nouvelles compétences à un âge avancé.

En réalité, certaines compétences s’acquièrent mieux avec l’expérience de la vie, notamment des soft-skills comme le charisme ou l’intelligence émotionnelle.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces compétences, je vous invite à découvrir ici comment développer du charisme et ici comment développer votre intelligence émotionnelle.

Un autre problème, quand on est à un stade plus avancé de sa vie, c’est qu’on trouve rarement le temps : travail, enfants, compagne, amis, loisirs, problèmes divers.

Ce sont autant de raisons de repousser l’étape de l’apprentissage d’une nouvelle compétence.

Astuce : Essayez de vous réserver un créneau, 3 à 4 fois par semaine, de 1h à 1h30. Par exemple après votre travail ou pendant votre pause déjeuner.

Il n’est pas nécessaire de travailler beaucoup pour apprendre, mais il faut surtout le faire régulièrement pendant de courtes périodes.

En adoptant cette habitude sur le long terme, vous allez être surpris de voir combien de compétences nouvelles, vous allez pouvoir développer.

Peut-on apprendre absolument tout ?

Encore une fois, il est tout à fait possible de devenir, tout à la fois, un expert du domaine médical comme du domaine spatial ou de l’agriculture dans une même vie.

Il est donc techniquement, tout à fait possible de tout apprendre dans la vie, à partir du moment où vous avez assez de temps à consacrer à cet apprentissage.

Notez cependant que beaucoup de ces apprentissages ne vous seront pas très utiles dans le domaine professionnel sans diplômes équivalents.

Par exemple, même si vous en savez plus sur le corps humain que votre médecin généraliste, vous serez obligé de suivre le parcours de formation classique pour pouvoir exercer.

La vraie question n’est donc pas tant de savoir si vous pouvez tout apprendre, mais comment le faire et pourquoi le faire. 

6 conseils pour un autopprentissage efficace 

Voyons maintenant quelques conseils pour améliorer vos compétences d’auto apprentissage :

1) Fixer un objectif

Tout projet d’apprentissage commence par la détermination des besoins de formation dans le but d’atteindre l’efficacité.

Que vous souhaitiez évoluer dans votre poste, changer de carrière ou simplement être en phase avec les nouvelles tendances et exigences du marché, vous devez fixer un objectif SMART accompagné d’un plan d’auto apprentissage.

Un exemple d’objectif SMART peut être :

« J’ai besoin de préparer une certification PMP® avant le 1er Mars 2023 ».

2) Faire un bilan personnel

Une fois que vous avez marqué votre ligne d’arrivée, il est question de tracer votre chemin. Pour ce faire, identifiez :

  • Votre potentiel existant : compétences actuelles qui vous permettront d’atteindre votre objectif
  • Les points à améliorer : compétences qui méritent une amélioration
  • Les points à développer : compétences que vous allez acquérir en vous investissant dans la formation

En savoir plus sur le bilan personnel.

3) Définir un plan de formation

A ce stade, commencez à lister les actions prioritaires répondants aux objectifs prédéfinis.

Pour ce faire, définissez un plan de formation.

Pour construire une maison, on ne commence jamais par le toit, mais par les fondations.

Le plan de formation doit vous servir comme un guide, étape par étape, afin de vous former.

Pour construire une maison, on ne commence jamais par le toit, mais par les fondations.

Essayez de vous créer un parcours d'apprentissage progressif, en commençant par les bases.

Cela vous permettra de monter progressivement en compétences. 

Laissez votre égo de côté. L'ego est l’une des pires choses pour apprendre. Soyez humble et repartez de zéro si vous n’avez que des bribes de connaissances.

Exemple : Si vous essayez d’apprendre une nouvelle langue et que vous avez quelques vagues connaissances, repartez de zéro, comme si vous ne saviez rien.

Cela vous permettra de mettre en place des fondations solides, basées sur des connaissances tangibles.

Ce plan de formation doit comporter plusieurs choses :

  • L’aspect progressif de l’apprentissage
  • Le temps prévisionnel à consacrer
  • Le délais pour passer d’une étape à une autre de l’apprentissage.

Enfin, on ne le répètera jamais assez, mais un bon plan de formation doit forcément comprendre une partie mise en pratique.

Tout au long du processus de l'auto apprentissage, essayez de mettre en pratique ce que vous apprenez de manière théorique.

4) Adopter les bonnes techniques de mémorisation 

Les techniques de mémorisation sont nombreuses, et il faudrait un article entier pour toutes les détailler.

Nous allons ici parler des techniques de mémorisation les plus connues et les plus faciles à appliquer, dès maintenant :

4.1) Les moyens mnémotechniques

Il y a tout d’abord les moyens mnémotechniques

Cela consiste à remplacer un élément (ou plusieurs) que l’on veut retenir par une petite phrase.

Exemple : Le plus connu des moyens mnémotechniques efficace nous est appris à l’école. Il est utilisé pour retenir les conjonctions de coordination : Mais où est donc or ni car ?

4.2) La visualisation mentale

Il y a également la visualisation mentale.

C’est une bonne technique de mémorisation qui permet de lier quelque chose à une image visuelle familière.

Astuce :

Cette technique de mémorisation est particulièrement utile pour retenir les dates, événements passés, les mots originaux ou les dates d’anniversaires par exemple.

4.3) La rythmique des mots

Créez une mélodie attachée à une phrase, une sorte de chanson. Celle-ci va vous rester en tête même des années après.

C’est une technique très efficace, employée par les publicitaires notamment, pour vous mettre un slogan dans la tête !

guide pratique projet professionnel
Guide Projet Professionnel

5) Gérer son temps efficacement

Vous vous êtes probablement demandé « comment se fait-il que certaines personnes arrivent à accomplir plus de travail et atteignent plus d’objectifs alors que nous avons tous les mêmes 24h ».

La réponse est dans une gestion optimale du temps.

Il existe une technique encore efficace pour améliorer sa concentration lors de son auto apprentissage. C’est la technique Pomodoro.

Cette méthode est encore utilisée du fait de la facilité de sa mise en place et qu’elle ne requiert aucun outil en particulier.

Elle est réputée pour son séquencement de travail en cycles de 25 minutes rythmés par des intervalles de pauses de 10 minutes. Mais certaines personnes préfèrent des séances de 50 minutes avec des pauses.

conseils améliorer son auto formation

6) Utiliser les plateformes e-learning

Enfin, dernier conseil pour l’auto apprentissage : les plateformes e-learning.

Ce sont des formations à distance, souvent en vidéo en direct, qui regroupe un grand nombre de participants.

Cette méthode d’apprentissage est efficace car :

  • elle permet souvent de poser des questions
  • d'interagir avec le présentateur
  • de communiquer avec d’autres membres présents sur la plateforme
  • d’être flexible au niveau des horaires
  • d’obtenir des retours d’expériences concrets.

Il y a sur internet des formations et des MOOCs de qualité très variable, sur absolument tous les sujets.

Certaines plateformes sont gratuites et certaines payantes, et il y en a même qui vous délivre un certificat en fin de cours.

C’est enfin une très bonne source de motivation clef en main, car les plateformes e-learning sont classés par niveau d’apprentissage.

Le plan de formation vous est donc déjà fourni !

Si vous recherchez des formations académiques, l'une des plateformes les plus populaires est Edx qui offre des formations faites par des universités prestigieuses telles que Harvard, MIT, et autres..

Nous vous recommandons également Coursera, qui est tout aussi bien et où vous trouverez plus de contenu en français.

Existe-il un style d’apprentissage ?

En théorie, il existe différents styles d’apprentissage dont la plus populaire est VARK :

  • Visuel
  • Auditif
  • Lecture / écriture
  • Kinesthésique

Selon cette méthode conceptuelle, chacun a un style d’apprentissage plus développé que l’autre. Par conséquent, l’apprenant peut identifier le style d’apprentissage qui l’aidera à atteindre ses objectifs.

Or, en réalité, les préférences d'apprentissage ont peu ou pas d’impact direct sur les résultats d'apprentissage.

En effet, les nombreuses études qui prônent ces préférences d’apprentissage ne satisfont pas aux critères clés de la validité scientifique.

En conclusion 

L’auto apprentissage est un long processus, parfois contraignant. Le plus important est de tenir le cap, de se fixer un but et surtout de tenir un rythme régulier et soutenu.

Il est impossible de devenir un expert en quelques jours, mais il est possible de devenir un expert de n’importe quel domaine avec du travail et de la mise en pratique.

Si vous n’êtes pas d’accord avec moi sur ce sujet, n’hésitez-pas à m’en faire part en commentaires.

Nos outils et guides pratiques
Kit Management Projet

Stefano

A propos de l'auteur

Entrepreneur dans l'âme, je souhaite partager avec vous mes expériences et mes connaissances, pour vous aider à améliorer votre quotidien au travail et en gestion de projet.

Les autres articles du dossier

  • Ali Abdallah dit :

    Bonjour, super article. Merci pour ces astuces concrètes et utiles.

    Je suis totalement d’accord avec le premier conseil. Le plan de formation est essentiel.

    Il nous donne la marche à suivre et les étapes à franchir. Et sans cela, c’est facile de se perdre.

    J’aurais ajouté un quatrième conseil : la régularité.

    Nous devons travailler tous les jours pour avoir des résultats. Quitte à en faire un peu chaque jour. C’est bien mieux que de tout donner au début, et ne pas faire grand-chose après.

    Vous êtes d’accord :) ?

    Bien à vous,

    Ali Abdallah

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

    Télécharger le Guide du

    Chef de Projet

    25 Conseils d'expert en Management de Projet

    Guide du Chef de Projet
    >