PLM : Gestion du cycle de vie de produit

Le PLM (Product Life Cycle Management) ou gestion du cycle de vie d'un produit est un ensemble de concepts, de méthodes et d'outils logiciels, visant à optimiser les flux de données nécessaires à l’élaboration et aux évolutions d’un produit, tout au long de son cycle de vie.

Nous découvrirons dans cet article ce qu’est ce principe de gestion du cycle de vie d’un produit, son importante en entreprise, ainsi que son mode de fonctionnement.

Enfin, je vous donnerai quelques conseils quant aux outils utilisés.

PLM

Qu'est-ce que le PLM ?

Le PLM traduit littéralement par "gestion du cycle de vie d'un produit" est un logiciel qui sert à gérer et à optimiser le processus des données pour faire évoluer le produit tout au long de son cycle de vie.

Il s'agit, en fait, de la source de données unique et robuste « The single source of Truth» qui permet de :

  • Garantir la prise de bonnes décisions
  • Limiter la ressaisie et les pertes de temps liées à la recherche d’information
  • Garantir la validité des données
  • Sécuriser et assurer la traçabilité de données
  • Faciliter la standardisation des processus de conception

Plus qu'un logiciel, il s'agit d'une démarche qui aide à rompre avec le fonctionnement par silos et à faciliter la communication entre les différentes parties prenantes.

Il contribue ainsi la compétitivité de l'entreprise grâce à une optimisation des coûts, des délais et des processus. 

Kit Management de Projet
Le Kit Management de Projet

Pourquoi utiliser une solution PLM ?

Le PLM sert à centraliser l’ensemble des données produit tout le long de son cycle de vie, et d'automatiser les processus métier. 

Il est utile pour une entreprise dont le système d'information est organisé en silos.

Qu'est-ce qu'un système en silos ?

En fait, le système d’information des entreprises est souvent le fruit d’un long historique d’implémentations d’applications successives qui a abouti à un système cloisonné en silos et qui a actuellement atteint ses limites.

Voici les raisons pourquoi ce système devrait intégrer une solution PLM :

  • Le fonctionnement en silos est constitué d’un foisonnement d’applications,
    Chaque direction de l’entreprise : Métiers R&D, Projet, Marketing, Achats, Production, Après-vente… ayant développé petit à petit ses systèmes d’informations gérant ses données et ses processus
  • Il y a de multiples ruptures de flux numériques entre ces différents systèmes d’informations. Ce qui conduit à des manques et à des erreurs
  • Les informations sont dispersées et dupliquées dans différents systèmes d’information.
    Il est donc difficile d’identifier la donnée de référence à un instant T
  • Il est plus facile de recréer que de réutiliser des éléments existants étant donné la difficulté à identifier un élément réutilisable pour un nouveau projet
  • La propagation des décisions projet est lente et aléatoire
  • La constitution des synthèses projet nécessaire à son pilotage induit une charge de travail importante pour récupérer et consolider les informations

Les limites que nous rencontrons aujourd’hui sont en très grande partie due à un manque d’efficacité collective : la capacité de l’ensemble de l’équipe à jouer ensemble.

C’est sur ce constat et la nécessité d’améliorer le jeu collectif des acteurs d’une entreprise que c’est développé le PLM.

Quel est son domaine d'application ?

Le PLM s’applique aussi bien à des produits (avion, train, voiture, médicament …) qu’à des installations (bâtiment, usine, ligne de fabrication, infrastructure, mines, centrale nucléaire…) ou à des services (banque, assurance, maintenance …).

Il se décline en ALM Application Lifecycle management pour la gestion de cycle de vie d’un logiciel et en SLM Service Lifecycle management pour la gestion des services autour d’un produit.

Quels enjeux pour les entreprises ?

Le PLM est devenu la colonne vertébrale de tout projet et un élément incontournable de l’efficacité opérationnelle des entreprises.

Voici les principaux enjeux pour une organisation qui souhaite démarrer un projet PLM :

  • L'utilisation d'un outil PLM en support de la chaîne de valeur fournit des opportunités significatives de réduction de coûts, de délais de développement, d’amélioration de la qualité du produit et des gains de productivité
  • Il favorise la mise en œuvre de lignes de produits et de « stratégies modulaires » : Les modules sont assimilables à une brique de Lego remplissant une fonction et pouvant être réutilisé par plusieurs produits
    Cela permet d’augmenter les volumes de production et donc de réduire les coûts de production
    Mais cela permet également de réduire les coûts d’étude puisqu'on ne fait l’étude que pour le premier produit utilisant le module
    Par exemple : un module lève vitre pour une voiture. Le même module peut être utilisé sur tous les véhicules de la marque
  • Il permet aussi d’améliorer la traçabilité, la conformité et la certification.
    Il facilite le re-use et la capitalisation des connaissances
  • Il contribue à une meilleure robustesse et une meilleure qualité de conception et permet de réduire les tests physiques au moyen de la virtualisation et du Model Based Engineering
  • Il permet de mettre en œuvre des modes de travail collaboratifs avec les fournisseurs, les partenaires et les clients. Il permet aussi de promouvoir la collaboration interne là où la gestion des données était auparavant focalisée sur la capture et le contrôle de l’information à la fin du processus de conception du produit
  • En bref, il fournit aux entreprises l’excellence opérationnelle, l’adaptabilité et l’agilité dont elles ont besoin

Ci-après le résumé en infographie :

enjeux PLM pour l'entreprise

De quoi est composé un logiciel PLM ?

La mise en place d'un projet PLM requiert l’alignement des processus, des outils, des organisations et des modèles de données de l’ensemble des acteurs intervenant tout au long du cycle de vie du produit, à savoir : les études R&D, le marketing, les achats, la production, le service client, et la maintenance.

De ce fait, il repose principalement sur deux composantes, à savoir :

1) Une base de données partagée

Celle-ci regroupe l’ensemble des données entreprise d’entrée/sortie des processus transversaux.

2) Des processus transversaux d’entreprise implémentée

Ci-dessous l’ensemble les principaux domaines fonctionnels pouvant être couvert par un logiciel PLM.

domaines du PLM

Les 3 étapes d'un processus PLM

Nous avons vu que le premier objectif d’un outil de gestion du cycle de vie des produits était de centraliser l’ensemble des données produit tout le long de son cycle de vie.

Maintenant, nous allons voir comment les fonctionnalités d'un tel logiciel permettent d’exploiter efficacement ces données pour répondre aux besoins d’un projet.

Un processus PLM est composé de 3 étapes :

  • Gérer
  • Collaborer
  • Piloter

Voyons de plus près ces étapes de fonctionnement :

1) Gérer 

Il s'agit ici d'organiser des données hétérogènes, de les configurer, pour ensuite en faciliter l'accès.

Voyons chaque aspect de plus près :

1.1) Gérer les données comme un ensemble cohérent

  • Article, spécification, modèle 3D, plan 2D, fiche de coûts, Calcul, Gamme de montage, Cahier des Charges, masse, etc.
  • Versions, cas d’emploi, relations, etc.

1.2) Configurer les données et des structures pour un jalon projet

  • Gérer et configurer des structures hétérogènes
  • Synchroniser des données, des structures et des attributs entre les outils d’auteur et le PLM
  • Optimiser l’utilisation des outils d’auteur : modeleur CAO, Logiciel de calculs

1.3) Faciliter l’accès aux données

  • Permettre la consultation et visualisation des données en utilisant de simples outils faciles d’accès : moteur de recherche, visualiseur
  • Réaliser des tâches de synthèse (sections, annotations, mesures, interférences, calcul masse, etc.) dans un environnement autre que les outils d'auteurs ou les outils de spécialistes

2) Collaborer 

Il s'agit ici d'outiller les processus transversaux.

Par exemple, le processus de gestion des modifications :

  • Automatiser et piloter les processus de modification
  • Analyser les impacts
  • Améliorer la compréhension des modifications
  • Générer des historiques de modifications

3) Piloter

Par piloter, on veut dire : fournir des tableaux de bord robustes.

  • Fournir une base à partir de laquelle établir, mesurer et analyser des indicateurs de performance permettant de piloter les activités le long du cycle de vie produit
  • Agréger, extraire, analyser, générer et publier des informations à partir de plusieurs applications pour faciliter la prise de décision
Kit management de projet
Kit Management Projet

Comment choisir son logiciel PLM ?

Un PLM d’entreprise se base sur un prologiciel développé par des éditeurs.

Les 3 offres leader du marché sont :

  • Windchill de PTC
  • Teamcenter de Siemens
  • 3DX de Dassault Systèmes

À partir d’un de ces progiciels, le projet d’implémentation d’un tel outil consiste à adapter (customiser) le prologiciel choisi, aux processus transversaux de l’entreprise.

Ces prologiciels sont principalement implémentés via des clients lourds (On Premise), mais la tendance actuelle et de basculer de plus en plus sur des solutions Saas (On Cloud).

Avantage de la solution SaaS (On Cloud)

  • Pouvoir bénéficier des dernières fonctionnalités de l’éditeur plus rapidement que pour une solution On Premise
  • Pouvoir bénéficier de monter de version régulière et sans opération lourde d’installation et de migration de données

L’inconvénient de la solution Saas (On Cloud)

  • Nécessite de coller le plus possible au fonctionnement standard du progiciel (Out Of The Box OOTB)
  • Les possibilités de customisations sont limitées et le développement de fonction spécifique n’est pas possible.

Conclusion

Comme en son temps la CAO ou l'ERP, nous avons vu dans cet article que la mise en place d’un PLM dans chaque entreprise devient maintenant incontournable.

Une solution de gestion du cycle de vie d'un produit couvre un besoin stratégique dont dépend souvent la survie de l’entreprise.

À ce titre, sa mise en œuvre qui est complexe doit être sponsorisé au plus haut niveau de celle-ci.

N'hésitez pas à partager vos commentaires et expériences dans le cadre d'un projet PLM.

Vos suggestions sont également les bienvenues.

Les derniers articles sur le PLM

Jean Noel Bos

A propos de l'auteur

Jean-Noël est un directeur de projet senior qui dispose d’une double compétence IT et R&D.
Il a piloté plusieurs projets informatiques R&D à forts enjeux de transformation, notamment des projets PLM, mais aussi plusieurs projets véhicules au sein de la R&D d'un grand groupe automobile.
Il souhaite partager sa connaissance des projets PLM avec les lecteurs du blog afin de vulgariser le PLM et de les guider dans la mise en œuvre de ces projets complexes.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Le guide pratique du Chef de Projet Performant

>