Mettre en place la méthode PDCA (Roue de Deming) en 4 étapes

La roue de Deming, Deming wheel en anglais, ou encore PDCA, est un pilier important du système de management de la qualité (SMQ) qui s'inscrit dans une démarche d'amélioration continue.

Toutes les normes de qualité, y compris la norme ISO 9001v2015, se basent sur cette méthode. Cette dernière est utilisée dans toutes les activités, processus ou démarches qui nécessitent une amélioration.

Cet article vous explique ses fondamentaux et étapes de mise en place dans un projet qualité.

Guide de la démarche SMQ
Guide pratique gestion qualité

Qu'est ce que la méthode PDCA (Plan-Do-Check-Act) ?

Dans le cadre d'une démarche qualité, la méthode cyclique PDCA (Plan-Do-Check-Act), introduite dans les années 50, a gagné en popularité et continue d'être utilisée dans nos projets aujourd'hui, inspirant de nombreuses autres méthodes.

Effectivement, la roue de Deming est une référence incontestable dans l'amélioration continue de la performance et de l'efficacité.

Comme son nom l'indique, cette méthode est symbolisée par une roue qui progresse sur une pente ascendante, illustrant la croissance constante de la performance de l'entreprise.

La cale derrière la roue représente l'unique option : celle de progresser.

Après chaque révolution de la roue, l'entreprise avance et s'améliore, illustrant parfaitement le principe fondamental de la démarche qualité : l'amélioration continue.

roue de deming

Il s’agit de suivre, dans le sens des aiguilles d’une montre, les étapes suivantes de la méthode PDCA :

  • Plan: Préparer, Planifier
  • Do: Développer, réaliser concrètement, mettre en œuvre
  • Check: Contrôler, vérifier
  • Act (ou Adjust): Agir, ajuster, réagir

On recommence à tourner la roue tant que le niveau de qualité attendu n’est pas atteint. C’est un cercle vertueux qui vise à améliorer de manière continue la qualité.

Il est à noter que la roue de Deming peut être appliquée dans tous les domaines : que ce soit dans le cadre d’un projet, ou pour optimiser, et améliorer un processus, un système ou encore un service.

D'où vient la méthode PDCA ?

Nous sommes dans les années 50, il règne un silence respectueux dans la salle de conférence du Keidanren, le Syndicat patronal des entreprises du Japon lorsque William Edwards Deming, un auteur statisticien américain, travaillant alors comme consultant, prend la parole pour expliquer la méthode cyclique de gestion de la qualité dite Roue de Deming.

Deming fait alors connaître et popularise cette méthode qu’il a empruntée à Shewhart, un autre auteur statisticien américain. 

Pourquoi a t-on besoin d’appliquer cette méthode ?

La roue de Deming s’inscrit dans le management de la qualité et l’amélioration continue.

Elle vise à stabiliser et pérenniser la structure ou l’activité, et ce, à travers l’expérimentation, l’amélioration continue, et la capitalisation sur les leçons apprises.

L’un des avantages de cette méthode également est de réduire les risques. 

En effet, le contrôle continu permet de s’assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Ceci dit, il est recommandé d’écourter votre cycle PDCA.

Souvenez-vous que la roue ne peut progresser que lorsqu’elle fait un tour complet.

Il est donc essentiel d’écourter les étapes de cette méthode, dans la mesure du possible, afin de garantir une progression et amélioration rapide.

Un tour rapide permet mieux de rectifier le tir et d’apporter les corrections nécessaires.

Explorons alors dans les détails chacune des étapes de cette fameuse roue.

Comment mettre en place la roue de Deming ?

La mise en place de la méthode PDCA passe par 4 étapes à savoir :

  1. Planifier (Plan)
  2. Développer (Do)
  3. Contrôler (Check)
  4. Agir et ajuster (Act)

1) P comme planifier

Pour planifier correctement le projet, il est essentiel de :

  1. Définir les objectifs (SMART), mesurables, atteignables, réalisables et définis dans le temps
  2. Identifier le problème à résoudre et délimiter le périmètre. Les causes racines du problème doivent être clairement identifiées. Pour cela, vous pouvez utiliser le diagramme cause à effet d’Ishikawa
  3. Choisir les solutions adéquates
  4. Poser un plan d’action et un échéancier

2) D comme développer

Il s’agit de suivre le planning et d’exécuter les tâches définies afin d’implémenter la solution retenue.

Tous les moyens et ressources nécessaires à l’implémentation doivent être préalablement réunies pour éviter de ralentir la mise en œuvre.

Modèle du planning GANTT

Planifiez et suivez l'avancement de votre projet sur Excel avec une étude de cas

kit-diagramme-gantt

3) C comme contrôler

Suite à l’exécution des tâches, l'on vérifie que le résultat obtenu (nouveau site internet, nouveau logiciel, nouveau service, nouvelle organisation, …) est conforme aux attentes du client ou du destinataire final du projet, et que les attentes formalisées notamment dans le cahier des charges initial, sont respectés.

Dans le cas où ce qui a été implémenté ne correspond pas à ce qui a été planifié, il faut mesurer les écarts et tâcher de comprendre les causes de ce dérapage.

4) A comme agir et ajuster

En fonction des résultats de l’étape de contrôle, des ajustements peuvent être apportés pour améliorer la qualité du produit ou service obtenu.

Cette recherche d’amélioration entraine la revue du planning et on repart donc sur une nouvelle phase de planification.

Une fois que les causes des écarts sont comprises et les améliorations mises en place, il faudra prendre des mesures, dans le but de capitaliser sur les leçons apprises. Cela se fait par la création d’un système anti-erreur ou la généralisation et la standardisation de la solution.

Ainsi, c’est reparti pour un autre tour de manège de Deming pour appliquer correctement la méthode PDCA.

Conclusion

En résumé, notez que le management de la qualité et l’amélioration continue est un terrain très vaste et peut solliciter l’utilisation d’autres outils comme la méthode QQOQCCP, le diagramme de PARETO, la méthode des 5 pourquoi, Ishikawa (6M), ou encore la méthode des 5S.

Bien entendu, chacune de ces méthodes à sa finalité et son utilisation.

tous nos outils et guides pratiques

Claire

A propos de l'auteur

Claire Cornic est certifiée Prince2® et Agile PM®. Elle a travaillé comme MOA et comme gestionnaire de projets informatiques pour différents secteurs d'activité (constructeur informatique, secteur bancaire, gestion de patrimoine...)

Les autres articles du dossier 

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
Guide du Chef de Projet
>