Construire le diagramme d’Ishikawa : Exemples et template à adapter à vos projets

Connaissez-vous le diagramme d'Ishikawa appelé aussi diagramme de causes à effets ou encore 5M ?

En management et gestion de projet, c'est l'un des outils des plus prisés que ce soit en matière d’amélioration de la qualité, dans la résolution des problèmes ou en gestion des risques.

Dr. Kaoru Ishikawa est une référence dans le management de la qualité et a développé plusieurs outils dans cet outil qui a porté son nom.

Dans cet article, je vous montrerai ce qu’est ce fameux outil d'analyse, quelles sont ses différentes variantes, quelles sont ses mérites et utilités, comment l’échafauder pour mieux vous en servir dans vos activités à chaque fois que c’est nécessaire.

Qu’est-ce que le diagramme d’ishikawa ?

Le diagramme d’ishikawa est une illustration graphique en forme d’un poisson dont la tête représente le problème ou l’effet proprement dit et les différentes arêtes, 5 en général, affichant chacune une catégorie de causes éventuellement à l’origine d’un problème.

Il est à signaler au passage qu’à partir de ces causes primordiales ou primaires peuvent émerger des causes secondaires ou causes racines.

Alors, quelles sont ces catégories de causes les plus fréquemment pointées du doigt ?

Kit Management de Projet

Quels sont les 5 M ?

Le Diagramme d'Ishikawa est composé grosso modo de 5 sources principales de problématiques, dysfonctionnements ou événements, à savoir : Main d’œuvre, Matières, Matériel ou Machines, Méthodes, et Milieu.

Les 5 M ishikawa

Voyons de près chacune de ces composantes :

1. Main d'œuvre

Il s’agit de toute personne impliquée, d’une façon ou d’une autre, dans le projet, mission ou événement étudié : dimension d’aptitudes, niveau de connaissances, degré de compétences, échelle de motivation, portée d’influence, effectif du personnel, hauteur de coordination, département concerné, organigramme, organisation des équipes…

Exemple :

L’équipe commerciale est démotivée parce que, quoique les objectifs de vente ont été dépassés cette année pour la première fois depuis 4 ans, il n’y a pas eu de prime octroyée. De plus le changement de voitures de service promis aux membres de l’équipe n’a pas été honoré par la direction.

2. Matières

Il est question ici de toutes les composantes de produits, matières, constituants, substances ou denrées indispensables à un projet, mission ou événement : matières premières, quantité et qualité des denrées, entrées de processus, papier, internet, électricité, eau, packaging, informations…

Exemple :

Les ventes d’un produit potentiel d’une multinationale ont chuté de (-10%) par rapport à l’exercice précédent.

Suite à un brainstorming, mené au sein du département marketing, pour en connaitre les raisons, il a été conclu que le changement du packaging en était une cause capitale.

En outre la qualité du papier du packaging laissait beaucoup à désirer. Les couleurs et dessins choisis manquaient énormément d’originalité et d’attrait.

3. Matériel ou Machine

Il s’agit à ce niveau de tous les outils, machines et équipements nécessaires à bien mener un projet, activité ou événement : machines, moyens de transport, matériels informatiques, photocopieurs, imprimantes, fax, téléphones, bureaux, salles…

Autrement dit tout l’arsenal indispensable à la réalisation du travail et engendrant en principe des budgets d’investissements notables.

Exemple :

Nombreux sont les retards de livraison signalés ces derniers mois par les clients.

Les machines de production vieillissantes tombent fréquemment en panne, ce qui affecte le plan de production.

4. Méthodes

On fait allusion à ce titre aux méthodes de travail, procédures mises en place, organisation des tâches, aux descriptifs des jobs, marches à suivre, recherches et développement, logique de processus, planning des activités, objectifs stratégiques à réaliser, systèmes politiques et culturels à respecter…

Découvrez ici comment construire un planning des activités.

Exemple :

Un turnover élevé constaté ces trois dernières années au sein d’une importante entreprise.

Le style de management adopté dans la plupart des services, est trop directif.

Les procédures de contrôle sont trop fréquentes. Avertissements et mises à pied sont monnaie courante dans cette société.

5. Milieu

Ce 5ème M du diagramme d'Ishikawa désigne tout l’environnement, quel qu’il soit, qui peut avoir de l’impact sur l’accomplissement du projet, de l’activité ou de l’événement : la chaleur, le froid, les intempéries, le lieu du travail, le domaine d’activité, le marché, la concurrence, les paramètres politiques, la législation, les facteurs socioéconomiques, technologiques, démographiques (PESTEL)…

Exemple :

Le gestionnaire d’un restaurant constatant une affluence de clientèle en perte de vitesse de -15% comparativement à l’exercice précédent, a bien pris note du lancement, lors de cette année à quelques centaines de mètres, d’un concurrent dont le placement présente le mérite de proximité avec un grand parking de voitures.