Diagramme Pareto : appliquer le principe de Pareto et l’analyser + exemples et Modèle

Le diagramme de Pareto est un graphique, basé sur le principe de la loi de Pareto, qui cherche à examiner les données que l’on peut répartir en catégories, dans le but d’identifier les catégories sur lesquels il faut concentrer les efforts d’amélioration.

Cet article vous présente son utilité, son contexte d’utilisation, et surtout comment l’utiliser et l’interpréter.

Qu'est ce que la loi de Pareto ?

La loi de Pareto est une méthode qui a pour but de déceler ce qui est important et prioritaire de ce qui est moins important et secondaire.

L’intérêt est de se focaliser sur ce qui est stratégique comme les causes principales d’un problème, ou ce qui génère le plus de valeur.

En matière de démarche qualité, Juran théoricien de la démarche qualité qui s’est inspiré des travaux de l’initiateur Pareto, a prouvé que 20% des causes produisent 80% des effets, il faut donc travailler sur l’identification des 20% de causes qui génèrent 80% des défauts.

Le diagramme de Pareto est utilisé dans l'approche Six Sigma dans l'étape de l'analyse de la démarche DMAIC.

Six Sigma
Guide Six Sigma

Définition d’un diagramme de Pareto

Un diagramme de Pareto est un outil graphique permettant de décomposer un vaste problème en composantes et de voir celles qui sont les plus importantes.

analyse des pertes par rayon

Certains diagrammes de Pareto comportent également une ligne de « pourcentage cumulé ».

Les données brutes sont transformées en « pourcentage du total » et un axe vertical parallèle est tracé sur la droite du graphique.

Sur le graphique présenté, il est facile de voir que la catégorie produits frais représentait environ 50% de l’argent perdu.

analyse gaspillage par département

À quoi sert un diagramme de Pareto ?

On a l’habitude d’examiner des données qui ont un ordre chronologique ou numérique.

Les outils utilisés sont dans ce cas des courbes d’évolution, des cartes de contrôle et des diagrammes de fréquence.

Mais on se retrouve souvent avec des données qui se prêtent mieux à l’analyse lorsqu’elles sont réparties en catégories.

Ainsi, le diagramme de Pareto est le meilleur outil pour analyser les données réparties en catégories.

Quand utiliser l'outil Pareto ?

Le diagramme de Pareto est principalement utilisé dans les situations suivantes :

  • Comprendre le modèle des occurrences d’un problème
  • Juger de l’importance relative des diverses composantes d’un problème
  • Trouver les éléments qui contribuent le plus à l’existence du problème
  • Décider où concentrer les efforts

Cet outil graphique vous aide à trouver où vos efforts d’amélioration seront les plus productifs.

En fait, vous cherchez des indicateurs vous aidant à découvrir les causes.

Vous pouvez utiliser le diagramme de Pareto uniquement dans les cas où le problème que vous étudiez peut être subdivisé en catégories et si le nombre d’occurrences peut être compté pour chaque catégorie.

La loi de Pareto est souvent appelée « règle 80/20 ». Selon cette loi, dans de nombreuses situations, environ 80 % des problèmes sont causés par seulement 20 % des facteurs.

règle 2080

Cette loi implique que nous pouvons souvent résoudre un problème en trouvant ses principales composantes et en s’attaquant à ces dernières.

Démarche de résolution de problèmes
La démarche de résolution de problème

D’où vient ce concept ?

Le diagramme de Pareto doit son nom à Vilfredo Pareto, un économiste italien, qui observa au début des années 1900 qu’un nombre de personnes relativement petit possédait la grande partie de la richesse.

Dans les années 50, le Dr Joseph Juran rendit le principe populaire en montrant qu’il s’appliquait dans de nombreuses situations, notamment dans les problèmes liés à la non-qualité.

L’implication de ce principe au travail signifie que le bénéfice de nos efforts sera le plus grand si nous concentrons nos efforts sur un petit nombre de problèmes essentiels.

Six Sigma
Le Guide du Six Sigma

Comment faire une analyse Pareto : Exemples

Dans les exemples des diagrammes de Pareto suivants, nous verrons les éléments qu’il faut analyser et comment les interpréter.

Nous allons principalement vérifier l'applicabilité de la loi de Pareto dans différents cas de figure.

appels d'offres infructueux
temps d'indisponibilité du SI

Lorsqu’on a obtenu la représentation graphique de la fréquence des évènements observés (dans les exemples ci-dessus : les appels d’offre en échec et les durées d’indisponibilité de l’IT), comment interpréter efficacement l’information ?

1er point à analyser : regarder la hauteur relative des barres

Figure 1 :

La loi de Pareto s’applique : une ou plusieurs catégories de facteurs expliquent l’essentiel d’un problème. 

Il faut concentrer l’effort d’amélioration sur la ou les deux plus grandes barres.

Figure 1 hauteur différente des barres

Figure 2 :

La loi de Pareto ne joue pas : toutes les barres ont à peu près la même hauteur. Ce n’est pas la peine de se concentrer sur la barre la plus haute.

Cherchez d’autres façons de classer les données en catégories ou cherchez d’autres données sur ce problème.

2ème Figure hauteur proche des barres

La première chose à vérifier dans un diagramme de Pareto est l’applicabilité du principe de Pareto : un petit nombre de catégories devraient être responsable de la majorité des problèmes.

2ᵉ point à analyser : regarder la hauteur de l’axe des abscisses (Y)

Figure 3 :

L’axe des Y n’est pas beaucoup grand que la plus haute des barres.

La hauteur des barres est relative à la plus haute et non au nombre total de problèmes. D’où pour une meilleure interprétation, l'intérêt de modifier ce graphique comme ci-dessous.

Figure 3 hauteur de l'axe y

Avec un tracé correct, il ne semble pas que la barre A soit beaucoup plus haute que les autres.

Traitez donc ce problème comme un cas où la loi de Pareto ne s’applique pas (ne pas se concentrer exclusivement sur la barre A).

Règles d'or

Voici quelques règles à retenir du principe de Pareto :

1) Certaines composantes d'un problème contribuent plus que d'autres

L’essence du principe de Pareto est que quelques-unes des composantes d’un problème contribuent beaucoup plus que toutes les autres composantes – et par conséquent, vous obtiendrez le plus grand bénéfice si vous concentrez vos efforts sur les composantes principales

2) L'absence de l'échelle de l'axe des abscisses fausse l'analyse

Si un diagramme de Pareto est réalisé avec un axe des Y aussi grand que la plus grande barre, votre réaction optique sera réduite à la seule comparaison des barres, et n’abordera pas le problème dans son entier.

Dans des cas de ce genre, il est facile d’arriver à une fausse interprétation du diagramme et de penser avoir découvert un effet Pareto, bien que ce ne soit pas le cas.

3) L'ajout d'un pourcentage cumulé évite une fausse analyse

L’ajout de pourcentage cumulé sur le diagramme évite de fausses conclusions

3ᵉ point à analyser : la taille de la catégorie « autre »

Figure 4 taille de catégorie autre

Figure 4 :

La plupart des données sont expliquées par les catégories existantes.

Poursuivez avec l’analyse des barres les plus hautes.

Peut-être les éléments inclus dans la catégorie « autre » doivent-ils être ventilés dans les catégories existantes ou bien faut-il créer une nouvelle catégorie ?

Réexaminez la catégorie « autre ».

Veillez à ce que la taille de la barre « autre » ne soit pas parmi les barres de plus grandes tailles.

Si cela est le cas, les occurrences dans la catégorie « autre » doivent être réexaminées afin de voir si de nouvelles catégories peuvent être formées.

4ᵉ point à analyser : les données utilisées

Figure 5 analyse des données

Figure 5 :

Demandez-vous si la période de temps est assez longue pour représenter correctement l’output du processus.

Cette semaine-là est-elle représentative ou faudrait-il utiliser toutes les données du mois ?

Demandez-vous si les données utilisées pour créer le diagramme sont valides.

Il est risqué, par exemple, d’engager des actions sur la base de sondages ou de votes.

Si vous soupçonnez les données d’être biaisées ou non pertinentes, proposez de recueillir d’autres données.

Veillez donc à vous assurer que :

  • Les données du diagramme sont pertinentes
  • Les données sont recueillies pendant une période suffisamment longue afin d’obtenir une image exacte de ce qui se passe
  • Les diagrammes représentent des faits et non pas des opinions

Comment calculer la loi de Pareto ?

Voici comment procéder pour appliquer la règle 80/20 à votre projet.

Il vous suffit de renseigner les causes d’un phénomène donné sur un fichier Excel, et suivre les étapes suivantes :

  • Lister les problèmes majeurs rencontrés et leurs nombres d’occurrence
  • Trier les chiffres du plus grand au plus petit
  • Ajouter une colonne pour calculer le cumul
  • Ajouter une colonne pour calculer le pourcentage cumulé représenté par chacune des causes
  • Sélectionner la plage des données et insérer un graphe combiné.

Dans l'exemple ci-dessous on identifie d’où provient la mauvaise utilisation d’une application informatique au sein d’une organisation :

modèle de diagramme pareto

Le diagramme nous apprend que les utilisateurs n’arrivent pas à télécharger cette application ou ne trouvent pas le fichier à télécharger.

Ici, l'action prioritaire pour les informaticiens de cette organisation est de corriger le souci de téléchargement de l’application.

Afin de vous simplifier la tâche, nous mettons à votre disposition ce modèle Excel de diagramme de Pareto.

Télécharger ce modèle de diagramme Pareto


Étude de cas

Une entreprise avait beaucoup d’intérêt à la réduction du nombre d’accidents.

Leur premier essai dans l’analyse des données est présenté à gauche : ce Pareto présente le nombre d’accidents catégorisés par Département :

étude de cas pareto

Les barres ont des hauteurs semblables, signifiant que le principe de Pareto n’est pas applicable.

Ils ont utilisé 3 méthodes pour ventiler les données de différentes manières, afin de trouver des indices qui leur permettraient d’éviter les accidents.

  1. Ventiler différemment. Pour créer le diagramme en haut à droite, l’entreprise subdivisa le nombre d'accidents selon les parties du corps affectées. Le principe de Pareto est applicable pour ce diagramme de sorte que l’entreprise aurait de bonnes raisons d’enquêter sur les accidents de doigt en premier.
  2. Classer en fonction des conséquences (temps, coûts, etc.). L’entreprise réalisa que tous les accidents n’avaient pas des conséquences équivalentes. Six accidents de doigts peuvent avoir des conséquences moins graves qu’un seul accident du dos. Par conséquent, le diagramme du milieu présente les conséquences des accidents pour chaque département, comptées d’après les heures de travail perdues. Le département cuisson souffre le plus des accidents, beaucoup plus que tout autre département. Sur la base de ce diagramme, l’entreprise pourrait justifier la concentration des efforts en vue de réduire les accidents sur le département cuisson.
  3. Normaliser les données. Les départements de l’entreprise n’ont pas tous la même taille. Le département finition, par exemple, est très petit comparé à l’entretien. Afin de véritablement comparer l’indice des accidents de tous les départements, l’entreprise rapporta le nombre d’accidents aux 100.000 heures de travail effectif. Comme vous le voyez, bien que le département finition soit petit, il a un taux d’accidents relativement élevé.

Si on résume ici l’information générée sur le nombre d’accidents, on observe qu’il n’y a pas de différence significative entre services, mais qu’il y a une nette prépondérance des blessures des doigts, en finition si on parle de temps de travail et en cuisson si on prend en compte le temps perdu par accident.

Sur la base des 4 diagrammes de Pareto et de cette synthèse, quelle recommandation feriez-vous à cette entreprise ?

Partagez vos réponses dans les commentaires ci-dessous.

Conclusion

En résumé, voici qu’il faut regarder dans un diagramme de Pareto :

  • Type de données utilisées pour créer le diagramme : est-il basé sur des données valides ?
  • Hauteur relative des barres (y compris la hauteur de l’axe des Y) : assurez-vous que la loi de Pareto s’applique
  • Taille de la catégorie « autre » : assurez-vous que l’on ne peut pas constituer une autre catégorie avec certaines des données provenant de la catégorie « autre »

Que faire si le diagramme suit la loi de Pareto ?

Si la loi de Pareto s’applique et que quelques catégories sont responsables de la plupart des problèmes :

  • Commencez à vous attaquer à la ou aux plus hautes barres. Si possible, faites un nouveau diagramme sur les problèmes contenus dans la barre la plus haute
  • Lorsque vous avez cerné le problème, analysez les causes
  • Si une barre quelconque relève des problèmes simples à résoudre, traitez-les aussitôt, même si ces problèmes ne se trouvent pas dans la plus haute des barres

Que faire si le diagramme ne suit pas la loi de Pareto ?

Lorsque les barres sont + ou - de la même taille, il faut trouver un autre outil !

Nos guides et outils
Kit Management Projet

Emmanuel Chambaud

A propos de l'auteur

Emmanuel a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur des ventes dans le secteur industriel puis prend des responsabilités dans la logistique et le contrôle de gestion.
Il cumule ensuite des fonctions de consultant optimisation des coûts, puis de Manager Système Qualité en usine, où il s’investit pendant 10 ans dans l’amélioration des processus. Il est actuellement Master Black Belt Lean Six Sigma.
En savoir plus sur Emmanuel et ses publications

Les autres articles du dossier

  • Bien clair la mise en œuvre de ce principe, merci de le partager avec nous

  • Merci beaucoup Mohamed, je trouve que c’est très généreux de ta part de partager tes connaissances avec nous, et je te félicite pour une bonne organisation du blog comme pour le choix des articles bien pensés.
    El

    • Merci pour tes encouragements, en te souhaitant un bel apprentissage 🙂

  • C’est toujours un plaisir de lire vos articles et d’apprendre plus.

  • Élie Fokou dit :

    Merci Mohamed. Avant je ne comprenais pas la signification du diagramme de pareto

    • Merci Elie 🙂 Bel apprentissage !

  • yannick l dit :

    Le diagramme de Pareto est incontournable. 😉

  • Arrivé sur le blog par hasard, cet article a vraiment capté mon attention. Au plaisir de lire la suite du blog.

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

    Télécharger le Guide du

    Chef de Projet

    25 Conseils d'expert en Management de Projet

    Guide du Chef de Projet
    >