Comment identifier le chemin critique d’un projet en 4 étapes, avec exemple et modèles

Le chemin critique est le chemin le plus long pour accomplir le projet. Son identification permet de maitriser les étapes clés du projet ainsi que les deadlines. 

Dans cet article, je vous montrerai comment le déterminer en 4 étapes avec des exemples.

Je vous montrerai également comment tracer les tâches critiques de votre projet avec Gantt.

Vous pourrez télécharger un template Excel gratuit.

Définition du chemin critique

Le chemin critique est un outil qui permet de déterminer la durée totale de votre projet.

Le CPM est défini par le PMBOK® comme étant : la séquence des activités prévues qui détermine la durée du projet.

Concrètement, il s’agit de la plus longue séquence de tâches qui doit être accomplie pour que le projet soit terminé à la date d’échéance.

Bien que de nombreux projets n’aient qu’un seul chemin critique, certains projets peuvent avoir plusieurs chemins critiques.

Les tâches du chemin critique sont parfois appelées “tâches critiques” car elles ont une marge nulle, c’est-à-dire qu’elles ne peuvent pas subir de retard et si elles ont du retard, elles retardent l’intégralité du projet (voire le remettent en cause si la date de livraison du projet est une composante essentielle).

Une tâche ou activité du chemin critique ne peut pas être débutée avant que l’activité qui la précède et qui a un lien de dépendance avec elle, soit terminée.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Pourquoi définir le chemin critique d’un projet ?

La gestion des délais est un des piliers majeurs en gestion de projet.

En effet, la bonne gestion et le respect des délais sont des facteurs primordiaux de la réussite d’un projet.

Comment trouver le chemin critique en 4 étapes ?

Nous venons de voir que la méthode du chemin critique est une technique de gestion de projet qui permet d’identifier étape par étape les activités qui ne permettent aucun retard de livraison.

Pour calculer le CPM (Critical Path Method), nous allons suivre ce processus de 4 étapes :

  • Découper le projet en tâches et déterminer leurs dépendances 
  • Estimer la durée de chaque tâche
  • Créer le diagramme de PERT
  • Identifier les tâches critiques

1) Découper le projet en tâches

La première étape est de diviser le projet en tâches, également appelées activités WBS.

Voici un exemple de découpage d'un projet en tâches puis en lots d'activités :

découpage wbs

Idéalement, chaque tâche devrait avoir un responsable et doit être facile à estimer.

L’identification des acteurs du projet ainsi que l’affectation des rôles et responsabilités se fait avec la Matrice RACI.

matrice RACI

Obtenez un modèle de la matrice RACI avec une étude de cas.

Cette matrice permet de savoir qui sont les acteurs et les parties prenantes du projet, et comment intervient chaque membre au sein de ce projet.

Pour définir nos tâches, nous allons prendre un exemple de tâches hypothétiques de la phase de démarrage d’un projet de réalisation d’un site web :

activités du projet

N° Tâche

Nom de la tâche

A

Analyse de l’existant

B

Objectifs du nouveau site

C

Analyse de la concurrence

D

Architecture du site

E

Charte graphique

F

Etude SEO

2) Estimer chaque tâche

Une fois que le projet a été divisé en tâches, la durée et le coût de chaque tâche doivent être estimées, en se basant sur des projets précédents et l’expérience des membres de l’équipe.

Il s'agit d'estimer le nombre d’heures nécessaires pour effectuer chaque tâche.

Ensuite, il est question de définir le coût des ressources nécessaires à la réalisation des tâches, pour établir le budget de base du projet.

Voici comment procéder pour le construire :

  • Renseignez un tableau dans lequel vous mettez dans les deux premières colonnes, les N° et noms des tâches qui composent votre projet
  • Renseignez la durée de chaque activité
  • Mettez ensuite, pour chaque tâche, les prédécesseurs, autrement dit, les tâches à réaliser obligatoirement avant de démarrer la tâche en question
  • Maintenant que vous avez identifié les prédécesseurs, il faudra en déduire les successeurs, cest-à-dire, les tâches qui ne peuvent pas démarrer avant la fin de la tâche en question.

Voici le résultat pour notre exemple de projet de construction d’un site web :

estimation des tâches pert

N° Tâche

Nom de la tâche

DURÉE

[EN JOUR]

Prédécesseur

Successeur

A

Analyse de l’existant

3

-

B

B

Objectifs du nouveau site

2

A

C, D

C

Analyse de la concurrence

4

B

F

D

Architecture du site

5

B

E

E

Charte graphique

7

D

-

F

Etude SEO

4

C

-

3) Créer le réseau de PERT

Pour bien comprendre la notion de chemin critique, il faut bien maîtriser le diagramme de PERT.

Si une des tâches du chemin critique est retardée alors c’est tout le projet qui est retardé.

Pour dessiner le réseau PERT, vous allez représenter les étapes du projet par des cercles, et les tâches pour atteindre ces étapes par des flèches.

Les chiffres représentent la durée de la tâche en jours.

Voici à quoi cela ressemble :

réseau de pert

4) Identifier le chemin critique

Pour cela, il faudra d’abord identifier les tâches critiques.

Ce sont celles qui ont la plus longue durée.

Le CPM (Critical Path Method) dans cet exemple est donc A-B-D-E.

Et la durée totale de ce projet revient à additionner les durées des tâches critiques.

Ce qui nous donne finalement une durée de 17 jours.

Voici le chemin critique tracé sur le réseau PERT :

chemin critique sur pert

Le chemin critique avec Gantt

Voici les tâches critiques affichées en rouge sur un planning Gantt :

chemin critique avec gantt

Vidéo tutorielle

Dans cette vidéo, je vous donne un autre exemple pour illustrer le chemin critique d’un projet.

Dans cet exemple, j’introduis les notions de la « date au plus tôt » et la « date au plus tard ».

Chaque étape, représentée par un cercle, contient une date de commencement au plus tôt et une date au plus tard.

Voici en image, les notions de notation de base :

réseau pert notation

Dans l'exemple de la vidéo, nous avons identifié deux chemins :

  • Le 1er chemin D, C, F, B et G, dure 64 jours. C’est la somme des durées de ces tâches.
  • Et le 2ème chemin D, C, A, E. Il dure 122 jours.

La date de fin au plutôt du projet est 122 jours à partir de la date de son démarrage.

Toutes les tâches qui font partie du chemin critique ont alors une marge nulle.

C’est-à-dire que les dates de démarrage au plus tard et au plus tôt sont identiques.

Le chemin critique est donc le 2ème : D, C, A, E.

La date au plus tard de G est de 122 – 17, qui est égale à 105.

La date au plus tard de B est de 105 – 10, qui est égale à 95.

Conclusion

Malgré l’existence d’autres méthodes pour déterminer le délai d’un projet, le chemin critique reste un moyen très fiable pour le faire.

J’espère que vous savez maintenant comment identifier le CPM de votre projet.

Partagez avec nous vos expériences ou vos difficultés avec cet outil en commentaires.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Mohammed

A propos de l'auteur

Fondateur et CEO de Brainit Consulting Ltd, cabinet spécialisé en Management de Projet et éditeur du site Blog Gestion de Projet.
À travers ce site, je partage mes connaissances et expériences dans le domaine de la Gestion de Projet.

Les autres articles du dossier

  • Frédéric Simonnet dit :

    Un projet est souvent un ensemble d’actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le cadre d’une mission précise, et pour la réalisation desquelles on a identifié non seulement un début, mais aussi une fin.

    Dans ce cadre, il va falloir au début du projet, imaginer tout ce que va être « l’histoire du projet » et raconter cette histoire avant qu’elle n’arrive. Le chemin critique, donné par le PERT, est un des éléments essentiels pour écrire ce scénario ! Il permet en autre de mettre sous contrôle les tâches qui ont une marge nulle.

  • Un basique essentiel à la gestion de projet.
    Merci beaucoup

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

    Télécharger le Guide du

    Chef de Projet

    25 Conseils d'expert en Management de Projet

    Guide du Chef de Projet
    >