Qu’est-ce que la matrice de gestion des risques : Avec modèle

La matrice des risques

Qu’est ce que la matrice des risques ? Comment identifier les risques et comment construire la matrice des risques ?

Nous allons aborder ces sujets dans cet article, et nous vous fournirons un exemple de matrice des risques avec un modèle à télécharger.

Quand vous gérez un projet, vous devez anticiper les risques divers qui peuvent survenir au cours de votre projet.

Cette anticipation doit se faire dès le début du projet, accompagnée d’une réflexion sur des solutions de rechange, de secours en cas de survenance d’un risque.

Vous pouvez formaliser votre anticipation des risques dans une matrice de gestion des risques.

Ce qu’il faut éviter

La politique de l’autruche : se voiler la face en se mettant la tête dans le sable, c’est-à-dire en ignorant les risques potentiels.

Le déni : pour ne pas rentrer dans la devise Shadok « quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème »… car refuser l’éventualité qu’une situation désastreuse puisse se produire, relève du déni.

Découvrez ici comment contrecarrer le refus du changement.

Bien que cela requière un peu plus de travail préalable, gérer ses risques en gestion de projet s’avère toujours payant sur le long terme.

Bien que cela requière un peu plus de travail préalable, gérer ses risques en gestion de projet s’avère toujours payant sur le long terme.

kit management de projet

Ce qu’il faut faire

Réfléchissez à des solutions de secours pour diminuer les conséquences négatives si une situation à risque se produisait.

Je vais illustrer concrètement ce propos ci-après.

Comment réfléchir aux risques de votre projet ?

Il s’agit de penser aux risques potentiels, ainsi qu’aux actions préventives et aux actions correctrices.

Vous devez donc être capable d’identifier les risques par nature de risques.

Vous trouverez ci-dessous une liste, non exhaustive, mais qui vous aidera dans votre réflexion.

On observe généralement les catégories de risques suivants :

  • Techniques

  • Humains

  • Juridiques

  • Délais

  • Intrinsèques

Risques techniques

par exemple, votre projet implique l’utilisation d’une nouvelle technologie pas encore maîtrisée par vos ressources.
Actions préventives associées : évaluez les besoins de formation éventuels de votre équipe projet avant le démarrage des tâches nécessitant la maîtrise de ces points faibles (langage informatique, nouvelle technologie, etc …).

Pour estimer les charges, utilisez des métriques, ou des plannings antérieurs utilisés pour d’autres projets.

Autre possibilité : si vous savez déjà quels sont les membres de votre équipe projet qui travailleront sur ces tâches, adressez-vous à eux.

Revalidez avec eux la durée nécessaire en gardant bien entendu un regard critique.

En effet, parfois certains membres de l’équipe projet donnent des délais plus longs, surtout s’ils pensent que vous n’y connaissez rien, bref, restez vigilants !

Une autre réalité à prendre également en compte - si vous êtes amenés à travailler avec des juniors - il est possible que les durées qu’ils estiment dans l’exécution des tâches, soient sous-évaluées par orgueil de leur part. Une fois de plus, soyez vigilants !

Comment formaliser les risques et leurs actions préventives associées ?

Vous pouvez utiliser un registre des risques qui présente en colonnes :

  • La nature du risque identifié;
  • Sa description;
  • Son niveau de gravité potentiel sur une échelle de 1 à 4 ou de catastrophique à mineur;
  • Le nom du responsable de la prévention de ce risque, souvent lié à la nature du risque;
  • La ou les actions préventives;
  • La ou les actions correctrices.

Comment construire une matrice des risques?

Current Progress
Current Progress
Current Progress
Current Progress
  1. 1
    Pour construire la matrice des risques, il faut commencer par dresser un registre des risques.
    Le registre des risques est un tableau qui liste tous les risques, mais tout naturellement vous ne pouvez pas agir sur eux tous. Cela peut, en effet, nécessiter des budgets importants et des délais énormes, qui dans certains cas, ne sont pas justifiés .
    Pour cela, il est conseillé d’utiliser la matrice des risques afin de déterminer sur quels risques vous devez agir.
  2. 2
    Examiner alors vos risques un par un, et déterminer leurs impacts sur une échelle de 1 (Mineur) à 4 (Catastrophique), et la probabilité de leurs occurrences sur la même échelle, où 1 est improbable, et 4 est Très probable.
  3. 3
    La matrice des risques est dressée : En abscisse (X), la probabilité, et en ordonnées (Y), l’impact. Vous verrez vos risques (R2, R6, et ainsi de suite) répartis sur des zones coloriées (Jaune, Orange, et Rouge), selon leur degré d'impact et de probabilité.
kit management de projet

La matrice des risques ressemble alors à cela:

la matrice des risques en gestion de projet

Modèle de la Matrice des risques

Une étude de cas concrète avec des formules automatisées

  • Zone Jaune : On considère ici le risque comme minimal et ne requiert aucune action. Mais attention, il va falloir être vigilant, car un risque peut évoluer dans le temps et passer d’une zone à l’autre.
  • Zone Orange : On considère que les risques de cette zone sont gérables. Pour ces risques-là vous pouvez planifierez des actions préventives et/ou correctives.
  • Zone Rouge : On considère ici le risque comme dangereux et nécessite impérativement une intervention.

Il faut donc mitiger les risques R7, R1, R4, R5, R15, R17, et R14 dans l’exemple de l’image ci-dessus.

Télécharger ce modèle de matrice des risques


Vous pouvez aussi ajouter les critères suivants : probabilité d’occurrence sur une échelle de 1 à 4 par exemple et niveau de criticité directement sur le registre d’actions.

Prenez alors le temps de réfléchir à vos risques et à construire la matrice des risques.

kit management de projet

Mohammed

A propos de l'auteur

Fondateur et CEO de Brainit Consulting Ltd, cabinet spécialisé en Management de Projet, et éditeur du site Blog Gestion de Projet. A travers ce site, je partage mes connaissances et expériences dans le domaine de la Gestion de Projet.

Les autres articles du dossier

  • Merci pour ce document impressionnant. Par ailleurs, le contenu de la matrice des risques après téléchargement est verrouillé par un mot passe. Je souhaite si possible en disposer afin d’effectuer des tests SVP

    • Bonjour Tiemoko,
      Vous venez de recevoir un mail en ce sens 🙂

  • Cet article est super, merci beaucoup !!

  • Anastasia dit :

    Bonjour, comment est-il possible de modifier la feuille « paramétrage » du fichier excel ? Celle-ci est verrouillée et j’aurais aimé la personnaliser.
    Merci beaucoup pour cet outil et de votre retour.

      • Victor BELONY dit :

        Bonjour Mohammed, je vous félicite vraiment pour vos différents articles que vous partagez avec nous surtout celui là sur la gestion des risques en projet. Ma question pour vous c’est comment peut on évaluer un risque en matière de coût soit pour le minimiser ou pour le corriger?
        Merci cordialement!

        • Mohammed dit :

          Bonjour Victor,

          Merci pour ton feedback.

          Si tu parles du coût de l’impact du risque sur le projet, alors l’évaluation de ce coût va permettre de définir la stratégie à adopter face à ce risque.

          Par exemple, en comparant le coût de l’impact sur le projet avec le coût de mitigation de ce risque, on décide s’il est vraiment pertinent de mettre en place un plan d’action de mitigation du risque, et jusqu’à quel niveau on peut aller.

          Mohammed

  • Jean Claude Ngoma dit :

    Merci, Mohamed, pour l’éclairage que je tire de votre article avec une pédagogie simple.Cet éclairage me permet de renforcer mes connaissances et d’améliorer certaines pratiques dans l’exercice de mes fonctions.

  • KPODOHOUN Urbain dit :

    Merci beaucoup Mohammed pour cet article. Je suis particulièrement ravi de cette approche que vous utilisez dans la transmission du savoir.
    Je voudrais me permettre de répondre à Matthieu pour lui dire que le terme de  »risques prévisibles »n’est pas approprié car un risque est toujours incertain et ne se serait pas encore produit dans l’organisme. Autrement, il s’agit d’un  »problème » qu’il va falloir immédiatement résoudre. Merci Urbain.

    • Mohammed dit :

      Merci Urbain pour cette remarque. Tout à fait d’accord

  • Said KODAD dit :

    Bonjour
    Je tiens en premier à vous remercier pour cet article. Il présente une démarche soignée pour manager les risques: Prise en compte des typologies, …
    Néanmoins, je pense qu’il y a d’autres paramètre à prendre en compte et je tiens à les partager avec vous:
    -lors de l’évaluation du risque, à mon avis il faut prendre aussi en considération, autres que la gravité et la probabilité du risque permettant d’en calculer la criticité, le paramètre ‘Disposition au risque’. il s’agit d’évaluer et chiffrer sur un grille de mesure, les dispositifs existant ou manquant permettant d’évaluer le degré d’exposition de l’organise au risque
    -Lors de de l’identification des sources et types de risques, je pense qu’il est toujours judicieux de faire une analyse du contexte externe et interne afin de cerner la problématique.

    • Mohammed dit :

      Bonjour Said,

      Effectivement, il est toujours possible d’approfondir l’analyse et d’enrichir le tableau des risques.
      C’est le rôle du chef de projet, en fonction des besoins et de l’appétit de son organisation aux risques

  • Merci pour ce document si important et qui renforce de plus en plus mes connaissances en gestion de projet

  • belachour dit :

    très intéressant , merci beaucoup Mohammed .

  • Charlain dit :

    Article très intéressant. Merci Bien

  • Merci bcp pour cet article très intéressant qui m a permis de renforcer mes compétences en matière de management de projet.

    • Bonjour Khalid,

      Merci, ça me fait plaisir 🙂

  • Je suis tous les aspects que vous publiez sur la gestion des projets

    • Dominique KABUE dit :

      Merci je suis content de ces connaissances que je viens d’acquérir

  • talem hamza dit :

    Bonjour, c’est super de vous lire en apprenant a chaque fois qu’un article est publie.

    Bon courage

  • Ibrahima dit :

    Le cour est bien structure et très bien expliqué

  • Vraiment merci pour tout ce que vou faite. Je suis en reconversion professionnelle pour devenir business analyst, et vos articles m ‘édifient énormément.
    Continuez comme cela

    • Jalila Manal dit :

      Merci pour votre témoignage Nathyca.

  • Pst. Jean Baptiste Kayumba dit :

    Tres bien merci.

    Je souhaiterais être votre partenaire quotidien vu que je suis chargé de la GÉstion de mon association humanitaire et Environnementale.

  • Je souhaite recevoir la version pdf

    • Bonjour Ansel,

      La version Excel qui est téléchargeable dans l’article est plus pratique pour la réutiliser.

  • Bonjour Claire,

    Je vous remercie de ces conseils et de votre blog que je trouve très pertinente.

    J’aurais trois interrogations à vous poser :

    Quelles sont les compétences en planification et gestion des risques ?

    Quelles sont les compétences en méthode d’analyse de valeur de projets informatique ?

    Quelle est votre expérience en méthodologie de gestion de projet (PMI) ?

    Dans l’attente de votre retour, je vous souhaite une excellente journée.

    Bien Cordialement,

    Brahim

  • Isabelle dit :

    Bonjour, Merci de ce super article complet sur la gestion des risques qui m’a apporté une autre vision de cette partie indispensable à toute gestion de projet. Isabelle

  • matthieu dit :

    Je suis ravi de la qualité et de la pertinence de cet article. Une chose est certaine gérer un projet c’est aussi prouver ses capacités à gérer les risques. Toutefois, je voudrais terminer ce commentaire par une petite question suivante: quels sont les risques prévisibles les plus fréquents rencontres dans différents projets d’ordre technique? Merci Matthieu.

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}