Découvrir et appréhender le cycle en V dans la gestion de projet

Cycle en V

Un projet vise principalement à obtenir un produit fini à l’issue d’une série d’activités maîtrisée.

La qualité de ce produit fini est donc un élément central à prendre en compte pour le succès du projet.

C’est dans cette logique que s’inscrit le cycle en V.

Présentation générale du cycle en V

Approche de gestion projet en V

Le modèle en V présente sous la forme d’un « V », avec une base élargie, l’ensemble des actions à mener dans la conduite du projet pour s’assurer de la qualité du résultat final obtenu à la fin du projet. 

Cette approche est d’ailleurs issue du monde industriel, avant d’être appliquée pour les projets de développement informatique.

Toutefois, le cycle V reste applicable à d’autres secteurs d’activités.

Le cycle en V réunit trois étapes principales qui peuvent être déclinées sous plusieurs phases selon le type de projet. Mais, de façon standard, les trois étapes principales du cycle V sont :

  1. 1
    Étape 1 : Expression du besoin et Conception;
  2. 2
    Étape 2 : Réalisation du produit;
  3. 3
    Étape 3 : Tests et Mise en production.

Le cycle en V présente ces trois étapes dans le visuel suivant :

Etapes du cycle en V

En savoir plus sur l'expression des besoins.

Objectifs principaux du modèle en V

Le cycle en V a pour but principal de veiller à ce que le produit issu du projet soit conforme aux attentes des parties prenantes.

Les objectifs de cette approche en V sont donc de :

  • Recueillir et qualifier les besoins ;
  • Définir et décrire, de façon exhaustive, les différentes spécifications du produit attendu ;
  • Concevoir les plans et architectures ;
  • Réaliser le produit ;
  • Exécuter toutes les batteries de tests de bon fonctionnement, d’intégration et de conformité du produit réalisé ;
  • Mettre en production le produit final.

Ces objectifs traduisent les différentes phases du projet dans le cycle en V, comme suit :

Cycle en V

Il est important de comprendre qu’à chaque point du bras gauche du V (Conception), correspond un élément du bras droit (Tests) :

Elements du cycle en V

Description détaillée des phases du cycle en V

Il est important de comprendre de façon claire, les actions à mener pour chaque phase des trois étapes dans la gestion de projet en V.

Cette partie présente les actions à mener dans chaque étape. Toutefois, ces actions restent adaptables au contexte et au type du projet. 

Certaines actions complémentaires peuvent être ajoutées, et d’autres pourraient être estimées superflues, et seront donc retirées.

Étape d’expression du besoin et de la conception

C’est la première étape dans le modèle en V. Les principales actions de cette phase sont :

ID

Action

Description

1.1

Expression du besoin

C’est l’initialisation du projet. Les membres du projet sont à l’écoute des attentes de toutes les parties prenantes du projet, et notamment le client final.

1.2

Définition et validation des spécifications fonctionnelles

Ce point marque la traduction technique des besoins exprimés par les parties prenantes.

Les attentes sont converties en fonctionnalités ou modules fonctionnels du produit attendu.

1.3

Définition et validation des spécifications techniques

C’est la suite de la traduction de l’expression des besoins en caractéristiques techniques.

Ce point marque un niveau important dans la définition de la conformité du résultat attendu.

1.4

Définition et validation des plans et/ou des architectures

C’est la phase de conception effective du produit : le modèle, les dimensions, les détails techniques sont définis.

1.5

Définition et validation du cahier des tests

Le cahier des tests contient tous les détails relatifs aux batteries de tests à effectuer dans la troisième étape du modèle en V.

Il est très important de définir le cahier de tests, dans cette première étape du cycle V, avant l’étape de mise en production.

En effet, il arrive que certaines contraintes techniques intervenues dans la deuxième étape influent sur le caractère impartial des tests.

1.6

Constituer les équipes : comité de pilotage, équipe projet, etc.

qualité des personnes qui vont intervenir dans le cycle de gestion du projet doit être explicitement définie.

Le comité de pilotage, les différentes composantes de l’équipe projet (sous-équipes de conception, de réalisation, de tests, de conduite du changement, etc.) doivent être composés.

Le plan de communication doit également être défini pendant cette première étape du cycle en V.

1.7

Définition du plan d’action de mise en œuvre

C’est le planning ou l’échéancier des activités qui seront exécutées dans l’étape de réalisation.

Le plan d’actions de mise en œuvre reste aussi un élément important de ce premier bras du modèle V.

Étape de réalisation

Il s’agit de la deuxième étape majeure du projet, qui va consister à implémenter les spécifications définies dans la première étape.

Les actions générales effectuées pendant cette phase sont décrites dans le tableau ci-dessous.

ID

Action

Description

2.1

Exécuter la réalisation du produit

Il s’agit de dérouler toutes les spécifications prédéfinies dans la première étape pour réaliser le produit attendu.

Une bonne étape de conception simplifie la mise en œuvre.

Le modèle V prévoit de passer tout le temps nécessaire dans la conception, pour pallier tout imprévu négatif dans la réalisation.

Il est donc important de passer au peigne fin, toutes les spécifications du produit, de les faire valider, avant de passer à la réalisation

Étape de tests et recette

C'est la troisième et dernière étape du projet. Si l’on considère que la fin d’une chose vaut mieux que son commencement, cette étape en est une belle illustration.

Elle couronne tous les efforts consentis dans les deux premières étapes par la série d’actions suivante :

ID

Action

Description

3.1

Tests unitaires de bon fonctionnement

Il s’agit de tester les modules fonctionnels ou fonctionnalités du produit fini. Chaque module ou fonction devra être testé, de façon autonome, à l’ensemble du produit.

Ces tests confirment que tous les points de l’expression du besoin des parties prenantes ont été pris en compte.

Il est important de comprendre que ces tests peuvent être partiellement exécutés pendant l’étape de réalisation pour corriger d’éventuelles anomalies du produit.

3.2

Tests d’intégration

C’est une batterie de tests sur l’orchestration de l’ensemble des modules ou composants du produit obtenu.

Il s’agit de s’assurer de la cohérence et du bon fonctionnement global du résultat final.

3.3

Validation de la conformité

Ce troisième point de la dernière étape du cycle V s’appuie sur les résultats des tests unitaires et d’intégration, pour valider la conformité selon les attentes initialement exprimées.

C’est pourquoi le cahier des tests reste un élément important à définir dans la première étape du projet.

3.4

Mise en production

La mise en production est l’aboutissement du projet. Le produit fini du projet est mis en exploitation dans l’environnement pour lequel il a été prévu.

Il arrive que la mise en production soit effectuée en deux parties : une exploitation sur un site pilote avant un déploiement à grande échelle.

3.5

Recette

C’est un formalisme administratif qui consiste à transmettre officiellement le résultat du projet au « client ». Selon la formule de mise en production, la recette peut être découpée en deux parties : une recette provisoire et une recette définitive.

Forces et faiblesses du modèle en V

Forces ou avantages

La gestion de projet en V présente plusieurs avantages indéniables que sont :

  • L’expression d’une vision claire du projet ;
  • La définition d’une démarche projet en escaliers qui décline en « petits morceaux », la marche à suivre vers la cible ;
  • Le suivi de la cohérence du résultat attendu.

Faiblesses ou Inconvénients

Même s’il reste avantageux, le modèle en V est parfois considéré comme une approche rigide pour un monde parfait.

En effet, on lui reproche :

  • Une faiblesse dans la prise en charge des modifications de l’expression des besoins pendant le projet ;
  • Une faiblesse dans la gestion des risques inhérents au projet ;
  • Une rigidité dans la prise en charge des non-conformités (pour correction), dont certaines pourraient s’avérer mineures pour le bon fonctionnement du produit final.

Conclusion

Pour récapituler, le modèle en V semble plus convenir aux projets à caractère technique, où le produit fini est connu et maîtrisé d’avance.

Dans ce type de projet, toute modification de l’expression des besoins ou des spécifications, après le début de la phase de réalisation est traitée dans une version ultérieure du produit, par un nouveau projet.

Plusieurs alternatives se présentent ainsi au cycle en V dont les plus appliquées dans le monde informatique sont SCRUM et DevOPS. 

Découvrez ici plus d'information sur SCRUM.

SCRUM procède par découpage, dans la culture « Agile » qui préconise une planification et une progression adaptative dans le cycle de vie du projet.

En savoir plus sur la culture agile.

DevOps est lui un concept de livraison continue et modulaire des différentes composantes du produit final, sans avoir à attendre l’ensemble du résultat final.

Il aide à satisfaire progressivement les attentes du client.

Au bout du compte, une bonne gestion de projet serait probablement une combinaison de plusieurs méthodes.

N'hésitez pas à partager avec nous ce que vous en pensez.

Guillaume Sigui

A propos de l'auteur

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je télécharge le Guide gratuitement
>