Tests automatisés : définition, critères et démarche de mise en place

Un test automatisé est un processus de vérification et de validation des fonctionnalités d'un logiciel, d'une application ou d'un système informatique, qui est effectué automatiquement à l'aide d'outils spécialisés (code ou no-code). 

Ces tests peuvent être très simples ou d’une grande complexité en fonction des besoins et du niveau d’abstraction voulu par rapport au code, aux ressources utilisées ou aux données et fonctionnel à mettre en œuvre.

Nous verrons dans cet article ce qu’est l’automatisation des tests et comment la mettre en place dans le but de réduire les erreurs et d’accélérer la production et améliorer la qualité des produits logiciels.

Qu'est ce qu'un test automatisé ?

L’automatisation consiste à créer des scripts de test qui simulent les actions d'un utilisateur sur l'interface utilisateur ou à un niveau plus bas, comme des appels de fonction, pour évaluer si le résultat est conforme aux attentes.

Les tests automatisés sont une forme de test logiciel qui souvent utilisés pour augmenter l'efficacité et la qualité des tests, car ils peuvent être exécutés rapidement et de manière répétitive, sans intervention humaine, et permettent de détecter rapidement les erreurs ou les bugs avant la mise en production.

Pourquoi automatiser ses tests ?

L’automatisation des tests fait partie d’une stratégie globale pour permettre aux équipes projet de livrer mieux, plus vite, et par incréments plus petits.

Elle est étroitement liée à l'agilité dans le développement logiciel. En effet, l'agilité implique des cycles de développement plus courts et des mises à jour fréquentes, ce qui nécessite une exécution rapide et fiable des tests.

Elle permet ainsi de se dédouaner des tâches répétitives et donc de se focaliser sur les tests et tâches à forte valeur ajoutée telles que les tâches de conception ou d’exploration.

Les tests automatisés permettent de ce fait d’apporter plus de valeur, plus rapidement et de manière sécurisée.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela peut être bénéfique :

  • Gain de temps et d'effort : Ils permettent de gagner du temps et de l'effort en éliminant le besoin d'exécuter manuellement les tests de manière répétitive, ce qui peut prendre beaucoup de temps et être sujet à des erreurs humaines
  • Réduction des coûts : Ils  peuvent également réduire les coûts en réduisant le temps nécessaire pour tester les logiciels ou les applications et en minimisant les erreurs qui pourraient être coûteuses à corriger une fois qu'un produit est mis en production
  • Amélioration de la qualité : Ils  permettent d'identifier rapidement les erreurs ou les bugs, ce qui permet de les corriger plus rapidement et d'améliorer la qualité globale du produit
  • Répétabilité : Ils  sont reproductibles, ce qui permet de s'assurer que les tests sont exécutés de manière cohérente et que les résultats sont fiables.
  • Couverture de test plus complète : Ils peuvent couvrir une plus grande partie du code ou des fonctionnalités que les tests manuels, ce qui permet de détecter plus rapidement les erreurs ou les problèmes de compatibilité
  • Mise en place du déploiement continu : le déploiement continu consiste à livrer chaque petite modification le plus rapidement et le plus directement possible en production. Pour ce faire, le code passe toute une batterie d’étapes de validation et de tests automatisés afin de garantir une livraison sécurisée et maîtrisée. L’automatisation est donc un des moteurs des processus de CI/CD (intégration et déploiement continu).
les raisons d'automatiser ses tests

En résumé, l'automatisation peut aider à accélérer le processus de développement, à réduire les coûts, à améliorer la qualité globale et à augmenter la couverture de test.

kit de gestion de projet banner

Comment déterminer les tests à automatiser ?

Pour déterminer les tests à automatiser, il est important de suivre une démarche qui permet d'identifier les tests qui offriront le plus de valeur à l'équipe de développement et de test.

Voici quelques étapes qui peuvent être suivies pour les déterminer :

  1. Une fois les tests listés, il est possible de les classer par fréquence à laquelle ils seront joués, en fonction du risque qu’ils couvrent, et en fonction de l’effort nécessaire à l’exécution manuelle du test
  2. Les tests couvrant un risque extrêmement élevé et ceux joués très régulièrement seront les plus prioritaires, c’est-à-dire :
    • Ceux correspondants à une partie du logiciel régulièrement mise à jour
    • Ceux correspondants à des données particulièrement variables
    • Ceux correspondants à des comportements utilisateur changeant dans le temps
    • Ou ceux exécutés dans des environnements très variés
  3. Viendront ensuite les tests ayant le produit (fréquence x effort) le plus élevé
  4. Les tests couvrant une fonctionnalité critique, mais stable dans le temps pourront ensuite être ajoutés
  5. Ceux qui sont moins fréquents ou plus complexes seront ensuite éventuellement étudiés au cas par cas
  6. Enfin, les derniers qui demandent peu d’efforts pourront être automatisés si l’équipe le juge nécessaire
choisir les tests à automatiser

En résumé, pour choisir les tests à automatiser, il est important d'analyser la :

  • Fréquence des changements
  • Variabilité des contextes
  • Charge de travail d’automatisation
  • Criticité des fonctionnalités afin d'identifier les tests qui offrent le plus de valeur

Pour cela, il est possible de s’aider d’un « one page test plan ».

Si les premières étapes sont nécessaires, la démarche d’automatisation pourra être optimisée en limitant le temps ou le budget passé à l’automatisation. Cette démarche permettra de maintenir un ROI élevé.

Qui prend part à cette démarche ?

Plusieurs membres de l'équipe de développement et de test peuvent prendre part à l'automatisation des tests :

  1. Les développeurs : Les développeurs peuvent contribuer à l'automatisation des tests en écrivant des tests unitaires pour les fonctionnalités qu'ils développent. Ils peuvent également aider à créer des scripts de test automatisés pour des tests d'intégration
  2. Les testeurs : Les testeurs peuvent créer des scripts de test automatisés pour les tests de régression, les tests d'interface utilisateur, les tests de performance et les tests de sécurité. Ils peuvent également aider à maintenir les scripts de test existants.
  3. Les responsables qualité : Les responsables qualité peuvent aider à déterminer quels tests doivent être automatisés et à évaluer l'efficacité de l'automatisation des tests.
  4. Les ingénieurs DevOps et Ops : Les ingénieurs DevOps peuvent aider à intégrer les tests automatisés dans les pipelines de livraison continue, en veillant à ce que les tests soient exécutés à chaque fois qu'une nouvelle version du logiciel est déployée.

On retrouve ici plusieurs parties prenantes de la stratégie de tests du logiciel en général.

L’automatisation peut de ce fait être intégrée dans la conception du logiciel.

Y penser plus tôt, c’est garantir un coût moindre de rédaction des tests automatisés et donc la réussite de l’automatisation.

qui prend par à l'automatisation des tests

Comment évaluer l'efficacité de l’automatisation ?

L'évaluation de l'efficacité de l'automatisation des tests peut être effectuée en utilisant différents indicateurs.

Voici quelques-uns des indicateurs couramment utilisés à cet effet :

  1. Couverture de test : L'automatisation permet de tester rapidement et de manière plus exhaustive une grande partie du code. La couverture de test peut être utilisée pour mesurer la quantité de code couvert par les tests automatisés
  2. Nombre de bugs détectés : Le nombre de bugs détectés peut être comparé entre les tests manuels et les tests automatisés. Si ces derniers détectent plus de bugs que les tests manuels, cela indique que l'automatisation est efficace
  3. Temps d'exécution des tests : L'automatisation permet de réduire considérablement le temps nécessaire pour exécuter les tests. Le temps d'exécution peut être mesuré pour évaluer l'efficacité du processus d'automatisation
  4. Coût de la maintenance des tests : Le coût lié à la maintenance régulière des tests automatisés est un facteur important à considérer pour garantir leur pertinence et leur fiabilité. En comparant les coûts de maintenance des tests manuels et automatisés, il est possible d'évaluer l'efficacité de l'automatisation des tests
  5. Retour sur investissement (ROI) : Le retour sur investissement peut être calculé en comparant les coûts associés à l'automatisation des tests par rapport aux économies réalisées grâce à la réduction du temps de test et la détection précoce des bugs.

Certains de ces indicateurs sont communs avec ceux utilisés pour évaluer l’efficacité des tests en général. Ils peuvent donc être fixés dans la stratégie de tests afin de garantir une approche globale de la testabilité de l’application.

les indicateurs d'efficacité des tests automatisés

Quelle est la démarche à mettre en place pour automatiser les tests ?

La mise en place de l'automatisation des tests peut être réalisée en suivant une série d'étapes :

  1. Identification des tests à automatiser : Il est important de commencer par identifier les tests à automatiser. Les tests qui sont répétitifs, qui nécessitent beaucoup de temps ou qui sont critiques pour la qualité du logiciel, sont des candidats idéaux pour l'automatisation. Cette étape reprend des informations de la stratégie de tests, notamment les évaluations de risques et la répartition des tests par acteur
  2. Choix des bons outils : Il s'agit de choisir les outils d'automatisation de test qui conviennent le mieux aux besoins de l'équipe. Les outils peuvent être open source ou commerciaux, et il est important de choisir celui qui convient le mieux à l'environnement de test
  3. Création des scripts de test : Ceux-ci sont des séquences d'actions automatisées qui reproduisent les étapes manuelles d'un test. Il est important de créer des scripts clairs, modulaires et maintenables pour assurer l'efficacité à long terme de l'automatisation des tests
  4. Exécution des scripts de test : Les scripts de test doivent être exécutés pour vérifier le comportement du logiciel. Il est important de s'assurer que les scripts de test sont exécutés régulièrement pour détecter rapidement les problèmes éventuels
  5. Maintenance des scripts de test : Les scripts de test nécessitent une maintenance régulière pour s'assurer qu'ils restent pertinents et fiables. Il est important de mettre à jour les scripts en fonction des modifications apportées au logiciel ou à l'environnement de test
  6. Intégration dans le processus de développement : L'automatisation des tests doit être intégrée dans le processus de développement pour assurer une couverture de test complète et une détection précoce des problèmes. Les tests automatisés peuvent être intégrés dans les pipelines de livraison continue pour exécuter automatiquement les tests à chaque fois qu'une nouvelle version du logiciel est déployée.

Conclusion

L’automatisation des tests est une démarche complexe qui doit être guidée par une volonté de fiabiliser les développements tout en permettant une accélération des livraisons.

C’est donc une pratique indispensable à l’Agilité. La mesure du ROI est indispensable à l’évaluation de ce type de démarche afin de qualifier sa bonne application, mais également de détecter l’atteinte d’un compromis gain/effort.

Nos outils et guides pratiques

David Rochelet

A propos de l'auteur

David est expert en tests logiciels, mentor et entrepreneur dans le domaine du développement et du test logiciel depuis plus de dix ans.
Une solide expérience au sein de projets critiques (contrôle aérien, nucléaire) ainsi que dans la construction de stades dans des conditions très spécifiques, lui permettent aujourd'hui d'accompagner équipes et clients afin de livrer de manière fiable et rapide des projets très complexes.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
Guide du Chef de Projet
>