Testeur QA : rôle, missions et évolution du métier

Le testeur est “la personne qui met en place des tests afin de garantir l’atteinte ou le maintien d’un niveau de qualité” au sein du projet. 

Longtemps méconnus du grand public, et même des développeurs eux-mêmes, le rôle du testeur dans la chaine de développement logiciel est de plus en plus important et reconnu pour son importance. 

Je vous partage dans cet article les spécificités du métier de testeur QA.

Différence entre testeur et QA ?

QA est un acronyme issu de l’anglais et qui s’signifie Quality Assurance.

Le “QA” est donc la personne responsable de garantir que le produit construit et livré respectera un niveau de qualité bien précis.

Lorsque le testeur effectue également les tests préconisés, on parle parfois de testeur QA.

Il existe également d’autres dénominations :

1) Quality Engineer (QE)  

Lorsque le testeur met en place des techniques complexes de mise en place, de pilotage et d’évaluation de la qualité

2) Quality Assistance  

Une évolution de la quality assurance dans laquelle le QA, formé parfois via la certification ISTQB, va prendre du recul sur les tests.

Il se positionne alors comme coach et accompagne les équipes dans la mise en place de tests et de bonnes pratiques pour satisfaire aux exigences de qualité.

Cette pratique a par exemple été mise en place chez ManoMano afin de pallier le manque de testeurs par rapport au nombre de développeurs dans les équipes

kit du chef de projet 0923
outils du chef de projet 0923

Missions du testeur QA

Le champ d'intervention du testeur QA englobe une panoplie d'actions et de documents indispensables pour assurer la qualité d'un produit.

Ainsi, le qualiticien utilise :

1) La mise en place de tests 

Les tests peuvent être automatisés ou manuels.

Ils réalisés soit par le testeur lui-même, par des membres de l’équipe ou encore par des parties prenantes (comme le propriétaire du projet, le client, etc.).

Ceci, dans le cadre de tests spécifiques appelés UAT (user acceptance tests, ou tests d’acceptation utilisateur).

2) L'intégration de processus

Ces processus sont établis au sein des équipes afin d'optimiser et d'harmoniser les démarches de tests.

3) La détermination d’exigences précises

Ces exigences sont incluses dès les phases initiales des spécifications, s'assurant ainsi que le produit final répond bien aux besoins et aux attentes des utilisateurs.

4) La stratégie de tests 

En général, le testeur QA est responsable de construire et de maintenir cette stratégie.

Il peut aussi être amené à l'appliquer directement. 

Cette stratégie de test se matérialise souvent par un document détaillé définissant l'ensemble des niveaux de tests à réaliser, et les spécificités de chaque test.

L'objectif principal est de maintenir le niveau de risques du projet dans des limites acceptables

Il est important de souligner que l’objectif premier est de s'assurer que les étapes finales de “Quality Control” (QC) ne révèlent pas de défauts majeurs.

En somme :

Le rôle du QA est essentiel dans le processus de garantie de qualité, et il représente la référence pour tous les testeurs.

missions du testeur QA

Importance dans le développement logiciel

L’époque où le testeur était relégué à la fin du cycle en V, seul pour tester sans avoir son mot à dire sur la spécification et le développement du logiciel est aujourd’hui révolue.

Le QA est désormais une personne clé du projet, accompagnant l’équipe dans la mise en place de processus et d’outils dans le but de répondre rapidement et de manière efficace aux demandes des clients, tout en garantissant un niveau de qualité élevé dans le temps.

Le testeur, et le QA plus généralement, ne sont pas explicitement cités dans les référentiels d’Agilité comme le SCRUM guide.

En effet, on considère que la qualité est “la responsabilité de l’équipe” et que la présence d’un QA correspond à l’accompagnement de changements organisationnels et technologiques.

En revanche, l’objectif reste la délégation à l’équipe projet (PO, développeurs, scrum master) des tâches et modes de travail permettant de garantir un niveau de qualité élevé et adapté au contexte client.

Guide du chef de projet efficace DB
Guide du chef de projet efficace Mobile

Podcast : Comment l'IA peut améliorer le quotidien du testeur QA

Ecoutez ce podcast pour découvrir comment intégrer l'intelligence artificielle pour améliorer les tests logiciels :

Evolution du métier

De testeur manuel, le testeur a aujourd’hui plusieurs choix pour évoluer dans son métier :

1) Des chemins techniques  

Les automaticiens, ou SDET (Software development Engineer in Tests), dont de plus en plus fréquents dans les entreprises, ils assurent la mise en place, la maintenance et l’analyse des tests automatisés.

Cette filière a donné naissance aux QAOps, responsable en plus du développement des tests de leur exécution en continu via les outils d’intégration et de déploiement continu.

2) Des chemins fonctionnels  

Les QA assurent aujourd’hui très souvent l’animation de la spécification du besoin client via des méthodologies collaboratives (Behaviour Driven Development, Story Mapping, mise en place du rituel des "très amigos").

Ils remplacent dans ce rôle les tâches d’analyse fonctionnelles très lourdes qui incombaient auparavant aux seuls chefs de projets.

4) Des chemins transverses  

De plus en plus d’entreprise considérément les QA comme des “coachs” possédant des capacités d’accompagnement d’équipes.

Les audits de maturité techniques, Agiles, et de qualité en général permettent à ces QA en général expérimentés d’accompagner les équipes sur des périodes bien définies.

Afin de répondre aux exigences d’un marché de la production logicielle toujours plus contraignant, et demandant une très forte réactivité.

Evolution-métier-test-QA

Certifications ISTQB

Tout comme les autres métiers, les métiers de la qualité ont vu se développer un marché de la certification permettant de qualifier les connaissances et les compétences des différents testeurs et QA.

L’ISTQB, organisme international le plus connu dans le domaine, fournit tout un parcours de certification vers différents domaines, à la fois spécifiques (Agilité, testeur technique, domaines spécifiques comme l’automobile), mais aussi de management des tests.

Ces formations sont parfois un peu décriées, mais fournissent une grille de lecture à de nombreux testeurs et recruteurs pour trouver les bonnes compétences et constituer leurs équipes.

Conclusion

Métier en constante évolution, le testeur devient de plus en plus un spécialiste de la Qualité et passe de simple exécutant à une posture d’accompagnement des équipes vers une démarche qualité globale.

Il a une place de plus en plus prépondérante dans la mise en place de l’Agilité et l’accélération des livraisons client à travers :

  • Une grande diversification des outils et des méthodes
  • Une forte montée en compétence des testeurs en général
  • Un écosystème de plus en plus structuré avec ses évènements et ses certifications

 Ceci, tout en garantissant une pérennité long terme.

tous nos outils et guides pratiques

David Rochelet

A propos de l'auteur

David est expert en tests logiciels, mentor et entrepreneur dans le domaine du développement et du test logiciel depuis plus de dix ans.
Une solide expérience au sein de projets critiques (contrôle aérien, nucléaire) ainsi que dans la construction de stades dans des conditions très spécifiques, lui permettent aujourd'hui d'accompagner équipes et clients afin de livrer de manière fiable et rapide des projets très complexes.
En savoir plus sur David et ses publications

Les autres articles du dossier 

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
Guide du Chef de Projet
>