Le Proof of Concept (POC) et sa place dans un projet

Proof of concept

Qu'est-ce qu'un Proof of Concept (PoC) et quel rôle peut-il jouer dans un projet ?

Comment faire un proof of concept ?

Vous trouverez dans cet article les réponses à ces questions, avec des exemples.

Définition du Proof of Concept

Le Proof Of Concept (POC) ou preuve de concept est une réalisation rapide pour démontrer la faisabilité d’un nouveau concept, projet ou produit.

La preuve de concept est développée tout au début de la phase de réalisation de nouveaux procédés, produits, innovations, etc…

Plus votre nouveau produit ou procédé est innovant, plus la preuve du concept, la preuve de sa faisabilité, est importante.

En effet, il est préférable d’abandonner un projet dans son début de réalisation que de dépenser des fortunes à essayer de développer un produit irréalisable.

Mais prenons un exemple : la voiture.

Tout le monde connait les « concept car » qui sont présentés chaque année au salon de l’automobile.

Ce sont des véhicules avant-gardiste qui permettent de tester de nouveaux concepts, tant du côté technique que du côté de l’intérêt du public.

Dans le passé, de nombreux véhicules qui se voulaient innovants ont en effet été de véritables « flops » commerciaux.

Soit la technique n’était pas encore au point, soit l’intérêt du public était limité ou nul.

Et donc pour éviter d’énormes pertes, les preuves de concepts sont une approche très importante durant le développement de produits innovants.

kit management de projet

Le Proof of Concept et le prototype

Pour bien comprendre comment utiliser le proof of concept ou la démonstration de faisabilité, il est important de la mettre dans son contexte.

La réalisation d’un projet se fait rarement en une seule étape.

Pour éviter des erreurs et donc des dépenses inutiles, la plupart des projets commencent par développer un prototype.

Ce prototype permet de valider que nous sommes sur la bonne voie pour réaliser notre produit ou service.

Mais alors, quelle est la différence entre POC et prototype ?

En quelques mot, si votre produit ou procédé est totalement nouveau, développer un proof of concept vous permettra de valider – ou non – vos idées innovantes de départ.

Si votre produit, procédé ou service a déjà été réalisé sous une forme différente, un prototype sera suffisant puisque le concept, lui, a été prouvé antérieurement.

Le proof of concept, la preuve du concept, est donc une réalisation rapide, à coût réduit, qui a lieu AVANT le prototype lors de développement de produits ou procédés existants.

Pour d’autres développements comme par exemple d’applications ou de technologies informatiques, il existe une troisième notion : le MVP (Minimum Viable Product) ou produit minimum viable.

C’est une approche peu utilisée dans les projets en cascade, mais très présente dans les projets Agiles ou hybrides.

Proof of concept

Modèle du Proof Of Concept

Avec une étude de cas concrète

En savoir plus sur le Miminum Value Product (MVP).

Il s’agit ici de développer un produit avec des fonctionnalités minimales mais qui va permettre au client de valider que l’application correspond à ses attentes.

Ce produit minimum viable permet aux futurs utilisateurs de juger le comportement de l’application et d’expérimenter la solution afin de valider et/ou de corriger certains aspects.

Cette troisième étape de la réalisation a des avantages certains : elle permet d’impliquer le client pendant le développement et de corriger certains aspects bien avant la livraison du produit final.

De nombreux projets ont en effet échoué car cette étape avait été ignorée et que le produit livré ne correspondait pas entièrement aux attentes du clients.

Mais comment réaliser un POC ?

Chaque preuve de concept est différente: il peut s'agir d'un produit, d'un nouveau programme, d'un nouveau processus de fabrication ou d'un nouveau service etc...

Une preuve de concept est toujours quelque chose de nouveau et d'unique.

On ne peut donc donner aucun exemple concret de preuve de concept en soi.

Mais nous vous suggérons de l'approcher avec une méthodologie de gestion de projet adaptée au Proof of Concept. Ci-dessous un exemple.

Le POC en 5 phases :

PoC

Méthodologie Proof of Concept

Il est aussi très utile d'avoir un modèle de protocole décrivant en quoi va consister cette étude de faisabilité et ce que l'on attend comme résultat.

A cet effet, nous mettons à votre disposition l'exemple à télécharger ci-dessous.

kit management de projet

Dans cet exemple, nous allons valider de nouvelles fonctionnalités d'un progiciel en donnant toutes les informations nécessaires à l'établissement de cette preuve de concept.

Nous allons décrire les conditions et le processus à établir.

Et dans notre cas, donner aussi les résultats.

L'avantage du modèle à télécharger est qu'il reprend les principales rubriques nécessaires à la description de l'étude de faisabilité.

Il peut donc être extrapolé à bien d'autres cas, simplement en remplaçant le texte et en garder la majorité des étapes.

N'hésitez pas à nous écrire vos commentaires à ce sujet.

Télécharger ce modèle gratuit du protocole de preuve de concept


La différence entre POC, prototype et MVP

La preuve de concept permet de valider une idée, un concept nouveau, avant de dépenser plus d’énergie et d'argent dans le développement.

Le POC confirme la faisabilité. C’est la première étape de la réalisation.

Le prototype est une produit plus évolué, permettant aux parties prenantes de se faire une idée du futur produit. C’est la deuxième étape de la réalisation.

Le prototype permet d’avoir une idée plus précise de ce que sera le futur produit.

Le produit minimum viable (PMV en français, MVP en anglais) est un produit qui fonctionne mais ne comporte pas encore toutes les fonctionnalités décrites dans le cahier des charges.

Dans le cas d’un développement applicatif, il s’agit d’une première mouture de l’application pouvant être publiée à l’attention d’une communauté de « valideurs ».

L’ avantage principal du produit minimum viable est qu’il peut être testé et validé par de multiples utilisateurs, permettant un retour d’informations primordial pour réaliser un produit fini plus mature.

Le produit fini, c’est la dernière étape de la réalisation.

Le produit fini a fait l’objet d’essais grandeur nature et de validation des parties prenantes et d’utilisateurs-clé.

Plus les étapes de réalisation sont nombreuses, plus le produit final sera conforme aux attentes des clients et utilisateurs, à leur satisfaction – car il aura fait l’objet de multiples essais et validations.

Les risques de devoir corriger des problèmes en fin de projet ont donc été fortement minimisés.

On pourrait résumer ces aspects avec le graphique suivant :

Proof of concept (POC)
kit management de projet

POC, prototype, MVP – que choisir ?

Idéalement, on ne devrait pas avoir à choisir.

La combinaison des trois permet d’obtenir un résultat viable, fiable et correspondant aux attentes du client.

Certains projets toutefois ne sont que des répétitions de projets antérieurs.

Dans ce cas, la preuve de concept sera inutile puisque le concept a déjà été validé.

La construction d’une maison traditionnelle par exemple, ne nécessite pas de POC, ni de prototype, ou de PMV.

Mais si la maison est « réinventée » afin d’être à la pointe du développement durable et utiliser les dernières techniques de construction et de domotique, il peut être intéressant d’en valider certains concepts novateurs.

Dans une grande majorité des projets, un prototype se justifie car il permet de valider la réalisation d’un nouveau produit ou service.

Les résultats du prototype permettront des corrections qui bénéficieront au produit final et au contrôle du budget.

Le produit minimum viable (ou MVP en anglais) se justifie pour des développements applicatifs car il permet de visualiser le déroulement des écrans et de donner une très bonne idée de ce que sera le produit fini.

Le MVP (ou PMV en français) permet à la fois de donner à l’utilisateur ou au client un produit intermédiaire qui fonctionne, à moindre coût, tout en créant un retour d’informations essentiel pour la mise au point de l’application.

Conclusion

La preuve de concept, le prototype et le produit minimum viable sont trois étapes de la réalisation de certains projets.

Pour des projets de développements techniques ou informatiques, il est conseillé de passer par ces trois étapes car elles permettent l’identification et la correction de défauts éventuels avant que le produit ne soit lancé en production.

Le proof-of-concept ou preuve de concept permet :

  • De démontrer la faisabilité et de confirmer le potentiel de l’idée de départ;
  • Valider de nouvelles fonctions rapidement et à moindre coût;
  • Le POC permet d’identifier des risques et erreurs à un stade très précoce du projet;
  • Il permet une décision positive ou négative tout au début du projet.

Le prototype quant à lui :

  • Permet un retour d’information important avant de finaliser la réalisation;
  • Aide à identifier des erreurs de design ou de développement;
  • Permet de démontrer des idées complexes sous un format simplifié;
  • Permet la validation du flux d’informations par les utilisateurs-clés;
  • Peut permettre l’obtention de budgets additionnels.

Enfin, le produit minimum viable ou MVP permet :

  • Une disponibilité plus rapide des développements;
  • Une grande valeur ajoutée grâce à un retour d’information continue;
  • Augmente l’esprit d’équipe entre les développeurs et les clients;
  • Réduit grandement les risques financiers et augmente la qualité.

Comme on le voit, les avantages sont certains pour chacune de ces approches et leur cumul augmente l’efficacité de certains projets.

Toutes ces notions ne sont malgré tout pas applicables à tous les projets.

Il est bon de connaître leur existence et leurs caractéristiques, leur potentiel pour votre nouveau projet.

kit management de projet

Daniel

A propos de l'auteur

J'aime échanger, apprendre en permanence mais aussi partager mes expériences. Je suis certifié PMP depuis pas mal d'années, et j'ai mené à bien de nombreux projets majeurs. J'ai aussi accompagné de nombreux collègues jusqu'à la certification.

Les autres articles du dossier

  • Zone media dit :

    Nous apprenons beaucoup à travers votre blog. Merci pour vos échanges

  • Kinda Fatim dit :

    très très bon blog j’apprends énormément et ceci m’aide dans mes projets
    merciii

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

    Télécharger le Guide du

    Chef de Projet

    25 Conseils d'expert en Management de Projet

    >