Qu’est-ce qu’un cahier de recette, pourquoi et comment le rédiger ?

Le cahier de recette est l’action de recevoir un produit, un service, un programme etc. C'est un document-jalon qui sert à tester la conformité des livrables aux besoins du client ou utilisateur final.

Je vous explique pourquoi il est important et comment le rédiger en 6 points.


Qu'est-ce qu'un cahier de recette?

Le cahier de recette ou test d'acceptation est un document qui sert d'un accusé de réception, dont le but est de confirmer les résultats des tests effectués sur le ou les livrables qui viennent d’être réalisés.

Ce cahier découle d'une stratégie de recette qui décrit le contexte, la méthode de déroulement des tests, et les approbateurs.

Ce n'est pas encore un produit fini mais une étape intermédiaire essentielle de validation car elle confirme que le produit fonctionne et correspond aux besoins du client et/ou utilisateurs finaux.

A ce stade, il y a souvent des corrections à apporter et celles-ci seront documentées.

Le cahier de recette fonctionnelle va correspondre à une étape de tests particulière.

Il y a en effet plusieurs étapes dans le développement et chacune de ces étapes va nécessiter des essais particuliers.

On va donc tester le produit dans sa phase prototype, dans sa phase d’intégration, dans sa phase de consolidation si applicable et une dernière fois avant la livraison finale.

Au départ, il va s’agir de tests unitaires – de transactions uniques par exemple – et au fur et à mesure que le produit réalisé approche de sa phase de production, des scénarios de plus en plus sophistiqués.

Kit Management de Projet
Le Kit Management de Projet

A quoi sert le cahier de recette ?

Le but ultime du cahier de test est de s’assurer que le produit est solide, fiable et que surtout il correspond aux souhaits du client. Ces tests sont une assurance qualité indispensable.

Un produit livré au client avec une erreur est une catastrophe car la confiance s’en trouvera fortement ébranlée.

Sans parler d’une erreur qui pourrait provoquer des écritures comptables fausses ou des pertes qui pourraient avoir un impact financier non négligeable.

Le cahier de recette a donc pour but d'officialiser le résultat des tests en confirmant noir sur blanc que le client approuve le produit tel qu’il lui a été donné correspond à son attente.

Comment faire un cahier de recette ?

Pour rédiger votre cahier de Recette, vous devez suivre le plan suivant :

comment faire cahier de recette
  • Introduction : Vous allez y définir le contexte dans lequel va se faire cette recette
  • Généralités : Vous allez ensuite expliquer les généralités, l’organisation nécessaire au bon fonctionnement des tests
  • Informations détaillées : Puis, des informations détaillées sur le type de test à effectuer ainsi que les personnes qui y sont impliquées
  • Plan de tests : Une section plan de tests vous permettra de présenter le format du plan et son utilisation
  • Exécution du plan de tests : Ensuite, vous expliquez comment vont s’exécuter chaque partie des tests et comment remplir le plan avec les informations utiles.
  • Résultats : ceux-ci seront alors résumés en fin de cahier
  • Approbations : Lorsque les tests seront terminés, une section approbations vous permettra d’officialiser les résultats et leur adéquation avec le cahier des charges

Une dernière partie vous permettra d’ajouter d’éventuels commentaires pour les étapes à suivre.

Voici ci-après un exemple de cahier de recette que vous pouvez adapter à votre projet.

modèle cahier de recette

Modèle de cahier de recette

Exemple d'un cahier de recette informatique avec étude de cas

Le plan de tests

Vous l’avez bien compris : le cahier de recette est lié à l’exécution d’un plan de tests.

Nous mettons à votre disposition un cahier de recette informatique.

L’utilisation du plan de test sur Excel est expliquée dans le modèle fourni et nous sert d’exemple.

Il y a bien sûr bien d’autres moyens et solutions, mais le modèle fourni est un excellent point de départ lorsque votre société ne possède pas encore de standards.

Dans l'exemple de cette fiche de recette, nous avons prévu de décrire en détail les informations à donner en entrée – par exemple le code client – et le résultat attendu de l’exécution de la transaction.

Ces informations sont essentielles si l’on veut répéter ce type de test après avoir corrigé un éventuel problème.

De même, il est très important de savoir qui a fait quoi, pour une totale transparence.

Quels sont les types de tests ?

Le recettage ou test d'acceptation couvre plusieurs types de tests : tests unitaire, tests d'intégration, tests de consolidation, et les tests de non-régression.

Autrement dit, tout au long de la réalisation, vous allez tester votre solution de plusieurs manières:

  1. Tests unitaires : Ce sont des tests simples de transactions ou de fonctions précises. Les test unitaires seront faits lors de la preuve de concept, du prototype et de chaque unité de développement.
  2. Tests d’intégration : Ici nous allons tester une série de transactions ou de fonctions liées entre elles par un scénario particulier – par exemple : prise de commande. Ces tests sont lieu lorsque l’avancée du travail permet de rassembler des développements de parties de produits.
  3. Tests de consolidation : Ceux-ci sont particulièrement importants lorsque l’on ajoute à un produit une fonctionnalité nouvelle. On teste ici que cela fonctionne dans un environnement commun avec les autres produits ou fonctions.
  4. Tests de non-régression : Il s’agit ici de créer un environnement contenant à la fois le nouveau produit ou développement et tous les produits ou fonctionnalités existants. On va tester toutes les fonctions du produit qu'on pense ne pas avoir été impactées par le nouveau produit. Il peut arriver en effet qu’une modification, aussi mineure qu’elle soit, influence négativement une autre fonction existante. Il faut donc s’assurer que les parties déjà existantes n’ont pas régressé.
Kit management de projet
Kit Management Projet

Pourquoi utiliser un cahier de recette ?

Les avantages d'utilisation d'un cahier de recette sont multiples :

pourquoi cahier de recette

Tout d’abord, la qualité.

Un produit bien testé est un produit qui fonctionne et qui est solide.

Ensuite, la transparence.

Tester le produit ensemble - développeur et clients - permet de détecter en amont les possibles mécompréhensions, les petites ou plus grosses erreurs de réalisation.

Ce travail en commun contribue aussi fortement à souder les équipes et à créer un climat de confiance réciproque.

Enfin, ce processus réduit très fortement les risques habituellement liés au développement d’un nouveau produit ou service.

C'est pourquoi les tests ont une grande place dans la gestion des risques.

Découvrez ici notre article sur l'analyse des risques

Conclusion

Nous venons de voir à quel point le cahier de recette était indispensable.

Un produit peu ou mal testé peut devenir une catastrophe pour l’entreprise.

Une simple erreur dans un produit mis en production ébranlera la confiance du client de manière irréversible.

Certaines erreurs peuvent même avoir des conséquences financières gigantesques.

Pensez par exemple aux rappels de constructeurs automobile : cela coûte des fortunes et nuit à l’image de marque.

C’est pourquoi il est si important d’organiser des tests des nouveaux produits de manière systématique.

Et d’y impliquer le client et les utilisateurs finaux.

Le cahier de recettage et le plan de tests vous permettront de structurer les tests et leur résultat.

Vous le mettrez à jour à chaque phase de test importante et le garderez dans vos archives.

Un plan bien conçu augmente vos chances de délivrer un produit solide et fiable.

Mais avant tout il créera un climat de confiance pour l’équipe projet comme pour le client.

Les risques potentiels seront donc fortement réduits et la qualité largement augmentée.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Daniel

A propos de l'auteur

J'aime échanger, apprendre en permanence mais aussi partager mes expériences. Je suis certifié PMP depuis pas mal d'années, et j'ai mené à bien de nombreux projets majeurs. J'ai aussi accompagné de nombreux collègues jusqu'à la certification.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
>