Manager Coach : la posture à adopter pour limiter les résistances au changement

Le manager coach est une nouvelle posture que le manager doit développer pour s’adapter dans le contexte actuel afin d’avoir un meilleur impact sur ses collaborateurs.

Cela concerne tous les niveaux hiérarchiques du management, mais dans cet article, nous faisons un focus sur le manager de proximité (Middle Manager), qui se trouve au centre névralgique de la chaine hiérarchique.

Le but de cet article est de fournir une démarche pratique pour permettre au manager coach d'accompagner son équipe afin de faire face aux perturbations liées à des périodes de crises. 

manager coach

Qu'est-ce qu'un manager coach ?

Le manager coach n’est pas un Coach, mais il utilise les techniques et la posture de coach pour mener à bien sa mission de manager.

De ce fait, il aura besoin de cultiver des valeurs humanistes fortes, d’acquérir et développer des compétences (outils et démarche) et des qualités spécifiques (relatives à la posture et état d’esprit) au métier de coach.

Son rôle principal sera d’accompagner individuellement ses collaborateurs et/ou son équipe pour dépasser leurs blocages et libérer leur potentiel en s’appuyant sur leurs ressources propres.

Il s’agit donc d’abord d’un état d’esprit et une posture managériale avant d’être une compétence ou une maitrise d’outils ou de techniques supplémentaires.

Guide conduite changement

Pourquoi avoir la posture de Manager Coach

La posture du manager coach n’est pas un luxe, mais une vraie nécessitée à trois niveaux :

pourquoi manager coach

1) Pour l'entreprise

Le baromètre CEGOS 2018 indique que les managers sont dépassés, et que la fonction manager (surtout manager de proximité ou middle manager) n’attire plus les jeunes générations de cadres.

Pour cause, ils y voient une fonction stressante, pleine de risques et sans épanouissement. Seuls 34 % des jeunes salariés aspirent à être manager.

Selon l'étude, 54 % des répondants pensent qu'il est plus difficile de manager aujourd'hui qu'hier. 

Les managers ont tendance à surestimer les reproches qui leur sont faits par les salariés ; 50% pensent que le manque de proximité et de disponibilité est le principal reproche, alors que seuls 40% des salariés le disent.

importance posture manager coach

2) Pour le Manager de proximité

La posture du manager coach apporte des réponses concrètes aux problématiques vécues dans l’entreprise. 

Les managers de proximité, qui sont en général livrées à eux-mêmes pour relever un challenge énorme, sont les plus demandeurs de cette pratique.

Le coaching les aide à trouver un compromis entre la performance de l’entreprise et l’épanouissement des collaborateurs.

Le manager de proximité est piégé entre la pression du top management et les exigences des collaborateurs. S'il ne fait rien, des blocages et des pertes d’énergie et de productivité sont inévitables.

3) Pour les collaborateurs et les équipes

Les collaborateurs sont plus exigeants que par le passé. Leur bien-être au travail est une revendication permanente. La relation avec leur manager est plus difficile.

Un manager coach est plus apte à gérer les différentes personnalités, car il pratique le management sur mesure appelé également le management situationnel.

Au niveau des équipes également, le manager coach s’en sort mieux parce qu'il appréhende l’équipe dans une approche systémique comme un groupe d’individus ayant une mission collective, mais chaque membre est unique et a ses propres valeurs et besoins. 

La réussite d’une équipe passe par l’épanouissement de ses membres dans le groupe.

Comment devenir un manager coach

De nos jours, le manager joue déjà plusieurs rôles, vient alors s’y ajouter une autre facette : celle du rôle de coach de ses collaborateurs et/ou de son équipe.

Je vous suggère ci-après 3 étapes clés pour devenir un manager coach :

Étape 1 : Vivre une expérience de coaching pour soi-même

Se faire coacher par un coach professionnel sur une problématique ou thème professionnel, permet de :

  • découvrir concrètement ce qu’est le coaching professionnel
  • prendre conscience de son impact réel au-delà des clichés courants qui polluent l’actualité sur cette démarche d’accompagnement 

Étape 2 : Se former aux techniques de coaching

Deux options s’offrent à vous : se former aux outils de coaching (se limiter à quelques outils de base simples et facile à mettre en pratique) ou se former pour devenir Coach (formation profonde).

Je préconise d’évoluer progressivement en se formant d’abord aux techniques de coaching et de les mettre en vie dans vos équipes avant de passer à l’étape suivante si cela vous motive et a du sens pour vous.

Étape 3 : Adopter la posture de coach

Ci-après 3 phases complémentaires que le Manager Coach peut mener en étroite collaboration avec son département RH : 

  • Phase 1 : réaliser une cartographie des vulnérabilités des collaborateurs (à travers des questionnaires à concevoir ou utiliser des outils de profiling spécialisés)
  • Phase 2 : élaborer un plan d’accompagnement pour les plus vulnérables au niveau émotionnel
  • Phase 3 : mettre en place une organisation pour assurer un suivi permanent pour aider les collaborateurs concernés à converger vers l’autonomie

Comment cela se traduit au quotidien ?

En réalité, la posture de coach doit être intégrée au quotidien, notamment dans les relations et les interactions avec l’ensemble des membres de son équipe.

Et ce, le plus naturellement possible. Ainsi, la posture deviendra peu à peu une seconde nature du manager, voire complètement dissoute dans son style de management.

Le manager pourra aussi apprendre à coacher son équipe (comme un groupe collectif). Les techniques et outils utilisés sont relativement différents par rapport à l’accompagnement individuel.

Dans certaines entreprises pionnières, la DRH met en place un pool de managers-coach volontaires qui se proposent de coacher des collaborateurs n’appartenant pas à leurs équipes (ne pas confondre avec le mentoring : voir un comparatif dans la suite de cet article).

Les résultats sont meilleurs, car il n’y a pas d’interférence avec le rôle du manager dans la relation de coaching.

À noter qu'un collaborateur en difficulté peut être accompagné, mais pas un collaborateur difficile. Dans ce dernier cas, faire appel à un coach professionnel externe sera plus judicieux.

Quelles qualités et compétences pour le Manager Coach?

Pour mener à bien sa mission, le manager coach doit développer certaines qualités, aptitudes, et attitudes.

J'en cite les plus importantes au regard de ma propre expérience :

1) Qualités humaines fondamentales 

  • Empathie : se mettre à la place de l’autre pour mieux le comprendre et le soutenir (à ne pas confondre avec la sympathie !)
  • Tolérance - Ouverture d’esprit : accepter la différence et désactiver le jugement de l’autre

2) Aptitudes (être)

  • Présence : capacité à être bien connecté à la personne qu’on va coacher, être dans le présent et se libérer des contraintes liées à l’enjeu des objectifs et de résultat !
  • Neutralité : capacité à considérer que chaque collaborateur est unique (c’est le plus difficile pour le manager, car il a déjà une relation de manager-collaborateur qui risque de polluer sa relation coach-collaborateur !) 
  • Résilience : capacité à rebondir suite à un échec ou une expérience difficile perçue comme un échec. Aider ses collaborateurs à changer de croyances par rapport à l’échec en ayant droit à l’erreur. C’est le seul moyen pour développer leur capacité à faire face à un contexte en perpétuel changement et à rebondir.

3) Attitudes (faire)

  • Capacité à se remettre en cause en permanence : cela lui permet d’accepter les idées novatrices, être ouvert à la créativité pour sortir des schémas conventionnels
  • Capacité à comprendre et à gérer ses émotions dans des situations difficiles

Comment développer la posture de Manager Coach

Le manager coach est un acteur actif dans le processus de changement permanent de l’organisation à travers son impact direct sur le changement des individus.

Pour mener à bien cette mission, les outils de coaching ne sont pas suffisants, il faut développer une posture de coach. 

Cette posture n’est pas seulement liée à des compétences du manager, mais aussi à sa personnalité, notamment son profil comportemental et à son histoire de vie (expériences personnelle et professionnelle).

NB : A la lumière de ce qui précède, nous avons l’impression que c’est très difficile de devenir manager coach, ce n’est pas vrai.

Le manager a besoin d’une bonne motivation conjuguée à une prise de conscience profonde et d’un engagement fort envers soi-même.

Le développement de compétences et de qualités comportementales demande de l’énergie et du temps. La persévérance est primordiale pour aller au bout de la démarche.

guide pratique de conduite de changement
Le Guide de la Conduite de Changement

Manager, Coach, Leader : differences et convergences

Il est important de bien comprendre la différence, parfois subtile, entre plusieurs postures managériales : Leader, Coach, Mentor, Conseiller, etc.

  • Le Coach ne prend pas de décision à la place du coaché, il l’aide à trouver son chemin par lui-même par des prises de conscience profondes, pour le mener vers plus d’autonomie et d’auto-responsabilité
  • Le leader influence et montre la direction à prendre, il stimule la motivation et la mise en mouvement.
  • Le Mentor partage sa propre expérience et son histoire de vie pour aider le coaché à gagner du temps, à éviter des erreurs, à prendre des raccourcis, implicitement il le pousse à aller dans une direction donnée
  • Le Conseiller, se basant sur son expertise et son expérience dans un domaine donné, analyse le problème du coaché et lui prodigue les conseils nécessaires pour le régler
manager coach leader

Les 3 derniers profils créent, d’une certaine manière, une dépendance du coaché. Mais seul le Coach se distingue par l’accompagnement vers l’autonomie.

Voici, à titre d’exemple, une comparaison entre la posture manager « classique » et manager avec la posture de Coach.

Le Manager sans posture de Coach 

  • Recrute
  • Forme
  • Anime
  • Évalue
  • Dirige
  • Fait tenir ses objectifs
  • Challenge
  • Organise
  • Suit et contrôle
  • Est orienté performance

Le Manager avec posture de Coach

  • Favorise l’autonomie
  • Accompagne / aide à franchir les étapes/obstacles
  • Questionne/reformule
  • Adopte une relation ouverte
  • Motive
  • Apporte un angle de vue différent
  • Écoute activement
  • Est orienté épanouissement
  • Donne du feedback constructif 
  • Aide à prendre des décisions et responsabilise
  • Gère les personnes en difficulté

En pratique, le plus gros challenge est de pouvoir « jongler » avec les postures tantôt manager, tantôt coach.

C’est pourquoi il est impératif en entreprise de définir un cadre clair pour la pratique de coaching par les managers.

Conclusion

Devenir manager coach n’est pas seulement une question de formation ou de développement de nouvelles compétences, mais c’est surtout une question de posture et d’état d’esprit.

L’aspect comportemental est plus important dans la réussite d’une telle démarche. Cela nécessite au manager un travail sur soi à travers un parcours de coaching réussi.

Par ailleurs, il convient de travailler en bonne intelligence avec les équipes RH et procéder par étapes dans le cadre d’une approche projet.

En somme, il s’agit de cultiver une nouvelle culture de management et de gestion de changement, voire de transformation des modes et des styles de management à tous les niveaux de l’organisation.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Khalid Koucha

A propos de l'auteur

Khalid est expert en conduite du changement. Il a exercé des fonctions managériales et opérationnelles notamment dans le cadre de projets de transformation de grande envergure suite à des ruptures technologiques majeures ou des réorganisations profondes, et ce depuis plus de 28 ans.
En 2018, il décide de se lancer en tant qu’indépendant et se consacrer au partage et à la transmission du savoir vers les nouvelles générations à travers le retour d’expérience issus du terrain.
En savoir plus sur Khalid et ses publications

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
>