Organisation matricielle et impact sur le projet

Une organisation matricielle peut être bénéfique mais peut aussi devenir un casse-tête pour le chef de projet. Voyons pourquoi.

Qu’est-ce qu’une Organisation matricielle ?

Une organisation matricielle est à la fois verticale, selon le modèle classique (qui peut-être dépassée) des entreprises, et transversale, c’est-à-dire organisée transversalement par type de produits par exemple, ou par projet.

Voici une exemple simple :

Structure matricielle

Ce type d’organisation matricielle est à la fois Fonctionnelle, car il y a une dimension verticale par département, et une dimension Transversale par Produit/Projet – c’est-à-dire un partage des responsabilités et des assignations de ressources à des produits/projets/programmes particuliers.

Ce partage des responsabilités peut être :

  • Faible : l’autonomie transversale est faible, les décisions sont prises au niveau de la fonction et les ressources souvent assignées à temps partiel.
  • Balancé : l’autonomie transversale est moyenne, les décisions sont partagées, les ressources assignées en général à temps plein.
  • Fort : l’autonomie transversale est forte, les décisions sont prises au niveau transversal et les ressources assignées à temps plein.

Quels sont les autres type d’organisation ?

En plus de la structure matricielle, ils existent d'autres types de structure qui peuvent être adoptés, comme l'organisation fonctionnelle et l'organisation par projet.

Organisation fonctionnelle

L'organisation la plus « classique » est bien sûr l’organisation fonctionnelle.

C’est une organisation verticale, c’est-à-dire que les décisions sont prises au niveau de la direction et du management de la fonction.