Qui est le Product Owner et quelle est son importance dans une équipe Scrum ?

Le Product Owner porte la responsabilité de capter, clarifier, qualifier et prioriser les attentes du client.

Il fait partie de le l’équipe Scrum qui comporte 2 autres rôles essentiels : Le Scrum Master et l’équipe développement. Aucune de ces fonctions n’est substituable.

Nous verrons dans cet article qui est le PO et quels sont les prérequis pour exercer ce métier.

Je vous donnerai, en fin d’article, quelques conseils si vous souhaitez intégrer ce domaine.

product owner

Quelles sont les missions d’un product owner ?

Le métier du product owner consiste à chercher à comprendre les attentes des utilisateurs, qu’ils soient exprimés ou non par ce dernier.

Il va chercher à creuser la réflexion de celui-ci pour connaître le ou les véritables problèmes auxquels il doit faire face.

Voici ci-après ses principales missions :

1) Constitue l’interface entre client et équipe de développement

Le PO a clairement une fonction d’interface entre l’équipe Scrum et le client.  

C’est le lien principal entre ce dernier et l’équipe de dév tout le long du projet agile.

Il sécurise des rencontres à un rythme régulier avec le client. 

En effet, le fonctionnement en mode agile fait évoluer le projet en même temps que la conception.

Ainsi, une fois le besoin du client qualifié, le but du PO est de restituer ce besoin au travers d’un Product Backlog (carnet des besoins).

Cet outil sera le point de départ, et fera le pont entre l’équipe de dév et le client. 

Il permet de clarifier les objectifs et d’affiner les besoins pour le nouveau Sprint à venir.  

C’est via ce document que l’équipe va pouvoir déterminer comment organiser le nouveau Sprint.

Kit management de projet
Kit Management Projet

2) Se charge de la coordination des meetings

Pour être efficace, le product owner doit connaître les moyens de rencontre : en physique, au téléphone, en visioconférence…

Il doit aussi prendre en compte les moments où il est possible d’effectuer la rencontre. Il devra alors connaître les jours et les heures de rencontre possibles.

Certes, les rencontres sont programmées.

Cependant, il est tout à fait possible pour le PO de prendre en compte des éléments que donnent le client en dehors des rencontres prévues. 

Il devra alors apparaitre dans le carnet des attentes au moment de la construction du prochain Sprint.

3) Accompagne le client tout au long du projet

Le product owner va accompagner son client à chaque étape de l’élaboration du projet pour clarifier et (re)challenger ses priorités et ainsi s’assurer que l’équipe est toujours dans la direction souhaitée et mûrie. 

À la fin de chaque itération, l’équipe de dév effectuera une démo auprès de l'utilisateur interne et / ou externe pour capter son avis. Saisir les feed-backs des users va permettre d’améliorer le livrable.

Attention : Il est à proscrire le fait de délivrer les nouvelles données du client lorsqu’un Sprint est déjà en cours.

On ne doit pas déconcentrer l’équipe qui est déjà en train de concevoir le Produit Minimum Viable (on parle de MVP à l’anglaise).

En effet, l'équipe perdra ainsi son rythme et ne saura plus que faire, entre prioriser les attentes prévus initialement sur le Sprint, ou bien répondre aux nouvelles exigences.

Elle risque, donc de partir dans tous les sens ou pire encore, être découragée !

4) Intègre les changements dans le product backlog

Donc oui, le product owner accueille le changement, mais il l’annonce à l’équipe au moment opportun, à savoir : à l’occasion du Backlog précédent le prochain Sprint.

On constate ainsi que le client a perdu une itération, c’est la raison pour laquelle l’étude des exigences doit être perpétuelle et approfondie par le PO.

5) Maintient le product backlog à jour

Il maintient le carnet des besoins à jour pour assurer transparence et vision produit.

C’est parce qu’il détermine les attentes avec l'utilisateur qu’il peut donner les bonnes directives à l'équipe de développement.

On comprend alors que sa fonction, en plus d’être indispensable, n’est pas à la portée de tout le monde.

Tout compte fait, il a un objectif commun avec l’équipe : Proposer un produit avec de la valeur ajoutée.

rôle du product Owner

Quelles sont ses qualités ?

Voici quelques qualités idéales qu'on retrouve chez le product owner :

1) Questionne son client sans idée préconçu

Il est très curieux, et a une bonne compréhension du business.

De facto, il sait questionner pertinemment les utilisateurs

Aussi bien qu’il doit assurer un bon feed-back des équipes à son client, il doit assurer les feed-back du demandeur à la team.

2) Négocie avec le client et avec l'équipe

Pour trouver les bonnes solutions, il doit avoir des aptitudes de négociation pour exprimer les possibilités que peut offrir l’équipe. 

Il n’a pas nécessairement les compétences techniques afin de réaliser le livrable, il doit donc s’en remettre entièrement à l’équipe pour connaître les possibilités que la team pourra offrir à l'utilisateur.

3) Fait preuve de flexibilité et sait communiquer

Évidemment, le product owner doit être disponible et faire preuve de flexibilité.

Il a un talent naturel de communicant et sait s’exprimer clairement avec toutes les parties prenantes.

Il est très à l’aise pour questionner, ce qui l’aidera à mieux qualifier les attentes.

caractéristiques du po

4) Cultive et entretient sa relation avec le client

Il doit entretenir la relation avec le demandeur tout au long du projet et fait preuve d’assertivité et de réalisme.

Il n’oublie cependant pas d’être optimiste et reste convaincu que l’équipe de développement sera en capacité à atteindre l’objectif du projet.

5) Exprime ce qui va ou pas pour améliorer l'incrément

Lorsque c’est nécessaire, le Product Owner est en capacité de dire ce qui va et ne va à l’ensemble des parties prenantes pour effectuer des équilibrages. 

À l'inverse, il doit être aussi en mesure de valoriser le travail qui a été produit par son équipe.

6) Possède des connaissances dans son domaine d'activité

Même s’il n’entre pas en phase de production (car c’est la mission de l’équipe de développement), le PO se doit d’avoir des notions en design et une certaine sensibilité à la Tech.

Si son domaine de prédilection est le commerce, il devra avoir des bases solides en business et en marketing.

C’est avec ces connaissances qu’il pourra activer les leviers afin d’aider l'utilisateur à se projeter et à faire des choix.

Il est préférable qu’il ait une bonne connaissance du management de projet et de la méthode Scrum.

Même si le Scrum Master sera là pour l’épauler.

Kit Management de Projet
Le Kit Management de Projet

7) Fait des analyses de données

Une autre qualité est de savoir faire des analyses de données (notamment des KPI). 

Il a les compétences de transcrire toutes ces analyses et d’en faire des synthèses que pourront utiliser les équipes de développement afin de « driver » leur travail.

Bien entendu, il connaît son produit sur le bout des doigts.

8) Véhicule les valeurs Scrum

Les valeurs Scrum sont inhérentes aussi bien à l’équipe de dév qu’au profil du PO.

Il est focus sur les attentes des users.

Il fait preuve de courage en défendant ses points de vue aussi bien envers le client qu’envers sa team.

Il sait, à ce titre, dire oui ou dire non sans difficulté, en fonction des contraintes d’une situation donnée.

C’est aussi une personne qui fait preuve d’ouverture et laisse place au changement en s’adaptant à l’évolution des besoins du user.

En réfléchissant et en approfondissant avec le demandeur, il est courant de voir que la problématique définie n’est pas vraiment la bonne.

Dans cette mesure, les attentes évoluent et le projet aussi.

L’engagement est la dernière valeur clé que le PO se doit d’avoir aussi bien auprès du client que de son équipe.

Il se doit de s’impliquer sous peine de faire échouer le projet.

valeurs scrum

Quels sont les prérequis pour exercer ce métier ?

Voici quelques pistes professionnelles si vous souhaitez exercer le métier du product owner.

1) Formation et certification

Pour devenir Product Ownerdivers parcours s’offrent à vous :

  • Une formation en école de commerce spécialisée dans la Tech
  • Une formation en école d’ingénieur proposant du contenu sur la gestion de projet
  • D’autres cursus en Analytics, webmarketing et marketing digital

Il existe plusieurs types de certifications, entre autre :

  • La « Professional Scrum PO » (PSPO) de Scrum.org
  • La « Certification Scrum PO » (CSPO) de la Scrum Alliance

Sachez qu’il n’est pas obligatoire de passer des certifications pour mener à bien l’ensemble de ces missions.

Il est cependant conseillé de les passer.

Elles permettent de connaître le vocabulaire inhérent à la profession de PO et facilitent donc la mise en pratique dans le cadre professionnel.

Elles sont le complément idéal aux cursus évoqués précédemment.

2) Domaines d’intervention

Les environnements dans lesquels peuvent évoluer les product owners sont variés.

On peut les retrouver pour :

  • Un commerçant en ligne
  • Une agence web
  • Un projet de recherche
  • Un service innovant
  • Une conception de produit
  • Et bien d'autres domaines.

Le salaire d'un Product Owner

La rémunération du PO est très variable selon ses compétences, ses années d’expérience, son expertise, mais aussi la localité dans lequel il exerce, tout comme le secteur d’activité.

En 2022, on estime le salaire moyen pour le poste de PO à €45 088 en France.

En conclusion

Les activités principales du Product Owner consistent à :

  • Construire la vision produit
  • Planifier la roadmap produit
  • Construire le product backlog
  • Prioriser son contenu
  • Capter les feedbacks pour améliorer le produit à chaque itération
  • Assurer la transparence vis-à-vis de l’équipe et du client

N'hésitez pas à laisser vos questions et partages d'avis dans les commentaires ci-dessous.

Kit management de projet
Kit Management Projet

AUDREY DEGUARA

A propos de l'auteur

Impliquée dans l’univers du projet depuis son Master Spécialisé au Canada en 2003, Audrey accompagne les projets en guidant les chefs de projet et les product owners/ scrum masters à tirer le meilleur des équipes projet.

Passionnée par le projet et l’Humain, elle s’est investie dans divers secteurs d’activité. Toutes ses expériences ont comme fil rouge l’accompagnement autour de ce sujet.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
>