Jalons et points de contrôle pour assurer le suivi d’un projet

jalon

Dans cet article nous parlons des jalons, de la différence entre points de contrôle et jalons et nous vous expliquons en quoi consiste la méthode Stage-Gate (Phase-Porte) et en quoi cette approche peut être importante pour votre projet.

Aussi comment la méthode Stage-Gate peut aider l’entreprise à prendre de meilleures décisions et à maximiser la création de valeur en fonction des objectifs stratégiques.

Qu'est-ce qu'un jalon projet?

« Un jalon (ou, en anglais milestone), dans le cadre de la gestion de projet, est la fin d'une étape, la fin d'un travail. La plupart du temps, le jalon est aussi un événement important, comme la signature d'un contrat, le lancement d'un produit, etc. Il peut être un élément constitutif d'un projet. » 

Le jalon projet marque donc les moments importants de votre projet, comme les jalons marquent une route.

Le jalon marque souvent un Livrable ou un groupe d’Activités.

C’est un moment important du projet car il marque la fin d’une étape du projet et donc le début d’une nouvelle étape importante dans la réalisation de votre projet.

Un moment qui doit être marqué dans le temps et reconnu par l’équipe projet et le comité de direction.

Les jalons sont essentiels pour s’assurer que nous avançons dans le projet, tel que les jalons sur les routes nous indiquent le kilométrage parcouru jusque-là.

Sans jalons, comme sur une route, on aura du mal à situer l’état d’avancement du projet.

Voyez aussi notre article sur la célébration des jalons.

Différence entre Jalons et Points de contrôle 

Le point de contrôle est une réunion intermédiaire organisée afin de faire un contrôle de qualité sur le travail exécuté jusque-là.

Cette réunion a lieu habituellement entre deux phases, mais peut parfois être organisée parce que le projet rencontre des difficultés.

Pour cela, on dresse un tableau précis de l’état du projet, des dépenses par rapport au budget et à l’état d’avancement, des délais, des risques et opportunités et une recommandation sur la voie à suivre.

On présente aussi l’état des indicateurs de performance (KPI) prévus dans la charte, puis dans le cahier des charges.

Ces indicateurs vont influencer les décisions.

En savoir plus sur les KPIs de projet.

Le point de contrôle est donc une réunion de décision : continuer, arrêter le projet ou le mettre en attente.

On peut aussi décider d’augmenter les ressources ou le budget, et éventuellement accepter un changement des délais.

Ces décisions sont prises conjointement par le sponsor, les parties prenantes clés du projet et le chef de projet.

Ces décisions peuvent être influencées par des circonstances extérieures au projet, comme un changement de stratégie, une coupe budgétaire, une chute de ventes et ne sont donc pas toujours le fruit de l’état d’avancement du projet.

Le point de contrôle et le jalon sont donc deux choses différentes mais liées à des moments-clés du projet.

Les jalons vont marquer des étapes, plus ou moins importantes, les points de contrôle eux sont des moments de décision à chaque grande phase du projet et qui marquent un jalon majeur.

Ces jalons majeurs ou points de contrôle ou « portes » vont souvent de pair avec la méthodologie Stage-Gate.

La méthodologie Stage-Gate 

On doit la méthode Stage-Gate à Robert G. Cooper qui la présente en 1988 dans un article paru au  « Journal of Marketing Management ».

Au départ, cette méthode s’appliquait au lancement de nouveaux produits. Cette méthode a été adaptée et est aujourd’hui appliquée à de nombreux projets.

A l’origine, la méthode Stage-Gate (Phase-Porte) s’appliquait au marketing de nouveaux produits et  comportait cinq phases :

  • La phase d’évaluation pendant laquelle on définira le périmètre, où l’on vérifiera sa pertinence et son intérêt par rapport au marché et la concurrence.
    Cette phase est bien sûr à comparer à la phase d’Initiation d’un projet.
  • La phase de création d’un Business Case : on peaufine les détails, on recueille les besoins de parties prenantes (client, utilisateur final,…), on positionne le produit ou service et enfin on établi un planning du projet.
    Cette phase est à comparer avec la phase de planification d’un projet.
  • La phase de développement où l’on conçoit le nouveau produit et on fait les premiers tests avec les clients potentiels et on élabore un plan de mise en place et de lancement.
    Cette phase est à comparer avec la phase de réalisation d’un projet.
  • La phase de test et de validation pendant laquelle des tests sont réalisés (en laboratoire, à l’usine, avec les clients, …) et les hypothèses de lancement validées.
    Cette phase est à comparer avec la phase de contrôle d’un projet.
  • La phase de lancement où l’on passe en réel.  
    Cette phase est à comparer avec la phase de clôture d’un projet.

Entre chaque phase, les « portes » (ou points de contrôle) servent de «contrôle qualité ».

Ces réunions intermédiaires permettent de dresser un tableau précis de l’état du projet en appréciant les coûts, les délais actuels et futurs, les risques éventuels, le contrôle qualité ainsi que l’implication des équipes.

On comprend que cette approche s’applique très bien aux grands projets des entreprises.

C’est pourquoi elle est souvent intégrée à la méthodologie car lorsque l’entreprise a un portfolio des projets en parallèle, cette méthode permet de prendre des décisions importantes à intervalles régulier pour la stratégie d’affaires.

En Stage-Gate, les points de contrôle s’appellent donc des « portes ».

Conclusion

Les jalons – et leurs marquages – sont des éléments extrêmement importants d’un plan de projet.

Ils marquent la distance parcourue jusque-là par l’équipe projet et reconnaissent le travail accompli.

On peut ainsi marquer des groupes de livrables, des groupe d’activités ou des achèvements majeurs qui prennent une place primordiale dans la réalisation du projet.

On marque bien sûr aussi la fin des phases, ce sont alors des jalons majeurs pour lesquels beaucoup de projets intègrent alors des points de contrôle ou « portes ».

Ces « portes » ont pour but de partager avec le Comité de Direction Projet une photo figée et détaillée du projet à ce stade.

Elles permettent de reconnaître ce qui a déjà été achevé, de reconnaître la qualité des livrables et de se mettre d’accord sur la marche à suivre.

On va se mettre d’accord pour passer à la phase suivante en ajustant si nécessaire les ressources humaines ou financières, confirmer le plan ou l’ajuster.

Dans certaines grandes entreprises qui ont de gros portfolios de projets, ces portes peuvent servir à revérifier l’adéquation du projet aux stratégies de la société.

Il peut arriver qu’un projet ou l’autre soit « gelé », que l’on revoie les priorités ou que l’on décide d’annuler un projet.

On le voit, certaines décisions sont parfois prises en fonction d’autres paramètres que ceux du/des projets.

Il est d’autant plus important d’effectuer ces contrôles de qualité, de marquer les jalons et de démontrer l’intérêt de votre initiative, le travail accompli et ses avantages.

Daniel

A propos de l'auteur

J'aime échanger, apprendre en permanence mais aussi partager mes expériences. Je suis certifié PMP depuis pas mal d'années et j'ai mené à bien de nombreux projets majeurs. J'ai aussi accompagné de nombreux collègues jusqu'à la certification.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je veux recevoir le Guide
>