Etude de faisabilité : démontrez que votre projet est viable, avec modèle

L’étude de faisabilité est une étape intégrante de la phase de cadrage d'un projet. Elle permet d’évaluer la viabilité du projet sous différents angles. Alors qu'elle est son importance ? Comment la réaliser et quel est le contenu du livrable ?

Se lancer dans un projet, qu’il soit personnel ou professionnel, nécessite de l’audace, du courage et surtout… de la préparation.

Par définition, c'est une initiative qui demande de l’investissement (humains, financiers), pour lequel l’objectif, le résultat, présentent un niveau d’incertitude.

À moins d'aimer la loterie, personne ne démarrera un projet tête baissée sans se demander si celui-ci est réalisable.

étude de faisabilité

Qu’est-ce qu’une étude de faisabilité ?

Comme son nom l’indique, une définition de l’étude de faisabilité peut être la suivante :

Il s’agit de l’étude préalable au lancement du projet, qui doit permettre de répondre positivement aux questions suivantes :

  • Le projet est-il faisable avec les moyens financiers, humains, techniques dont nous disposons
  • Le projet est-il faisable dans l’environnement où nous évoluons (politique, concurrentiel, légal, réglementaire)
  • Le projet permet-il de couvrir les exigences du client et plus largement les exigences des parties prenantes (bénéfices, qualité, délais…)
Kit Management de Projet
Le Kit Management de Projet

L’objectif principal de l'étude de faisabilité consiste donc à s’assurer de la viabilité du projet, aussi bien pendant la phase de conception/réalisation, que son exploitation, sa maintenance.

C’est à cette condition que l’organisation, représentée par son autorité décisionnelle, telle que le comité de pilotage, donnera le feu vert pour le lancement du projet.

Que contient cette étude ?

Intéressons-nous au périmètre de l’étude de faisabilité.

Celle-ci devra couvrir les thématiques suivantes :

  • Le volet commercial  
  • Le volet technique 
  • Le volet financier
  • Le volet économique 

Les différents pans de l’étude vont permettre d’évaluer la viabilité du projet sous différents angles, afin de présenter une vue complète de l’opportunité aux instances décisionnelles de l’organisation.

composantes de l'étude de faisabilité

Bien évidemment, selon la taille de l’organisation, sa stratégie, la nature du projet, la richesse de l’étude sera dimensionnée en conséquence, et sera plus ou moins focalisée sur un des volets (commercial, technique, financier, économique).

A titre d’exemple, l'analyse de faisabilité d’un projet de construction d’une centrale nucléaire, ou encore le développement d’un nouveau véhicule, sera bien plus étoffée que celle d’un projet de refonte d’un site web.

En effet, ces projets (centrale nucléaire, nouveau véhicule) engagent des budgets très élevés avec des impacts importants sur la sécurité, l’environnement, la législation.

L’étude de faisabilité, dans toutes ses thématiques est par conséquent incontournable et peut même devenir un véritable projet à elle seule.

1) L’étude de faisabilité commerciale

Elle est certainement la plus connue et la plus pratiquée.

Elle est nécessaire à tout projet quelle que soit sa nature. 

Elle s’intéresse globalement à la position du projet dans la stratégie commerciale de l’organisation :

  • Le projet s’inscrit-il dans le business model de l’entreprise 
  • Est-il prioritaire parmi les autres projets
  • S'agit-il du développement d’un produit ou service
  • Quelle est sa place sur le marché 
  • Quelle est la cible client 
  • Quelles sont les forces et faiblesses du produit ou service 
  • Quel est sa position au regard de la concurrence 

Découvrez dans cet article comment faire un Business Model Canvas.

Découvrez ici plus d'informations sur  l'étude de faisabilité commerciale.

2) L’étude de faisabilité technique 

Son nom suggère une focalisation sur les aspects technologiques.

L'analyse technique n’est qu’une partie des thématiques couvertes par cette étude. 

Le périmètre à analyser, selon les projets, est bien plus large :

  • Technologique (quelles technologies, partenariats)
  • Légal (normes, lois)
  • Organisationnel (ressources humaines)
  • Environnemental (impact sur l’environnement)
  • Politique (pouvoir, régime)

En savoir plus sur l'étude technique.

3) L’étude de faisabilité financière

On s’intéresse ici à l’aspect budgétaire du projet.

D’un côté la rentabilité du projet :

  • Quels sont les bénéfices (financiers) attendus par le projet
  • Dans le cadre d’un produit ou service, quel sera son prix de vente, la marge réalisée
  • Quel sera le retour sur investissement

D’un autre côté les charges liées au projet :

  • Quel est le coût du projet (humain et matériel)
  • Quels sont les financements nécessaires
  • Quel sera le coût en exploitation (humain, maintenance, licences etc.)

4) L’étude de faisabilité économique

Enfin cette étude se concentre sur l’impact économique et social du projet dans le pays d’accueil, et plus particulièrement :

  • Le système économique représente-t-il une contrainte sur le projet ? (Politique fiscale, taxation …)
  • Le projet impacte-t-il la collectivité ? (Emplois, aménagement du territoire…)
  • Quels sont les impacts sociaux par rapport aux ressources humaines du projets (Réorganisation, source de conflits …)

Comment réaliser une étude de faisabilité ?

Maintenant que nous avons évoqué le contenu de l’étude, voyons concrètement comment évaluer la faisabilité du projet.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Il s’agit aussi bien d’un exercice de rétrospection que de projection.

Rétrospection tout d’abord, car l’entreprise dispose d’un véritable atout pour évaluer la faisabilité d’un projet : ses actifs organisationnels.

En effet, lors des précédents projets, à travers les leçons apprises, l’organisation a capitalisé sur ses réussites et ses échecs.

Elle dispose donc d’un arsenal de retours d’expériences qui vont lui permettre d’apprécier la viabilité du projet, que ce soit sous l’angle commercial, financier, technique ou économique.

Projection ensuite, car au-delà de l’expérience passée, une part d’inconnue réside dans les nouveaux projets.

L’organisation va donc devoir s’appuyer sur des outils pour l’aider à évaluer la faisabilité future

Sur cette base, voici les étapes clés pour mener une étude de faisabilité :

Comment réaliser une étude de faisabilité

1) Cadrer le déroulement de l’étude

  • Constituer l’équipe de réalisation de l’étude
  • Lister les actions à réaliser (cf. points suivants)
  • Planifier le déroulement de l’étude

2) Collecter les retours d’expérience

Consulter les retours d’expérience des projets similaires antérieurs, comme par exemple :

3) Analyser les résultats opérationnels

Analyser les résultats opérationnels de ces projets

  • Les coûts (maintenance, licences etc)
  • Les performances de ventes
  • Les indicateurs qualité
  • Les contrats

4) Consulter les documents clés de l'entreprise

Consulter d’autres documents de l’entreprise, structurants pour votre projet

  • Certifications
  • Audits
  • Rapport d’expertises
  • Rapports financiers
  • Étude de marché /statistique
  • Abaques
  • Enquêtes de satisfaction clients/prestataires
  • Rapport de comité social et économique

5) Obtenir des informations complémentaires

Obtenir des informations additionnelles nécessaires pour votre étude

  • Faire des Interviews / Sondages
  • Conduire une nouvelle étude de marché
  • Solliciter un expert/consultant pour une étude spécifique
  • Réaliser des devis
  • Réaliser des prototypes

6) Organiser des ateliers  

Organiser des ateliers autour de cette nouvelle opportunité.

Pour ce faire, prenez en compte ces points clés :

  • Etudier les menaces et opportunités, forces et faiblesses, avec la matrice SWOT
  • Etudier l’impact des facteurs environnementaux à l’entreprise, avec l'analyse PESTEL
  • Définir le positionnement produit / prix
  • Evaluer le bénéfice pour l’organisation
  • Faire un benchmark de solutions / produits

Découvrez ici comment conduire une analyse PESTEL. Et ici comment élaborer votre matrice SWOT.

7) Consolider les actions et évaluer les résultats

Consolider les actions de rétrospection et de projection et ventiler le résultat sur toutes les facettes de l’étude, à savoir le :

  • Volet commercial
  • Volet technique
  • Volet financier
  • Volet économique

Matrice de faisabilité de projet

Pour vous aider à évaluer la faisabilité de votre projet, je vous propose cet exemple de matrice d’évaluation, qui vous servira de synthèse à présenter à votre comité de pilotage lors de la restitution des résultats.

Télécharger ce modèle de Matrice de faisabilité


matrice de faisabilité

Cette matrice vous aidera ainsi à évaluer votre dossier de faisabilité sous ses 4 volets, à savoir : le commercial, le technique, le financier et l'économique.

Voici les étapes pour l'élaborer :

  1. Définir des critères d'évaluation pour chacun des volets de faisabilité : le prix du produit est-il attractif ? Les ventes souhaitées semblent-elles atteignables ?
  2. Attribuer un coefficient de pondération à chaque critère sur une échelle de 1 à 3
  3. Définir un score pour chaque critère en allant de "pas du tout d'accord" à "tout à fait d'accord"
  4. Évaluer les critères en multipliant le coefficient par le score de chaque critère d'évaluation
  5. Faire la moyenne pondérée pour ces critères pour obtenir un score d'appréciation sur une échelle de 1 à 5
  6. Évaluer chacun des volets de l'analyse 

Voici en image à quoi ressemblerait votre matrice de faisabilité :

matrice de faisabilité

Qui réalise l’étude de faisabilité

Le casting de l’équipe en charge de l’étude va dépendre de l’organisation de l’entreprise, de la nature du projet et de son importance.

Pour certains projets majeurs, l’étude deviendra un projet à elle seule et nécessitera une équipe dédiée.

Dans la plupart des structures, les organisations s’appuient sur des équipes d’avant-vente qui prennent en charge la phase de cadrage et de l’étude d’opportunité dont fait partie l'analyse de faisabilité.

Ensuite cette équipe « avant-vente » va s’appuyer sur des experts métiers et/ou technique en fonction du périmètre de l’étude :

Faisabilité commerciale

  • Commerciaux
  • Responsable marketing
  • Responsable service client
  • Cabinet de conseil
  • Instituts statistiques

Faisabilité technique

  • Responsable des opérations
  • Expert technique
  • Cabinet de conseil
  • Responsable qualité
  • Responsable sécurité

Faisabilité financière

  • Contrôleur de gestion
  • Cabinet d’audit
  • Acheteur

Faisabilité économique

  • Juriste
  • Cabinet de conseil
  • Experts

Comment savoir si un projet est viable ?

Dans le domaine de la gestion de projet et plus encore aux prémices de ce dernier, force est de constater qu’un niveau d’incertitude réside sur sa réussite.

Pour juger qu'un projet est viable, l'étude de faisabilité sous ses 4 volets est complétée par une évaluation d'impact pour anticiper les effets positifs et négatifs du projet sur son environnement et en évaluer la criticité, puis par une étude d'opportunité, pour vous permettre de juger la rentabilité d'un projet.

Grâce à cette analyse complète et l'évaluation des bénéfices futurs du projet, de ses coûts et des risques éventuels, alors la décision est prise quant à la viabilité du projet.

Découvrez ici comment élaborer une étude d'opportunité.

Ceci étant, en cas de lancement, le risque d’échec sera minimisé et l’équipe de réalisation bénéficiera de fondations solides, pour démarrer sereinement le projet.

En conclusion

Nous avons vu que l’étude de faisabilité tenait une place importante dans le cadrage de projet.

Véritable étape de qualification, cette étude va sonder la viabilité du projet sous différents angles (commercial, technique, financier, économique et social).

Le livrable ainsi obtenu contribuera factuellement à la décision de lancement du projet.

Enfin l’avantage de cette étude, en cas d’issue favorable, sera de léguer à l’équipe projet, des bases solides sur lesquelles s’appuyer lors des phases d’initialisation et de planification.

Kit management de projet
Kit Management Projet

Stéphane Vasseur

A propos de l'auteur

Stéphane est un chef de projet expérimenté. Certifié PMP® - Prince 2 Practitioner® - Scrum PSM & PSPO. Il a piloté des projets IT au sein d’une ESN avant de proposer ses services en tant que freelance.

Passionné par le projet et le digital, il souhaite partager son expérience avec les lecteurs du blog et les accompagner dans la réussite de leurs projets.

Les autres articles du dossier

  • Aimé Maxime dit :

    intéressant.
    Merci pour le partage.

  • {"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

    Télécharger le Guide du

    Chef de Projet

    25 Conseils d'expert en Management de Projet

    Guide du Chef de Projet
    >