Identifier le chemin critique en gestion de projet avec exemple

Déterminer le chemin critique

Avez-vous déjà entendu parler du chemin critique?

Vous-vous demandez comment déterminer le chemin critique de votre projet ?

Continuez à lire, et nous répondrons à ces questions.

La gestion des délais est un des piliers majeurs de la gestion de projet.

En effet, la bonne gestion et le respect des délais sont des facteurs primordiaux de la réussite d’un projet.

En savoir davantage sur la gestion des délais du projet.

Le non-respect des délais peut même avoir des conséquences plus lourdes, comme des pénalités, la dégradation de la relation client et même l’atteinte de l’image de marque de l’organisme.

La méthode du chemin critique (critical Path ou CPM en anglais), est un outil très intéressant afin d’éviter ces situations et de livrer le projet dans les délais convenus.

C’est quoi alors le chemin critique ?

Qu’est-ce que le chemin critique ?

Le chemin critique est un outil qui permet de déterminer la durée totale de votre projet.

Le CPM est défini par le PMBOK comme étant :

La séquence des activités prévues qui détermine la durée du projet

Le chemin critique de votre projet est la plus longue séquence de tâches qui doit être accomplie pour que le projet soit terminé à la date d’échéance.

Bien que de nombreux projets n’aient qu’un seul chemin critique, certains projets peuvent avoir plusieurs chemins critiques.

Les tâches du chemin critique sont parfois appelées “tâches critiques” car elles ont une marge nulle, c’est-à-dire qu’elles ne peuvent pas subir de retard et si elles ont du retard, elles retardent l’intégralité du projet (voire le remettent en cause si la date de livraison du projet est une composante essentielle).

Une tâche ou activité du chemin critique ne peut pas être débutée avant que l’activité qui la précède et qui a un lien de dépendance avec elle, soit terminée.

Pour bien comprendre la notion de chemin critique, il faut bien maîtriser le diagramme en réseau PERT.

En savoir plus sur le diagramme de PERT

Si une des tâches du chemin critique est retardée alors c’est tout le projet qui est retardé.

Comment déterminer le chemin critique en 4 étapes?

La méthode du chemin critique est une technique de gestion de projet qui permet d’identifier étape par étape les activités sur le chemin critique.

Pour calculer le CPM, nous allons suivre ce processus de 4 étapes :

  1. Diviser le projet en tâches et déterminer leurs dépendances ;
  2. Estimation de la durée de chaque tâche ;
  3. Créer le diagramme de réseau (PERT) ;
  4. Identifier le chemin critique.

Etape 1: Diviser le projet en tâches

La première étape est de diviser le projet en tâches, également appelées activités.

Idéalement, chaque tâche devrait avoir un responsable et doit être facile à estimer.

Nous allons prendre un exemple de tâches hypothétiques de la phase initiation d’un projet de réalisation d’un site web:

N°.TâcheNomDépendances
AAnalyse de l’existant 
BObjectifs du nouveau siteA
CAnalyse de la concurrenceB
DArchitecture du siteA, B
ECharte graphiqueA, C
FEtude SEOA, B

Étape 2 : Estimer chaque tâche

Une fois que le projet a été divisé en tâches, la durée et les ressources de chaque tâche doivent être estimées, en se basant sur des projets précédents et l’expérience des membres de l’équipe.

Nous obtiendrons alors le tableau suivant:

N°.TâcheNomDépendancesDurée (en jours)Ressources
AAnalyse de l’existant 31
BObjectifs du nouveau siteA21
CAnalyse de la concurrenceB42
DArchitecture du siteA, B51
ECharte graphiqueA, C72
FEtude SEOA, B41

Etape 3: Créer le diagramme de réseau (PERT)

Visualiser graphiquement les différentes tâches, leurs dépendances et la relation entre elles grâce au diagramme de PERT.

Nous obtenons alors le diagramme de PERT suivant:

Identifier le chemin critique

Les chiffres représentent la durée de la tâche en jours.

Étape 4 : identifier le chemin critique

Pour cela, il faudra d’abord identifier les tâches critiques. Ce sont celles qui ont la plus longue durée.

Déterminer le chemin critique

Le CPM dans cet exemple est donc A-B-D-E.

Et la durée totale de ce projet reviebt à additionner les durées des tâches critiques.

Ce qui nous donne au final une durée de 17 jours.

Vidéo pour bien assimiler la détermination du CPM

Pour les adeptes de vidéo, nous allons illustrer le chemin critique avec cette petite vidéo britannique que j’ai sous-titré pour vous en français :

Ci-dessous l’intégralité du chemin critique est surligné en rouge.

COPIE_ECRAN7

Conclusion

Malgrés l’existance d’autres méthode pour determiner le délai d’un projet, le chemin critique reste un moyen très fiable pour le faire.

J’espère que vous savez maintenant comment identifier le CPM de votre projet.

Partagez avec nous vos expériences ou vos difficultés avec cet outil en commentaires.

Claire Cornic

Copyright  photo : © Silkstock – Fotolia.com

Merci pour la lecture

Cet article vous a plu? Vous pouvez le partager:

Comments (2)

  1. Mathieu 21 mars 2012

Répondre à Mathieu Annuler la réponse