Métier du chef de projet : salaire, qualités, challenges, méthodes et certifications

Le métier du chef de projet consiste à veiller sur la réussite d'un projet : depuis son démarrage jusqu'à sa clôture.

Il doit gérer la triple contrainte : qualité (résultat conforme aux livrables), coût (respect du budget alloué) et délai (livraison dans le temps prévu). 

Si vous recherchez des informations utiles sur ce métier, vous êtes au bon endroit.

Retrouvez dans cet article des chiffres clés sur les missions, les études, le salaire, les domaines d’intervention et les compétences inhérentes à ce métier.

Métier du chef de projet

Tendances générales

  • 21% des chefs de projets comptent passer une certification dans les 12 mois à venir
  • 89% des entreprises ont un bureau de gestion de projet et 50% en ont plus d’un
  • Un chef de projet expérimenté perçoit entre 3500 et 6000 euros bruts par mois, tandis qu'un débutant perçoit entre 1800 et 3100 euros
  • 61 % des entreprises appliquent une méthodologie de gestion de projet
  • 79% des entreprises priorisent le développement du leadership
  • 39 % des équipes projet sont composées de 6 à 10 membres
    seulement 43% des organisations terminent un projet en respectant le budget
  • 59 % des chefs de projet travaillent sur 2 à 5 projets à la fois

Quel est le rôle du chef de projet ?

Le poste de chef de projet a pour rôle la supervision des différentes phases du projet, autrement dit, de l’initiation jusqu’à la mise en production. 

Pour mener à bien ses missions, il doit détenir des qualités personnelles assez solides, à savoir : le leadership, une bonne capacité d’écoute et de négociation, la prise d’initiative et de risques, le talent pour la communication, la flexibilité, la rigueur, et bien d'autres qualités.

Etudes et formations

Plusieurs diplômes ou formations débouchent sur ce métier :

  • Un diplôme de niveau bac+3 ou bac+5 : Il faut acquérir des connaissances techniques dans le secteur d’activité que vous voulez intégrer. Le parcours nécessite des stages d’initiation et des missions professionnelles.
  • Des formations supérieures dans les universités et écoles : Pour accéder à ce poste, vous pouvez obtenir une licence pro, un Master, ou un diplôme d’ingénieur suivi d’une formation en gestion de projet ou dans le domaine convoité

Néanmoins, l’objectif principal en termes de formation des chefs de projets est l’obtention d’une certification

Un sondage récent du Blog a révélé que 75% envisagent de passer une certification dans l'avenir, et plus particulièrement PMP® (51%), Scrum Master (34%), et Prince2® (23%). 

C’est un précieux sésame pour les professionnels du métier.

La demande du marché

La demande sur ce métier s’accroît dans tous les domaines. Aussi bien dans les entreprises privées, le secteur public que les cabinets de conseil. 

Que ce soit dans la communication, l’ingénierie industrielle, l’agroalimentaire, le cosmétique, le marketing, la traduction et l’interprétation, l’informatique, le BTP, la santé, le commerce ou encore l’énergie.

D’après un rapport de Wellingtone, 89% des entreprises disposent d’un bureau PMO et 50% en ont plus d’un.

Le salaire du chef de projet

Pour un début de carrière, il est rare de directement déboucher à ce poste. Vous pouvez soit être un assistant chef de projet ou un chef de projet junior (moins de 3 ans d'expérience). 

Le salaire d’un profil junior peut aller de 1800 à 3100 euros bruts par mois en fonction du secteur, de la formation suivie et du niveau.

Un profil expérimenté, selon ses années d’expérience, perçoit entre 3500 et  6000 euros bruts par mois.

Plus il cumule des années d’expérience, plus il voit son salaire augmenter en conséquence.

Les compétences ou aptitudes les plus demandées sur le marché

Un professionnel en gestion de projet doit :

1) Connaître les méthodologies de management de projet

Il maîtrise les différents outils et méthodes requis selon l’approche adoptée par l’entreprise et la problématique. 

On parle des méthodes Agiles, méthodes en cascade, méthodes de conduite de changement.

61 % des entreprises appliquent une méthodologie définie dans leur processus.

2) Maîtriser les outils et logiciels de management de projet

Il sait utiliser un WBS afin de fractionner les travaux en éléments pouvant être gérés.

Le réseau PERT et le diagramme de Gantt n’ont pas de secrets pour lui.

Modèle d'un diagramme de GANTT

Avec une étude de cas concrète

diagramme de gantt excel

3) Maîtriser la gestion des ressources

On parle ici des ressources humaines, du budget ainsi que du temps mis à sa disposition pour la réalisation d'un projet lambda.      

4) Savoir gérer les engagements

Il sait gérer les conflits, motiver ses équipes, et gérer les engagements des parties prenantes.

D'après un sondage PMO, il est révélé que 81% des organisations les plus performantes priorise le développement de compétences techniques (13% pour les moins performantes), 79% priorise le développement du leadership (13% pour les moins performantes), 70 % priorise le développement des compétences de stratégie et de gestion d’affaire (11 % pour les moins performantes).

Modèle de la matrice pouvoir/intérêt

Gérez les engagements des parties prenantes avec la matrice pouvoir/intérêt

Matrice des parties prenantes

5) Savoir gérer les risques

Il est capable d’identifier les risques, les connaître et surtout établir un plan pour les contrer.  

Télécharger ce modèle de matrice des risques sur Excel gratuit


D'après le rapport Wellingtone 2020, 60% des chefs de projet s'engagent dans la gestion des risques.

La gestion des risques, bien qu'elle est perçue comme complexe à mettre en place, elle est bien valorisée par les chefs de projet.

La taille d’équipe idéale que gère un chef de projet

Une bonne équipe de projet doit compter 5 à 10 membres en fonction des besoins du projet et du chef d’équipe.

On compte 30,5 % d’équipe de projet des différentes entreprises avec 5 membres environ et 39 % avec 6 à 10 membres.

C’est en adoptant un nombre aussi restreint, qu’il est plus facile de communiquer, de se faire confiance et d’interagir dans la bonne marche du projet.

Il est déconseillé de constituer une équipe de plus de 10 personnes au risque d’avoir à gérer plus de conflits et de tensions.

Les problèmes interpersonnels et relationnels contribuent énormément à un échec. 

Toutefois, un chef d’équipe suffisamment expérimenté peut élargir son équipe et pouvoir bien la gérer. 

Environ 30,5% des chefs de projet forment une équipe de plus de 10 membres.

Les tâches les plus challengeantes pour ce métier

Les professionnels en conduite de projets rencontrent quelques difficultés lors de la gestion.

Premièrement, ils peinent à contrôler les membres de leur équipe.

C’est une chose qu’on peut aisément deviner vu que cette équipe ne compte pas qu’un seul membre, mais plusieurs membres, de personnalités différentes.

Chacun d’eux diffère aussi par sa nature, son milieu de vie, sa personnalité, son objectif, sa motivation, etc..

Pouvoir satisfaire tout le monde et les amener à se tolérer et à se comprendre, n’est pas donné à tout le monde.

Deuxièmement, un professionnel en gestion de projet, malgré ses expériences, ses connaissances et ses qualités, parvient difficilement à terminer son projet en respectant le budget.

Le dépassement du budget est maintenant courant.

D’après le rapport Wellingtone, seulement 43% des organisations terminent un projet en respectant le budget.

De plus, le professionnel fait de grands efforts pour gérer son propre stress et celui de son équipe suite aux rappels de délai ou de retard.

D’ailleurs, 1 sur 5 envisage de quitter son travail à cause de ce stress :

20% des chefs de projet envisagent quitter leur poste

Les choses dont un chef de projet se plaint le plus

1. La plupart se plaignent du budget

Comme dit plus haut, ils ont du mal à rester dans la limite du budget. Seulement 43 % des entreprises y parviennent : 

43% respectent le budget

Le plus étonnant, c’est que plusieurs gestionnaires de projet notifient qu’ils ne surveillent pas le budget au fur et à mesure qu’ils évoluent. 

Toutefois, si ce dernier est encore trop élevé, le projet à de grandes chances d’échouer.

Par exemple, d'après Gartner, 50% des projets qui échouent le plus souvent ont un budget de plus d'1 million de dollars.

2. Leur perte de temps sur des tâches répétitives et fastidieuses

Dans leur perspective de gestion de projet, ils rencontrent des tâches qui ne nécessitant pas de créativité qu’ils sont obligés d’effectuer par eux-mêmes.

Ces tâches prennent 5 h de temps par semaine pour 54 % d’entre eux et 10 h de temps ou plus pour 16 % d’entre eux.

L’une de ces tâches est la saisie de données où 1 chef de projet sur 4 environ décrit comme une vraie perte de temps.

3. La documentation excessive est une activité pas très glorieuse

Les gestionnaires de projet étudient des rapports et des présentations réguliers que personne d’autre ne lit. 

Cela réduit leur concentration et les démotive en passant.

4. Les systèmes de gestion de projet sont à plaindre

En 2020, il a été signalé que seulement 35 % des professionnels en gestion de projet sont satisfaits des systèmes existants :

35% sont satisfaits du système de gestion de projet

Les plaignants proposent l’ajout d’un logiciel de gestion de projet, un outil assez avancé pour s’intégrer à toutes sortes d’approches de gestion.

Nombre de projets gérés par un chef de projet

Une enquête menée entre les différentes entreprises montre que seulement 15 % se consacrent sur la gestion d’un seul projet à la fois.

En temps normal, ils gèrent entre 2 et 10 projets, voire plus pour ceux très expérimentés.

En effet, 59 % d’entre eux travaillent sur 2 à 5 projets, 11 % sur 6 à 10 et 15 % excèdent les 10.

Pour s’en sortir, ils doivent disposer d’un certain nombre d’outils et de compétences.

Parfois, les projets présentent une ressource commune qu’il faut savoir gérer. Mais comment y parvenir ?

D’abord, il faudrait intégrer les plans et plannings en une vision d’ensemble. Les outils de planification peuvent vous aider à cet effet. Ensuite, il est important de prioriser et de déléguer.

Certaines tâches sont plus importantes que d’autres, de même que certaines sont plus urgentes que d’autres.

Vous pouvez les déléguer en fonction de ces données.

Pour finir, vous devez constamment communiquer avec votre équipe, le maitre d'ouvrage du projet ainsi que les parties prenantes.

Nouvelles perspectives ou tendances du métier

Le poste de chef de projet est de plus en plus demandé dans les différents secteurs. Les projets croissent, mais la main-d’œuvre ne suit pas. 

Le PMI (Project Management Institute) estime une croissance de 33 % d'ici à 2027 des métiers de la gestion de projet.

C’est environ 22 millions de nouveaux emplois. Alors que la demande pourrait croître jusqu’à 88 millions de postes.

Conclusion

Il est évident que le métier du chef de projet est extrêmement important, nécessitant un large éventail de compétences et de connaissances.

À mesure que la technologie progresse et que les entreprises deviennent plus complexes, la demande du marché continuera d'augmenter.

Pour réussir dans ce domaine, il est essentiel d'être bien formé et de se tenir au courant des dernières tendances et évolutions.

Kit management de projet
Kit Management Projet

François Tchiakpe

A propos de l'auteur

Toujours plus haut, toujours plus loin ! Voilà une approche qui me définit bien.
Guidé par ma passion de l'apprentissage, du développement et mon désir d'aider les autres, je me fais un plaisir d'apprendre et de vous informer.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

Guide du Chef de Projet
>