Quelles sont les qualités d’un bon chef de projet

qualités d'un chef de projet

Ils existent certaines qualités qui font des chefs de projets couronnés de succès.

Dans cet article, nous allons élaborer sur les qualités d'un chef de projet et partager nos expériences.

Quelles sont ces qualités ?

Voici la liste des qualités d'un chef de projet, établie par un panel de chefs de projets expérimentés :

  • la communication : la capacité à bien communiquer aussi bien à l’écrit qu’à l’oral;
  • le leadership : la capacité à se faire écouter et à être crédible vis à vis des parties prenantes;
  • savoir acquérir et inspirer la confiance; 
  • la capacité d’analyse, et la capacité à résoudre des problèmes; 
  • de la précision et de la rigueur; 
  • la capacité à prendre des décisions; 
  • la capacité à bien gérer son temps, l’efficacité personnelle, et la capacité à bien estimer le temps;
  • la flexibilité et la souplesse;
  • la transparence.

Toutes ces qualités feront de vous un/une chef de projet couronné(e) de succès et un(e) interlocuteur(trice) privilégié(e).

Rassemblons ces qualités en grands groupes.

Les 6 qualités d'un chef de projet

Qualités de communication

La capacité à bien communiquer

Selon moi, l'une des qualités d'un chef de projet à ne pas contourner.

Cela inclus le sens de l’écoute, savoir acquérir et inspirer confiance, et être transparent.

Tout cela fait partie d’une communication réussie.

En effet, tout commence par la confiance que vous aurez inspirée dans votre approche du travail, quelle qu’elle soit, avant de devenir chef de projet.

C’est tout d’abord cette confiance en vous que le maître d’ouvrage va montrer en vous confiant un projet dont la réussite est importante pour l’entreprise.

Cette confiance, il vous faudra la garder et acquérir celle des autres membres du ou des comité(s) de direction – ainsi que de toutes les parties prenantes.

La confiance de votre équipe sera un atout majeur pour réussir votre projet.

Un outil important de la communication est le registre des parties prenantes (Stakeholder Register) et le plan de communication que vous établirez en fonction des besoins de chaque groupe d’interlocuteurs ou de chaque individu identifié.

On ne peut trop répéter que ce registre doit être aussi exhaustif que possible, car une personne importante oubliée peut parfois devenir un risque majeur du projet.

Pour cela, il faut savoir écouter.

Le sens de l’écoute

Le sens de l’écoute, lui, vous permettra de comprendre les enjeux, les non-dits parfois, et les implications de votre projet sur le travail des parties prenantes.

Ce sens de l’écoute est particulièrement important lors de l’expression des besoins et du cahier des charges.

Apprenez davantage sur  l’expression des besoins et le cahier des charges.

Plus tard aussi lors des tests des solutions.

Le sens de l’écoute, ce n’est pas qu’écouter les mots;

Le sens de l’écoute c’est aussi savoir lire et comprendre le langage corporel.

Et aussi pouvoir y répondre.

Votre communication sera donc basée sur la confiance.

Cette confiance, à son tour, ne peut être obtenue que par une communication transparente.

La transparence

Votre projet fait face à des problèmes ? Parlez-en. Trouvez des solutions ensemble.

La direction de l’entreprise a besoin de faits concrets.

Les chefs d’entreprises ont horreur des surprises de dernières minutes.

Ils sont par contre habitués à prendre des décisions, basées sur des faits et des chiffres solides.

Comme vous d’ailleurs.

Cacher ou minimiser un problème ne peut que l’amplifier.

Soyez donc transparent.

Même si cela peut provoquer des discussions assez animées voire désagréables, votre cote de confiance n’en sera pas négativement affectée, au contraire.

La transparence doit aussi faire partie des relations à l’intérieur de l’équipe projet.

Que ce soit un problème technique ou un problème relationnel, il est important d’en parler tout de suite et d’éviter que le problème ne prenne des proportions trop importantes.

Pour obtenir cette transparence avec votre équipe, faites un point régulier et tentez d’entrevoir les problèmes potentiels au travers des messages passés.

Si vous avez un doute, partagez-le et assurez-vous que tout soit clair.

Certains problèmes ne peuvent être résolus qu’en tête-à-tête.

Les problèmes personnels ne sont pas discutés devant toute l’ équipe.

Qualités de leadership

Leadership

Le leadership est sans doute l'une des qualité d'un chef de projet.

Votre capacité à vous faire écouter et à être crédible vis à vis des parties prenantes fera de vous un bon ou un très bon chef de projet.

On parle souvent de la différence entre un leader et un manager/gestionnaire.

Le leader sait se faire écouter sans forcer. Il/elle dirige par l’exemple.

Un manager donne des directives et attend qu’elles soient exécutées.

Un/une chef de projet doit être les deux à la fois.

En effet, vous ne serez pas expert dans tous les aspects techniques du projet.

Votre expertise, c’est la gestion de projet.

Lisez également cet article pour savoir si le chef de projet est un leader ou un manager.

Il est parfois difficile de donner l’exemple dans certains domaines.

Vous avez par contre une vue d’ensemble que peu de membres de l’équipe peuvent avoir.

Il faudra donc donner des directives en les expliquant afin d’obtenir les résultats attendus.

On revient ici sur les atouts de communication : votre sens de l’écoute et votre capacité à inspirer la confiance vous permettront d’adopter la bonne approche.

La capacité d’analyse, la capacité à résoudre des problèmes, et à prendre des décisions.

Vous aussi, comme autres dirigeants de l’entreprise, êtes amené à prendre des décisions.

Cela fait partie de votre rôle de chef de projet.

Ce ne sera pas au sponsor et surtout pas au comité de direction de prendre des décisions journalières ou des changements mineurs du planning ou des livrables.

Votre esprit d’analyse et votre capacité à résoudre des problèmes vont vous permettre d’avancer chaque jour vers votre but.

N’oubliez jamais que vous n’êtes  pas seul.

Vous avez une équipe autour de vous qui vous aidera à prendre les bonnes décisions basées sur des faits concrets, une évaluation détaillée des risques et des avantages.

Impliquer votre équipe dans les décisions n’est pas une faiblesse.

C’est une force qui vous permettra souvent de souder l’équipe et de prendre les meilleures décisions pour le projet.

Qualités personnelles

La précision et la rigueur

A chaque réunion, lors de chaque entretien, soyez précis et rigoureux.

Cela commence lors de l’expression des besoins et de l’établissement du cahier des charges.

Un non-dit, la moindre mécompréhension, ignorer un risque, peuvent avoir des conséquences dramatiques pour le projet.

Un/une chef de projet ne peut pas se permettre les à-peu-près.

Tous les documents créés doivent être clairs et précis.

Les rapports partagés avec les parties prenantes simples, faciles à comprendre et aussi complets que possible.

Cette précision et cette rigueur vont aussi jouer un rôle primordial dans les rapports de confiance.

La flexibilité et la souplesse

Il n’y a pas de projets sans heurts.

Les projets parfaits de A à Z sont un leurre.

Et, parce que vous allez rencontrer des obstacles, il est bon de faire preuve aussi de souplesse.

Bien sûr, cette souplesse et cette flexibilité ne doivent pas se faire aux dépends de la triple contrainte temps, périmètre, et budget.

Mais il arrivera sans aucun doute que la technique vous joue un tour.

Qu’un membre important de l’équipe tombe malade alors qu’il/elle travaillait à une tâche ou un livrable du chemin critique.

En savoir plus sur le chemin critique.

Si cela arrive, il vous faudra un « plan B ».

Ces possibilités seront idéalement prévues dans le registre des risques – et vous aurez idéalement une solution pour mitiger ce risque.

Si ce n’est pas le cas, rassemblez une partie de votre équipe.

Parlez ensemble des solutions possibles, de leur impact sur la triple contrainte.

Prenez ensemble la décision la meilleure pour le projet.

Un bon chef de projet aime aussi bien le travail d'équipe que le travail autonome.

Découvrez plus sur la gestion des risques.

Conclusion

Comme on peut le comprendre, les qualités d'un chef de projet sont nombreuses.

C'est une personne qui communique avec aisance et qui a le sens de l'écoute.

C'est aussi une personne qui inspire confiance.

Dont la communication est transparente et claire.

Qui est à la fois rigoureuse et précise, mais en même temps flexible et souple.

Qui sait gérer son temps et celui des autres.

Mais rassurez-vous: tout cela s'apprend avec l'expérience.

Si vous avez déjà quelques-unes des qualités ci-dessus, vous êtes sur la bonne voie.

D'après votre expérience, quelles sont les qualités d'un chef de projet?

Daniel

A propos de l'auteur

J'aime échanger, apprendre en permanence mais aussi partager mes expériences. Je suis certifié PMP depuis pas mal d'années et j'ai mené à bien de nombreux projets majeurs. J'ai aussi accompagné de nombreux collègues jusqu'à la certification.

Les autres articles du dossier

{"email":"Adresse email invalide","url":"Url du site invalide","required":"Champ obligatoire non renseigné"}

Télécharger le Guide du

Chef de Projet

25 Conseils d'expert en Management de Projet

__CONFIG_colors_palette__{"active_palette":0,"config":{"colors":{"34f05":{"name":"Main Accent","parent":-1}},"gradients":[]},"palettes":[{"name":"Default Palette","value":{"colors":{"34f05":{"val":"var(--tcb-skin-color-0)"}},"gradients":[]},"original":{"colors":{"34f05":{"val":"rgb(19, 114, 211)","hsl":{"h":210,"s":0.83,"l":0.45}}},"gradients":[]}}]}__CONFIG_colors_palette__
Je télécharge le Guide gratuitement
>